Gourin. Jean-Luc Calmanovici défendra les couleurs du FN aux départementales.

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

23/02/2015 – 09h00 Gourin (Breizh-info.com) ‑ Breizh-info a entamé un tour d’horizon des différentes candidatures aux élections départementales dans les cinq départements Bretons. Ces élections auront lieu les 22 et 29 mars prochain, comme nous l’avions indiqué dans le mode d’emploi qui leur était destiné.

N’ayant pas encore, contrairement aux grands médias subventionnés, de correspondants locaux dans tous les cantons, nous proposons à TOUS les candidats qui le souhaitent de bénéficier d’une tribune en forme d’interview dans nos colonnes. Cela leur donnera là l’occasion d’une visibilité supplémentaire à quelques semaines d’une élection importante. La procédure à suivre est consultable ici.

Aujourd’hui, c’est Jean-Luc Calmanovici, candidat du Front national, sur le canton de Gourin qui répond à nos questions.

Breizh-info.com : Pouvez-vous présenter votre binôme ?

 Monsieur Jean-Luc CALMANOVICI

63 ans retraité ancien fondé de pouvoir d’agent comptable d’une caisse de retraite du régime obligatoire. Délégué Force ouvrière chargé des négociations auprès de différents ministères (économie- Affaires Sociales). Adjoint au maire de Saint Tugdual. Vice président des commissions urbanisme, travaux, logement, finances, économie, membre des commissions appel d’offres, communication, cadre de vie, environnement et membre du centre communal d’action sociale.
Délégué communal Eaux du Morbihan.
4 années de bénévolat au Restaurant du cœur.

Madame DE GRAVE Marie

39 ans, infirmière, mère au foyer.

Breizh-info.com : Quel bilan tirez vous de la mandature précédente au sein du conseil général de votre département ?

Jean-Luc CALMANOVICI : Il est difficile pour nous de nous positionner n’ayant aucun élu au sein du conseil général du Morbihan mais pour autant nous le trouvons plutôt négatif au regard des ces dernières années et mois passés. On constate un délaissement de nos bourgs, de nos villages et de nos campagnes au profit des grandes agglomérations ainsi qu’un abandon des commerçants et artisans.  aucune aide, aucune solution n’est apportée pour les aider à résoudre leurs problèmes de cotisations sociales notamment celle du RSI.

Comment ce conseil général peut il prôner la revitalisation des centres bourgs et villages et voter les suppressions de services publics à savoir, dans notre canton, la disparition des lignes de car 14 et 15 desservant Pontivy et Lorient, participant ainsi à l’isolement de nos concitoyens ?

D’autres problèmes pourraient être soulevés, comme le manque d’entretien de certaines routes, des fossés et du nettoyage des abords de route qui dans les campagnes sont totalement oubliés

Enfin, il est à noter une absence de réunions des conseillers généraux avec les populations du département (réunions publiques).

Breizh-info.com : Quel programme sera le vôtre lors de cette campagne ? Comment se déroule-t-elle ?

Jean-Luc CALMANOVICI : Nos binômes (titulaires et suppléants) sont nouveaux ce qui fait notre force dans le Centre Bretagne. Nous sommes des républicains, patriotes, et citoyens issus du terrain des hommes et femmes comme tout le monde, pleinement intégrés dans notre société moderne. Ce qui nous permet de revendiquer des idées nouvelles, par rapport aux candidats sortants, qui n’ont pas appliqué les idées qu’ils prétendent défendre aujourd’hui.

Tout d’abord nous sommes pour le maintien de tous nos départements et communes, seuls structures de proximités de nos concitoyens. Nos binômes couvrent bien le territoire (Saint -Tugdual, Kergrist, Lanvénégen, Priziac ) . Pour Gourin, nous assurerons des permanences mensuelles.
Si nous sommes élus nous demanderons de suite un audit des finances du département pour vérifier la gestion de celui-ci, de la destination des subventions aux associations et du financement des travaux de certaines communes. Nous réclamerons également une meilleure répartition des subventions.

Nous souhaitons faciliter l’ouverture de commerce notamment dans les villages et les bourgs par le développement de micro-prêts. Enfin, il faudra défendre l’emploi surtout dans l’agroalimentaire qui est plus particulièrement touché (Gad, Doux etc.) . Nous nous battrons aussi pour que soient revus immédiatement les tarifs de transport des iliens qui ont augmentés de façon disproportionnée voir complètement irrationnelle.

Nous souhaitons aider les commerçants et artisans en créant une vrai cellule de crise les aidant notamment a obtenir une solution à leur dossier de charges sociales face au RSI, URSSAF. Il s’agit également d’amplifier le développement des infrastructures : les routes, la sécurisation et le renforcement du réseau électrique (enfouissement des lignes) pour faire face aux tempêtes, le développement du numérique et du haut débit pour tous.

Breizh-info.com : Quelles seraient les trois premières mesures que vous prendriez en tant que conseiller général ?.

Jean-Luc CALMANOVICI : Un audit financier du département, un examen détaillé de toutes les subventions et mener la défense de l’emploi salarié des commerçants et des artisans.

Breizh-info.com : Votre avis sur :
– Le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne : y êtes vous favorable ou pas ?
Sur le rattachement de la Bretagne et de la Loire Atlantique nous sommes pour un référendum, seul le peuple peut décider de ce rattachement ou non.

– L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : doit-il se faire ou non ?
Sur l »aéroport de Notre-Dame-des-Landes nous sommes contre car il y a des projets plus importants à financer. L’actuel aéroport de Nantes  est sous exploité.

– Les subventions aux associations : le département doit-il ou non continuer à utiliser l’argent du contribuable en faveur d’associations qui ne justifient pas de leur utilisation la plupart du temps et qui n’ont pas de caractère d’intérêt général ?
Pour le versement de subventions aux associations, celle-ci devront présenter des comptes rendus annuels de leurs activités ainsi qu’un bilan comptable. A ces seules conditions et si elles sont d’intérêt général, elles pourront percevoir des subventions.

Breizh-info.com : quelles sont vos perspectives électorales dans ce canton ?

Jean-Luc CALMANOVICI : Nous pensons que l’avenir de notre département comme celui de notre pays passe par l’élection du plus grand nombre de conseillers départementaux et il est grand temps que notre politique puisse s’appliquer . Soyez sûr que nous y mettrons toutes nos énergies et notre dévouement pour représenter notre département, notre région et notre beau pays , la France.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

3 Commentaires

  1. Un « nom » pas de Bretagne qui vient donner des leçons françaises chez nous encore une fois !
    Koc’h..! ça suffit..la france ..en sortir..c’est s’en sortir !…YA, ar wirionnez eo.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés lundi 14 juin 2021 à...

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...

Elections au Royaume-Uni. Les résultats en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles [MAJ]

Après la fermeture des bureaux de vote pour les élections locales en Grande-Bretagne, jeudi soir, le long dépouillement a commencé. Les résultats définitifs ne...

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas à ce « super Thursday...