Étiquette : nathalie appéré

Rennes. Nathalie Appéré n’y arrive plus

« Trente-huit enfants ont dormi dans les rues de Rennes hier soir », s’indigne Nathalie Appéré (PS), maire de Rennes. Ce mercredi 19 octobre, elle dénonce « une situation totalement insupportable ». « On n’y arrive plus », ajoute-t-elle, alors qu’on « a tout fait pour y parvenir ». La situation est grave : « Nous sommes allés au bout de toutes les solutions et de nos capacités financières » (Ouest-France,

Présidentielle 2022. La honte pour Nathalie Appéré, Johanna Rolland et François Cuillandre

Après le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, on s’était beaucoup moqué du candidat socialiste, Benoît Hamon, qui s’était distingué avec un modeste 6,36 % des suffrages exprimés. Dans les métropoles bretonnes, il avait fait mieux : 14,04 % (9017 voix) à Brest, 10,98 % (16 409 voix) à Nantes, 13,82 % (12 623 voix) à Rennes. Cinq ans plus tard, Anne

Rennes

Rennes. Généralisation des arrêts de bus à la demande pour ne pas croiser l’insécurité…

Les arrêts de bus à la demande vont se généraliser la nuit à Rennes dans les prochains mois afin de permettre aux habitants de descendre au plus près de leur logement. Présenté comme un « outil d’égalité hommes-femmes » par Rennes métropole, ce dispositif est donc destiné à échapper tant bien que mal aux conséquences de l’insécurité engendrée par l’immigration

Big Up. Quand la ville de Rennes soutient et finance des évènements indigénistes et « non-mixtes »

La programmation du festival Big Up qui aura lieu du 12 au 13 mars à Rennes laissera rêveur les derniers universalistes d’une Gauche devenue folle. Le programme du festival prévoit donc : 14h-18h : Rencontres et ateliers menés par des associations et collectifs qui s’organisent toute l’année pour les droits des femmes : Kune, NousToutes35, syndicat CGT, Educ’Ustawi, Front de mères, Gras Politique.

Rennes

Rennes. « La tête littéralement défoncée » par des racailles pour son téléphone, un étudiant perd connaissance

Lynché par un groupe de racailles, inanimé au sol et « la tête littéralement défoncée », un homme de 25 ans a frôlé la mort le week-end dernier à Rennes. Les assaillants lui ont dérobé son téléphone portable… Il perd connaissance après avoir été lynché par des racailles Les soirs se suivent et se ressemblent à Rennes, où la capitale

Rennes

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en installant des bâches autour d’une école afin que les enfants ne puissent voir les trafiquants de drogue. Une nouvelle illustration du « paradis socialiste » ? À Rennes, on n’interpelle pas les dealers, on les cache

Grève de la police municipale à Rennes. Jérôme Jourdan (FO) : « Nous ne pouvons pas faire face à une situation de tir par armes à feu » [Interview]

La mairie de Rennes a demandé à sa police municipale, pourtant désarmée, d’exercer une surveillance statique devant l’école et le supermarché du quartier de Cleunay, quelques jours après la fusillade mortelle à l’occasion de laquelle le tireur présumé, un jeune d’origine africaine a tiré à bout portant sur deux Tchétchènes, tuant l’un d’entre eux. Une fusillade sur fond de trafic

nathalie_appere

Immigration clandestine. Les maires de Rennes, Nantes et la Région Bretagne appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée

Plusieurs collectivités lancent une plateforme pour soutenir financièrement l’association pro-migrants SOS Méditerranée. Sans surprise, la Bretagne est bien représentée puisque l’initiative est soutenue par les maires de Rennes et Nantes ou encore par le Conseil régional. Bientôt un Grand Remplacement institutionnalisé ? Des collectivités appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée À croire que l’immigration extra-européenne ne pose pas déjà suffisamment

Rennes

Rennes. Coups de couteau à Maurepas, policiers attaqués : « Ce sont toujours les mêmes profils »

Le quartier de Maurepas, à Rennes, collectionne les faits divers sur fond de violences. Le dernier en date remonte au 14 novembre. Un homme a été poignardé à plusieurs reprises. Les riverains sont exaspérés. Rennes : coups de couteau et policiers attaqués L’actualité à Rennes est de nouveau marquée par l’insécurité. Dans le quartier de Maurepas, que l’on ne présente

Rennes. Nathalie Appéré (PS) et Valérie Faucheux (EELV) n’iront pas en vacances ensemble

Au conseil municipal de Rennes, on ne s’ennuie pas avec Valérie Faucheux (EELV). Elle s’était déjà illustrée en s’opposant au départ du Tour de France 2021 dans sa ville. Elle poursuit son travail d’« opposante » au sein de la majorité municipale… D’abord maire de Saint-Jacques-de-la-Lande, puis muté à Rennes par son patron Edmond Hervé, Daniel Delaveau (PS) fut donc la locomotive

rennes-appere-gandon

À Rennes les « bobos » font la loi

À Rennes, la gauche libérale (PS) dispose d’une solide base électorale : les cadres et professions intellectuelles supérieures (CPIS). Si bien que la droite a peu de chance de s’emparer de l’hôtel de ville. Nantes et Rennes, les deux grandes métropoles bretonnes, connaissent le même problème politique : la droite ne peut pas espérer réussir l’alternance et le RN n’y fait

François Pinault – écolos, même combat !

Une idée originale des écolos rennais : installer sur le toit du Roazhon Park des panneaux solaires ; ça change des bicyclettes… On ne peut pas reprocher aux écolos rennais de manquer d’imagination : une carriole et un vélo pour transporter le matériel de campagne. « Derrière le guidon, Matthieu Theurier et Priscilla Zamord. Elle, néophyte en politique, vient de l’économie sociale et solidaire,

Rennes. Les « socialos » ont peur des « écolos »

Avec les écolos et les socialistes, nous avons affaire aux « frères ennemis ». Ils ne s’apprécient guère mais les exigences électorales les obligent à s’allier. C’est vrai à Rennes… Être en tête au premier tour « On peut gagner de nombreuses municipalités, notamment de grandes villes. Le deuxième tour se construira sur la base du programme écolo. On veut gagner Parais, Nantes,

Rennes. Nathalie Appéré (PS) n’habite pas à Maurepas

À Rennes, il n’y a pas que les quartiers de Villejean, de Cleunay, du Blosne, de la Bellangerais à faire parler d’eux. Maurepas s’illustre également… Mais la « reconquête républicaine » va faire le ménage ! Vers une « reconquête républicaine »? Les habitants du quartier de Maurepas, à Rennes ont de la chance ; ils habitent dans un « point chaud », donc le ministère

Rennes. La municipalité de Nathalie Appéré demande la non-expulsion de migrants squatteurs

À Rennes, la municipalité va faire le nécessaire pour que les migrants installés dans un manoir appartenant à la ville par un collectif d’extrême-gauche ne soient pas expulsés. Les élections se rapprochent… La municipalité de Nathalie Appéré met un manoir à la disposition des migrants Les clins d’œil de la municipalité socialiste de Rennes gérée par Nathalie Appéré aux associations

Rennes. Florian Bachelier croit aux chances de Carole Gandon

Les chiffres sont quelquefois trompeurs. Ce qui était vrai à l’élection présidentielle, aux élections législatives et européennes, ne l’est pas forcément aux élections municipales. « Nous avons une bonne chance en Bretagne de prendre une ville à la gauche, c’est Rennes, affirme Florian Bachelier (LREM), député de Rennes – Saint-Jacques-de-la–Lande et premier questeur de l’Assemblée nationale. La maire sortante Nathalie Appéré

Rennes : les fusillades n’ont pas l’air d’émouvoir Nathalie Appéré

On connaissait les coups de feu à Rennes. Il faudra désormais compter avec les fusillades. Si bien que les policiers municipaux ont la trouille. À Rennes, on connaissait les coups de feu, mais pas encore les fusillades organisées ; c’est désormais chose faite. Rennes rattrape Nantes. La compétition est ouverte entre les deux métropoles en matière d’affrontements entre bandes armées.

Nathalie Appéré et Johanna Rolland ont-elles besoin de Ségolène Royal ?

Ayant des comptes à régler, Ségolène Royal tire à boulets rouges sur Emmanuel Macron. Viendra-t-elle à Nantes et à Rennes soutenir Mmes Rolland et Appéré pendant la campagne des municipales ? L’ingratitude de Macron Macron a osé virer Ségolène Royal, l’ancienne madone du PS ! Il est vrai que l’ambassadrice des pôles arctique et antarctique mélangeait les genres : d’un côté elle

Élections municipales. Tout va bien pour Johanna Rolland

Aux élections municipales de mars 2020, il n’y aura pas de dégagisme à Nantes ; c’est ce que montre un sondage IFOP commandé par le parti socialiste. Notoriété et ancrage aidant, Johanna Rolland devancera facilement les écolos. Une fusion s’imposera donc au second tour et assurera la victoire. Il n’est pas bon d’être trop sûr de soi et de vendre

Appel d’air : la Ville de Rennes ouvre un gymnase de 80 places pour des migrants, et bientôt deux

La Ville de Rennes a de bien curieuses méthodes pour se battre avec la pression migratoire. La ville vient en effet d’ouvrir le gymnase du Haut-Sancé pour 80 migrants dont 52 qui sont ou se disent mineurs, principalement africains. Si le chiffre de 80 migrants semble assez faible pour une ville telle que Rennes, l’importance des migrants arrivés en quête

Rennes. Nathalie Appéré n’y arrive plus

« Trente-huit enfants ont dormi dans les rues de Rennes hier soir », s’indigne Nathalie Appéré (PS), maire de Rennes. Ce mercredi 19 octobre, elle dénonce « une situation totalement insupportable ». « On n’y arrive plus », ajoute-t-elle, alors qu’on « a tout fait pour y parvenir ». La situation est grave : « Nous sommes allés au bout de toutes les solutions et de nos capacités financières » (Ouest-France,

Présidentielle 2022. La honte pour Nathalie Appéré, Johanna Rolland et François Cuillandre

Après le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, on s’était beaucoup moqué du candidat socialiste, Benoît Hamon, qui s’était distingué avec un modeste 6,36 % des suffrages exprimés. Dans les métropoles bretonnes, il avait fait mieux : 14,04 % (9017 voix) à Brest, 10,98 % (16 409 voix) à Nantes, 13,82 % (12 623 voix) à Rennes. Cinq ans plus tard, Anne

Rennes

Rennes. Généralisation des arrêts de bus à la demande pour ne pas croiser l’insécurité…

Les arrêts de bus à la demande vont se généraliser la nuit à Rennes dans les prochains mois afin de permettre aux habitants de descendre au plus près de leur logement. Présenté comme un « outil d’égalité hommes-femmes » par Rennes métropole, ce dispositif est donc destiné à échapper tant bien que mal aux conséquences de l’insécurité engendrée par l’immigration

Big Up. Quand la ville de Rennes soutient et finance des évènements indigénistes et « non-mixtes »

La programmation du festival Big Up qui aura lieu du 12 au 13 mars à Rennes laissera rêveur les derniers universalistes d’une Gauche devenue folle. Le programme du festival prévoit donc : 14h-18h : Rencontres et ateliers menés par des associations et collectifs qui s’organisent toute l’année pour les droits des femmes : Kune, NousToutes35, syndicat CGT, Educ’Ustawi, Front de mères, Gras Politique.

Rennes

Rennes. « La tête littéralement défoncée » par des racailles pour son téléphone, un étudiant perd connaissance

Lynché par un groupe de racailles, inanimé au sol et « la tête littéralement défoncée », un homme de 25 ans a frôlé la mort le week-end dernier à Rennes. Les assaillants lui ont dérobé son téléphone portable… Il perd connaissance après avoir été lynché par des racailles Les soirs se suivent et se ressemblent à Rennes, où la capitale

Rennes

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en installant des bâches autour d’une école afin que les enfants ne puissent voir les trafiquants de drogue. Une nouvelle illustration du « paradis socialiste » ? À Rennes, on n’interpelle pas les dealers, on les cache

Grève de la police municipale à Rennes. Jérôme Jourdan (FO) : « Nous ne pouvons pas faire face à une situation de tir par armes à feu » [Interview]

La mairie de Rennes a demandé à sa police municipale, pourtant désarmée, d’exercer une surveillance statique devant l’école et le supermarché du quartier de Cleunay, quelques jours après la fusillade mortelle à l’occasion de laquelle le tireur présumé, un jeune d’origine africaine a tiré à bout portant sur deux Tchétchènes, tuant l’un d’entre eux. Une fusillade sur fond de trafic

nathalie_appere

Immigration clandestine. Les maires de Rennes, Nantes et la Région Bretagne appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée

Plusieurs collectivités lancent une plateforme pour soutenir financièrement l’association pro-migrants SOS Méditerranée. Sans surprise, la Bretagne est bien représentée puisque l’initiative est soutenue par les maires de Rennes et Nantes ou encore par le Conseil régional. Bientôt un Grand Remplacement institutionnalisé ? Des collectivités appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée À croire que l’immigration extra-européenne ne pose pas déjà suffisamment

Rennes

Rennes. Coups de couteau à Maurepas, policiers attaqués : « Ce sont toujours les mêmes profils »

Le quartier de Maurepas, à Rennes, collectionne les faits divers sur fond de violences. Le dernier en date remonte au 14 novembre. Un homme a été poignardé à plusieurs reprises. Les riverains sont exaspérés. Rennes : coups de couteau et policiers attaqués L’actualité à Rennes est de nouveau marquée par l’insécurité. Dans le quartier de Maurepas, que l’on ne présente

Rennes. Nathalie Appéré (PS) et Valérie Faucheux (EELV) n’iront pas en vacances ensemble

Au conseil municipal de Rennes, on ne s’ennuie pas avec Valérie Faucheux (EELV). Elle s’était déjà illustrée en s’opposant au départ du Tour de France 2021 dans sa ville. Elle poursuit son travail d’« opposante » au sein de la majorité municipale… D’abord maire de Saint-Jacques-de-la-Lande, puis muté à Rennes par son patron Edmond Hervé, Daniel Delaveau (PS) fut donc la locomotive

rennes-appere-gandon

À Rennes les « bobos » font la loi

À Rennes, la gauche libérale (PS) dispose d’une solide base électorale : les cadres et professions intellectuelles supérieures (CPIS). Si bien que la droite a peu de chance de s’emparer de l’hôtel de ville. Nantes et Rennes, les deux grandes métropoles bretonnes, connaissent le même problème politique : la droite ne peut pas espérer réussir l’alternance et le RN n’y fait

François Pinault – écolos, même combat !

Une idée originale des écolos rennais : installer sur le toit du Roazhon Park des panneaux solaires ; ça change des bicyclettes… On ne peut pas reprocher aux écolos rennais de manquer d’imagination : une carriole et un vélo pour transporter le matériel de campagne. « Derrière le guidon, Matthieu Theurier et Priscilla Zamord. Elle, néophyte en politique, vient de l’économie sociale et solidaire,

Rennes. Les « socialos » ont peur des « écolos »

Avec les écolos et les socialistes, nous avons affaire aux « frères ennemis ». Ils ne s’apprécient guère mais les exigences électorales les obligent à s’allier. C’est vrai à Rennes… Être en tête au premier tour « On peut gagner de nombreuses municipalités, notamment de grandes villes. Le deuxième tour se construira sur la base du programme écolo. On veut gagner Parais, Nantes,

