La Baule. Franck Louvrier (UMP) a oublié la Bretagne

franck_louvrier

02/04/2015 – 08h00 La Baule(Breizh-info.com) ‑ Mercredi 11 mars 2015. Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, réunit une centaine d’élus locaux au siège du parti. L’ancien président de la République estime qu’il faudra revoir la réforme des régions : « je ne suis pas engagé par les décisions de ce gouvernement et si les Français nous font confiance, nous serons amenés à revoir ce découpage. » a-t-il expliqué en s’adressant aux élus alsaciens présents, mécontents de devoir fusionner avec la Lorraine et Champagne-Ardennes (Le figaro, 12 mars 2015).
En cas de retour de M. Sarkozy aux affaire, on peut s’attendre à ce que Franck Louvrier retrouve une place au soleil à l’Eysée. Il serait donc le mieux placé pour défendre les intérêts bretons.
Après tout – en théorie, du moins – la droite n a pas à faire de cadeaux à la gauche nantaise . Franck Lourier pourrait alors se souvenir de l’époque où il se disait partisan de la réunification : « le rattachement de Nantes à la Bretagne est historiquement cohérent», « je suis favorable au rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne » (Magazine Bretons, mai 2011).

Mais il ne faut pas rêver, il y a longtemps que M. Louvrier a fait allégeance aux milieux d’affaires. Quand on est président de Publicis Events et vice-président de Publicis consultants, on est plus près de l’Argent que des HLM…tout naturellement, il se déclare à fond pour le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, « un bon projet » selon lui. Il a même une façon originale de présenter la chose :  « quand Rennes et Nantes s’associent pour la création d’un aéroport du Grand Ouest, n’est-ce pas déjà un acte fondateur ? N’est-ce-pas déjà un acte breton ? A mes yeux, oui. Cet aéroport est le premier acte réel et concret du rattachement de toute une région. » (Bretons, mai 2011).

Derrière les deux dossiers, on retrouve le même homme : Jean-Marc Ayrault, agissant au nom d’une classe dirigeante qui milite pour la consommation, le progrès, la croissance, les mobilités … Bref, tous les attributs de l’homme « moderne » !

Autant dire que cette caste se fiche totalement des vraies régions en général, et de la Bretagne en particulier. Deux logiques s’affrontent alors : la région enracinée et la région technocratique.

Aujourd’hui conseiller municipale de la Baule et conseiller régional des Pays de la Loire, Franck Louvrier ne demande qu’à devenir maire de La Baule et à jouer un rôle important au sein du conseil régional des Pays de la Loire. Adieu Bretagne et réunification ! Et vive l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes !
C’est le prix à payer pour devenir le chouchou des élites nantaises et remplacer Jean-Marc Ayrault en tant que « parrain » du secteur.

En attendant, Franck Louvrier continue à croire en son grand homme : « Le pays a besoin de Nicolas Sarkozy, de sa force, et de son autorité, de ses convictions, de son expérience, de sa capacité à rassembler .» (Presse Océan, 10 septembre 2014).

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS