Affaire Maryvonne. La maire de Rennes tente (maladroitement) de se justifier

A LA UNE

06/05/2015 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Mise en cause dans l’affaire de la maison de Maryvonne Thamin, occupée par des squatteurs, Nathalie Appéré, députée-maire de Rennes (PS), longtemps restée silencieuse, a fini par réagir. En tentant, bien maladroitement, de se justifier.

Dans un communiqué publié hier, Nathalie Appéré explique donc que  si « Madame Thamin est victime d’une situation intolérable », la mairie est « en contact avec elle depuis l’automne 2013, puisque ce sont les services municipaux qui lui ont appris que sa maison était squattée et ont tenté de l’accompagner dans les démarches à entreprendre. »

L’élue rennaise déclare le plus sérieusement du monde que « des solutions de relogement auraient été proposées à la vieille dame », mais que sa « crainte est que son domicile doive faire l’objet de travaux de remise en état qui repousseront d’autant son retour à la maison. »

Ce communiqué, qui a dû mobiliser les communicants de la mairie, est en parfaite contradiction avec les propos tenus  par Mathilde Legeay, attachée de presse de Rennes Métropole  qui nous avait déclaré que  « Mme Thamin n’est pas dans une situation d’urgence. Elle a un logement, certes en dehors de Rennes (NDLR : elle loge chez son fils temporairement), mais elle ne fait pas partie des publics que nous aidons en priorité ». Pour l’attachée de presse, en effet « la ville de Rennes épaule déjà l’Etat quand il se montre dans l’impossibilité de loger des publics prioritaires, comme les demandeurs d’asile et les migrants qui sont eux dans des situations d’urgence. » Une déclaration parfaitement conforme à la politique suivie par la municipalité rennaise.

Devant l’ampleur nationale prise par cette affaire scandaleuse, Natahie Appéré tente donc comme elle peut de se rattraper aux branches. En désignant au passage un bouc émissaire : les réseaux sociaux  qui auraient diffusé, selon elle, « un flot de propos mensongers et diffamatoires d’une rare violence et des manœuvres politiques écœurantes (sic) ».

Simple question : Madame Legeay, attachée de presse de Rennes Métropole, a-t-elle dit la vérité, ou non ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Démolition, le Journal d’Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : la sélection littéraire hebdomadaire

Démolition, le Journal d'Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : voici la sélection...

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

23 Commentaires

  1. c’est vrai qu’en france depuis des années les gens en situation irrégulière sont mieux traités que les français de longue date : AME, relogement… tout ça payé par nos impôts !

    • c’est surement poru ça que plus de 80% de migrants qui arrivent en Italie veulent se rendre soit en Angleterre soit en allemagne soit dans les pays nordiques et que moins de 10% affirment que leur destination finale est la France…Faut arreter un peu avec les idées reçues. Pourquoi sont-isl si nombreux à Calais? pour Aller en Angleterre…Eux, ils savent ou ils sont réellement aidés.

  2. il y a des logements pourtant a roazhon pour les squatteurs au blosne a kerjan a maurepas dommage ils ont été pris par les francos africains .

    • C’est vrai qu’il y a beaucoup de logements vacants dans ces quartiers mais peut-être que nos squatteurs gauchistes ont un problème avec la diversité…

  3. C’est tout simplement honteux! Les gens qui travaillent,paient des impôts, et Français seront toujours les derniers! Les sqautteurs, sans papiers et autres le savent très bien et profitent de notre gentillesse! Doit confondre gentillesse et faiblesse?

  4.  » les demandeurs d’asile prioritaires  » … prioritaires face à qui ? les Français qui se retrouvent avec une retraite de misère ou au chômage !!! et le PS a le culot de traiter le FN c’est à dire des millions de Français de racistes , d’anti Français etc Clandestins , Roms et autres logés même à l’hôtel quand il n’y a plus d’appartements disponibles , avec nos impôts , et moi on baisse et on gèle ma retraite !!! mais que tous ceux qui votent Ps ou UMP arrêtent de gémir , vous récoltez ce que vous semez .

    • tu sais que la France est le pays d’Europe qui accueille le moins de demandeur d’asile? que la France est le pays d’Europe qui naturalise le moins d’étrangers? Pour le savoir, il faut se renseigner, regarder les stats de l’Union Européenne, arrêter d’écouter la blonde qui à juste bien compris comment manipuler les faibles d’esprits., et arrêter de lire et écouter certains médias qui mentent volontairement, par omission ou en déformant la vérité.

      • Si je comprends bien Monsieur Tisseur, « l’intellectuel » qui connait tout, traite les millions de français favorables aux idées du F.N de  » faibles d’esprit, manipulés  » ( par la blonde ) . Sortez-vous parfois en ville ? Avez-vous vu comment est constituée la nouvelle population française ?
        Vous pensez réellement que les français qui paient des impôts ( environ 50% ) vont continuer à se faire tondre sans broncher, afin de nourrir et loger les autres et en particulier tout ce qui nous tombe dessus de pays  » plus au Sud  » ?
        Personnellement, je suis ancien combattant, médaillé militaire et fier de l’être, probablement une  » sous-race  » que vous détestez. Cependant je pense depuis des décennies que le Général a eu raison en abandonnant l’Algérie aux assassins de FLN. Il a vu loin et juste. Plus tard, cette vison a été écrasée avec Giscard et la suite, qui ont ouvert en grand les vannes de l’immigration, vous savez, ce que la gauche ose appeler  » une richesse pour la France « , ou encore ces merveilleux travailleurs qui font le travail que les français ne veulent plus faire. ( Ce qui est partiellement vrai )

      • c’est exactement ça. La blonde a bien compris comment manipuler les faibles d’esprits. JE sors en ville, je bosse en ville, je vais régulièrement à Paris, je prend le métro, et bizarrement je ne me suis jamais fais agresser, ni même importuner. Les immigrés des pays les plus au sud , comme tu dis, ceux qui ne sont pas Français, ceux qui arrivent en bateau en Italie ( je précise car beaucoup confondent avec ceux qui sont Français depuis 3 générations) ils vont à Calais poourquoi? pour passer en Angleterre. En Italie, les habitants les aide, les nourrissent, parfois les logent. Et le gouvernement a meme réalisé un  » sondage » auprès de ces clandestins. Leur pays de destination est en grande majorité l’Angleterre ( ou on leur donne directement des papiers et l’équivalent de 30€ par jour), puis l’Allemange, puis les pays nordiques, et enfin la france pour moins de 5% d’entre eux. Mais on continu a faire croire aux plus Naïfs des Français que touts ces gens veulent venir en France. Pour ce qui est de la composition de la population Française, le pourcentage d’immigrés dans la population population Française est inférieur à ce qu’il était dans le années 70, 80 et 90. Pour la simple raison que j’expliquais plus haut : la France est le pays d’Europe qui accueille le moins d’immigrés et qui naturalise le moins. Parmi ces immigrés la grande majorité vient des pays de l’UE, sont étudiants. Les immigrés venant du magheb ou d’Afrique noire représente moins de 10% des étrangers vivant en France. Mais comme je le disais, il est si facile de manipuler certains cerveaux en assimilant une jeunesse, parfois irrespectueuse, à l’immigration alors que ces jeunes sont nés en France de parents eux même nés en France.

      • désolé je n’avais pas vu cette magnifique réponse. Effectivement ancien combattant pour la peine ça rime pas avec intelligent. En proportion de la population française, il y a moins d’étranger en France maintenant que dans les années 60 et quand à cette époque la tous ces étrangers sont arrivés, on était bien content qu’il vienne faire le boulot que les bon Français ne voulaient pas faire. Sinon, je sors en ville, j’y bosse, je vais à paris, je prend le métro, la ligne 4, et bizarrement, je n’ai jamais été agressé, je n’ai jamais assisté à une agression, je n’ai jamais vu de policiers courir après des méchants. je vis dans la vrai vie, je ne prend pas pour argent comptant les beaux reportages de BFM TV ou TF1. Je suis pas un intellectuel, mais par contre j’ai l’intelligence de me renseigner au lui de gober bêtement les choses. Je passerai sur  » les immigrés ne payent pas d’impots qui est une connerie sans nom, il suffit de consulter les chiffres officiels. Quand on voit que les américains ont élu meilleur entrepreneur de l’année un chef d’entreprise Français. Et que ce dernier est arrivé clandestinement en France il y a une 15 aine d’année ça pourrait faire réfléchir au lieu de faire des amalgames stupides. Bref, une étude du point ( qui n’est pas un journal de gauche) démontrait que plus le niveau d’éducation est faible, plus les gens votent aux extremex. Ca se vérifie.