Rennes. Nathalie Appéré (PS) n’habite pas à Maurepas

À Rennes, il n’y a pas que les quartiers de Villejean, de Cleunay, du Blosne, de la Bellangerais à faire parler d’eux. Maurepas s’illustre également… Mais la « reconquête républicaine » va faire le ménage ! Vers une « reconquête républicaine »? Les habitants du quartier de Maurepas, à Rennes ont de la chance ; ils habitent dans un « point chaud », donc le ministère

Rennes. La municipalité de Nathalie Appéré demande la non-expulsion de migrants squatteurs

À Rennes, la municipalité va faire le nécessaire pour que les migrants installés dans un manoir appartenant à la ville par un collectif d’extrême-gauche ne soient pas expulsés. Les élections se rapprochent… La municipalité de Nathalie Appéré met un manoir à la disposition des migrants Les clins d’œil de la municipalité socialiste de Rennes gérée par Nathalie Appéré aux associations

Rennes. Florian Bachelier croit aux chances de Carole Gandon

Les chiffres sont quelquefois trompeurs. Ce qui était vrai à l’élection présidentielle, aux élections législatives et européennes, ne l’est pas forcément aux élections municipales. « Nous avons une bonne chance en Bretagne de prendre une ville à la gauche, c’est Rennes, affirme Florian Bachelier (LREM), député de Rennes – Saint-Jacques-de-la–Lande et premier questeur de l’Assemblée nationale. La maire sortante Nathalie Appéré

Rennes : les fusillades n’ont pas l’air d’émouvoir Nathalie Appéré

On connaissait les coups de feu à Rennes. Il faudra désormais compter avec les fusillades. Si bien que les policiers municipaux ont la trouille. À Rennes, on connaissait les coups de feu, mais pas encore les fusillades organisées ; c’est désormais chose faite. Rennes rattrape Nantes. La compétition est ouverte entre les deux métropoles en matière d’affrontements entre bandes armées.

Nathalie Appéré et Johanna Rolland ont-elles besoin de Ségolène Royal ?

Ayant des comptes à régler, Ségolène Royal tire à boulets rouges sur Emmanuel Macron. Viendra-t-elle à Nantes et à Rennes soutenir Mmes Rolland et Appéré pendant la campagne des municipales ? L’ingratitude de Macron Macron a osé virer Ségolène Royal, l’ancienne madone du PS ! Il est vrai que l’ambassadrice des pôles arctique et antarctique mélangeait les genres : d’un côté elle

Élections municipales. Tout va bien pour Johanna Rolland

Aux élections municipales de mars 2020, il n’y aura pas de dégagisme à Nantes ; c’est ce que montre un sondage IFOP commandé par le parti socialiste. Notoriété et ancrage aidant, Johanna Rolland devancera facilement les écolos. Une fusion s’imposera donc au second tour et assurera la victoire. Il n’est pas bon d’être trop sûr de soi et de vendre

Appel d’air : la Ville de Rennes ouvre un gymnase de 80 places pour des migrants, et bientôt deux

La Ville de Rennes a de bien curieuses méthodes pour se battre avec la pression migratoire. La ville vient en effet d’ouvrir le gymnase du Haut-Sancé pour 80 migrants dont 52 qui sont ou se disent mineurs, principalement africains. Si le chiffre de 80 migrants semble assez faible pour une ville telle que Rennes, l’importance des migrants arrivés en quête

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 7 décembre c'est la Sainte Azenor
Saint-Brévin : la manifestation contre la création d’un centre d’accueil pour les migrants se prépare...dans le silence médiatique et l'indifférence des élus
A Brest superbe vente de tableaux modernes, Pont Aven et les écoles bretonnes
Le Royaume des étoiles, Le chat Potté 2, Samhain, Maestro(s), Les Bonnes étoiles, Kanun, la loi du sang, Il nous reste la colère : la sélection cinéma hebdomadaire