16/05/2015 – 19H00 Nantes (Breizh-info.com) – La Cité des Ducs bientôt rebaptisée Chicago-sur-Loire ? On peut se poser la question après la nouvelle rixe qui a opposé ce vendredi, entre 21 h et 21 h 30, deux bandes rivales dans le quartier « sensible » du Breil-Malville, au nord-ouest de Nantes.

Durant une bonne demi-heure 20 à 25 personnes se sont en effet affrontées avec une violence inégalée. Trois individus ont été blessés – deux ont été admis au CHU et un troisième évacué par un particulier. Plus grave, plusieurs détonations ont été entendues par les témoins, dont certains font état de fusils et de pistolets à grenaille. Une enquête a été ouverte et les tireurs présumés sont recherchés par les forces de police, qui ont bouclé le quartier jusqu’à 1 heure du matin, le temps que les constatations soient faites.

Selon les premiers éléments de l’enquête, plusieurs protagonistes, dont au moins un des blessés, sont connus des forces de police pour diverses infractions. Cette rixe, qui n’est qu’un épisode de plus dans les conflits entre bandes des divers quartiers « sensibles » de Nantes et de ses banlieues, semble être un règlement de compte ayant pour origine une rivalité liée à des trafics illicites.

Cette affaire a entrainé de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et parmi les politiciens de Nantes. Tandis que le député EELV François de Rugy, flanqué de l’adjointe de quartier Cécile Bir, annonçait sur Twitter qu’il s’était rendu samedi dans le quartier du Breil, « calme aujourd’hui » afin de « témoigner notre solidarité (sic) », le centriste Hervé Grélard (UDI) tacle la maire de Nantes : « où en sommes nous des promesses de Johanna Rolland sur la sécurité?« . Pascal Gannat, Sarthois et chef de file du FN en Pays de Loire, a réagi de son côté  en affirmant : « l’ultraviolence gangrène même les Pays de la Loire. Toute la France est « Orange Mécanique » ».

Il semble incontestable que les zones de non droit se multiplient en Loire-Atlantique. Si certains élus évoquent le cas – bien différent – de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, cette nouvelle affaire de coups de feu dans le quartier du Breil-Malville ajoutée  à celles de Malakoff  et de Bellevue fait pour le moins désordre.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

8 Commentaires

Comments are closed.