  5. relis la loi, ( votée par le gouvernement sarkozy) et tu pourra revenir donner ton avis. il n’est pas question de s’absenter 48h..les 48h, c’est le délai au delà duquel la police ne peut plus intervenir directement pour virer les squatteurs ( c’est donc eux, qui doivent être la depuis 48h, pas le proprio qui doit etre absent depuis 48h, tu saisis la nuance?). Mais il y a une autre chose non négligeable : il faut que le logement soit vide et habité. En gros si kkun vient chez toi, ou tu habites, avec des meubles, tes affaires, la il sera viré par la police même au bout de une semaine…c’est simple non?

    • En fait… c’est un peu compliqué que ça… Si une personne s’installe dans les lieux, après 48 h de présence, on ne peut pas la mettre dehors manu militari…
      Dans l’ordre :
      1 – Il faudra d’abord démontrer que votre bien est occupé, et d’autre part, recueillir l’identité exacte des occupants sans droit ni titre présents sur les lieux (au moins 1 seul d’entre eux suffit).
      2 – mandater un avocat qui plaidera une requête devant le tribunal d’instance du lieu de situation de l’immeuble, aux termes de laquelle il sollicitera du juge qu’il rende une ordonnance désignant un huissier de justice afin de dresser constat et de relever l’identité des occupants, en l’autorisant à cet effet, à pénétrer dans les lieux avec l’assistance d’un serrurier si besoin est. A ce moment, l’avocat saisit le tribunal d’instance du domicile des lieux squattés d’une demande d’expulsion par voie d’assignation délivrée par huissier aux occupants.
      3 – Une fois l’expulsion ordonnée, l’huissier procède à sa signification aux occupants et leur délivre un commandement de quitter les lieux qui est notifié au Préfet, sauf dans le cas où un délai de grâce était exceptionnellement accordé par le juge, auquel cas la délivrance d’un tel commandement sera reporté à l’issue dudit délai.
      Ces derniers disposent d’un délai de 2 mois pour libérer les lieux.
      Si les lieux sont toujours occupés à la date d’effet du commandement de quitter les lieux, l’huissier de justice doit solliciter auprès de la préfecture du département, le concours de la force publique, préalable obligatoire avant toute mesure d’expulsion forcée. La préfecture dispose d’un délai de deux mois à compter de cette réquisition pour faire connaître sa réponse. L’absence de réponse à l’issue du délai de deux mois équivaut à un refus.

      A noter que pour les « squatteurs », la période de trêve hivernale n’est pas applicable (on peut vous mettre dehors à tout moment de l’année, hiver comme été).

      (Source : assoedc.com et Légifrance…)

      Donc, non, au bout d’une semaine, la police ne peut pas mettre les gens dehors, même si tu démontres que tu vis dans ce logement. C’est la loi…

      • je confirme ce que j’ai dit précédemment, cette loi concerne les logements vacants. c’est d’ailleurs pour ça que le DAL appel au recensement, et à l’occupation, des logements vacant. SI le logement est habité, la procédure n’est pas du tout la même, et n’est pas concernée par cette loi…

      • Arrêtez-moi si je me trompe, mais si je vous suis bien, un squatteur serait délogé d’un logement momentanément inoccupé au bout de seulement quelques jours de présence, si l’occupant en fait la demande ? Contrairement à un logement vide depuis plusieurs mois voire années ? C’est bien ce que vous dîtes ?

      • c’est exactement ce que je dis. La loi qui permet malheureusement au squatteur, de squatter, concerne les logements VACANTS, les logements inoccupés, laissés vides et qui pourraient être mis sur le marché de la location. Bien évidement cette loi votée en 2007 par le gouvernement sarkozy ne concerne pas les biens occupés, habités de manière permanentes mais laissés libre 8 jours pour partir en vacances.

  6. L’état étant devenu anti-français, et l’UMPS le parti de l’étranger, organisons nous, nous même pour expulser ces parasites et redonner cette maison à sa légitime propriétaire.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés