Graphisme et imprimerie : Val PG et Graphyprim du 44 s’allient

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

25/02/2015 – 09h00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Les imprimeurs Val PG pole graphique (St Aignan de Grandlieu) et Graphyprim (Nantes) fusionnent; la société nantaise créée en 1984 déménage dans le sud-Loire sur le site de Val PG.

Cette dernière entreprise est issue de l’union en 1997 de Scann Ouest Phogravure, créée en 1977, et de Val de Loire Impression fondée en 1968. Elle dispose d’un studio de création graphique, d’un atelier pré-presse et de presses offset et numériques qui lui permettent de réaliser une large palette de documents comme des brochures, des magazines, des jaquettes de CDs, des flyers, des catalogues, des cartes de fidélité ou encore des dossiers de presse.

Spécialisée dans l’offset et le numérique pour produire des documents administratifs et de communication en petit format, Graphy Prim a développé et mis en place, pour les grandes entreprises, une interface de gestion en ligne des commandes d’imprimésqui lui a permis de se positionner sur le marché des blocs autocopiants en duplicata ou triplicata (pour les prises de commande, les bons de livraison, les feuilles de route…). L’ensemble des deux sociétés a un CA de 7,8 millions d’euros et 47 salariés.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Réglements de comptes à Nantes : un mineur enlevé à la Chapelle sur Erdre

Le 18 juin dernier, un mineur âgé de 17 ans a été enlevé vers 19 heures par quatre jeunes...

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

Articles liés