Charlie Hebdo . Serge Federbusch et « la marche des lemmings » [interview]

A LA UNE

23/06/2015 – 08H30 France (Breizh-info.com) – Serge Federbusch – magistrat, homme politique et essayiste français – était récemment intervenu en séminaire à l’Institut de Locarn. Il vient de  publier un livre, au mois d’avril dernier, intitulé « la marche des Lemmings ». Il  torpille « l’esprit du 11 janvier » né et  instrumentalisé suite aux attentas ayant visé Charlie Hebdo. « La mobilisation du 11 janvier 2015 fut aussi massive que stérile. Depuis, par un amer paradoxe et malgré les discours officiels, la République recule devant les Islamistes. Les défilés des « Charlie» qui arboraient leur logo comme un talisman protecteur, ne ressemblaient-ils pas en fait à une marche de lemmings, ces petits rongeurs qu’on dit suicidaires parce qu’ils ne savent pas canaliser leurs pulsions grégaires ? » s’interroge M. Federbusch.
Nous l’avons interrogé sur son ouvrage .

Breizh-info.com : Si vous pouviez synthétiser en quelques lignes l »argument principal de votre livre, que serait-il ?

Serge Federbusch : Pour escamoter sa responsabilité dans la faillite des services de sécurité et de renseignement et dans une certaine capitulation devant l’islam intégriste, le gouvernement français a récupéré et instrumentalisé les « Charlie » qui ont défilé.

Breizh-info.com : En lisant votre livre, c’est la passivité des Français, leur naïveté même vis à vis du Gouvernement, qui semblent vous inquiéter particulièrement pour la suite. Pour quelles raisons ?

Serge Federbusch : Ils ont des circonstances atténuantes : les médias ont tous ou presque servi de relais à cette manipulation et l’émotion était très forte pendant quelques jours anesthésiant la réflexion critique.

Breizh-info.com : N’êtes vous pas un peu complotiste ? Le gouvernement français a t-il réellement une responsabilité dans les attentats ?

Serge Federbusch : Il ne s’agit aucunement de croire à un complot mais d’analyser froidement une opération de diversion et de récupération. Cela n’a rien à voir.

Breizh-info.com : Comment expliquez-vous la passivité, non seulement du peuple, mais surtout de l’opposition , face aux mesures liberticides prises depuis Charlie par le Gouvernement ? N’est-ce pas le reflet d’une démocratie qui vacille ?

Serge Federbusch : Depuis des décennies maintenant, les Français, malmenés par la crise, sombrent dans la passivité et acceptent un recul de leurs libertés pour tenter de limiter celui de leur confort et de leur niveau de vie. Généralement, on perd sur les deux tableaux.

Breizh-info.com : Pourquoi n’êtes vous pas Charlie ?

Serge Federbusch : Je répugne à être manipulé.

Breizh-info.com : La focalisation sur l’islamisme radical en France ne cache-t-elle pas la forêt d’une immigration massive qui arrive en Europe et particulièrement en France ?

Serge Federbusch : Les deux sont liés, l’islamisme radicalisé est une sorte de figure de proue d’une partie de la communauté musulmane qui est gagnée par un rigorisme réactionnaire qu’on observe par exemple avec les progrès fulgurants du voile.
Breizh-info.com : Avez vous eu des difficultés à trouver un éditeur ? Êtes vous inquiets pour les libertés individuelles en France ? Quelles solutions préconisez vous ?
Serge Federbusch : Non, mon éditeur a tout de suite accepté l’idée de ce livre. Je suis très inquiet de la passivité des Français et de la facilité avec laquelle aussi bien les intégristes musulmans que le gouvernement, chacun à leur manière, font reculer la laïcité et la liberté dans notre société.
La marche des Lemmings – Serge Federbusch – Ixelles éditions – 12,90€
Revoir également l’entretien donné à TV Libertés :

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés