« Osons la fraternité ». Pour France Télévisions seuls les Blancs sont racistes…

A LA UNE

11/07/2015 – 06H30 Paris (Breizh-info.com) – Du 8 au 14 juillet, les chaînes de France Télévisions et le site du CSA vont diffuser – aux frais des contribuables –  de vraies fausses publicités dans le cadre de la campagne « Osons la fraternité ». Une campagne destinée à lutter contre le racisme et l’antisémitisme, mais qui risque fort de rater son objectif.

Produits par Electron Libre Production, quatre spots de 45 secondes « oseront le décalé, le second degré ». Par exemple, le spot de l’Electrostim vante les mérites du « premier électro stimulateur qui vous rend plus musclé et moins raciste. » Mieux encore, un autre conseille d’avaler un bol de Krackimix au petit déjeuner pour renforcer « les résistances cérébrales de vos enfants aux discours antisémites ». Toujours plus fort, un troisième conseille, pour ceux qui « en ont marre des pellicules et des pensées racistes » d’utiliser le shampoing « Loventis ». A prendre au second degré…

« Les produits miracles contre l’antisémitisme/le racisme, ça n’existe pas ! Face à ce mal qui nous divise, une valeur nous rassemble, c’est la fraternité », affirme in fine  les spots de cette campagne inspirée par l’idéologie remplaciste.

« Ces produits factices n’existent pas bien sûr, mais nous amènent à la fraternité, une valeur simple, qui existe bel et bien, à notre portée, dans l’esprit FTV, « Bien différents, bien ensemble ». Les personnages ne sont pas caricaturaux, leur racisme prend toutes les formes et pourrait presque passer inaperçu, être banalisé.», explique David Djaoui, responsable de l’événementiel à France Télévision. Qui précise : « Nous avons voulu une campagne choc ! Un peu dans l’esprit, Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? »

Alors, pas caricaturaux les personnages ?  « Il y a juste quelque chose qui cloche dans ces pubs pleines de bonnes intentions, remarque un spécialiste de la pub, seuls les Blancs sont racistes. Dans le film Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? TOUS les personnages étaient  sensés être racistes.. C’est ce qui a fait son succès. Ici, en ne mettant en cause que les Blancs, la pub risque fort de rater son objectif et d’avoir un effet contre-productif. Les téléspectateurs y verront – dans le meilleur des cas –  une  propagande maladroite. Les bons sentiments ne suffisent pas pour faire une bonne pub.» Pas sûr que le « vivre ensemble »  s’en trouve amélioré.

Osons la fraternité ? Avant de se lancer cette campagne, les réalisateurs auraient sans doute été bien inspirés de réviser leurs classiques. Comme Les Tontons Flingueurs, par exemple. Dans ce film culte de Lautner et Audiard, le grand Lino Ventura affirmait tranquillement que «  les c…ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ! ». Il n’avait pas tort.




Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

6 Commentaires

  1. Pour ma part, je choisis encore mes amis et fait au mieux avec mes ennemis.
    En France, nous devons nous « convertir » pour accepter tout et n’importe quoi.
    J’avais cru comprendre que les derniers arrivés doivent, « par politesse », se ranger face aux us et coutumes des « anciens ».
    Ce n’est plus le cas, actuellement et depuis trop longtemps d’ailleurs, les derniers arrivés font la loi.
    Des spots pub pour nous formater encore et toujours.
    Le changement promis par notre bricoleur ne sera qu’un Grand Remplacement.

  2. Évidemment, le racisme n’est pas du seul fait des blancs. Il existe partout dans le monde, mais resplendit d’absurdité. Le raciste est un individu qui se renie lui même, qui a une très médiocre considération du soi, de sa personnalité et souvent, en mal de connaissances sur ses propres origines. Bref, un raciste n’est qu’un crétin marginal à la grande gueule tonitruante et baveuse.
    Néanmoins, et je le répète, c’est complètement mensonger d’attribuer le caractère raciste qu’aux seuls blancs. Mais au fait, qui est blanc ? Mis à part les africains et les asiatiques, je ne suis pas sûr de bien distinguer les blancs. Pour moi, il n’y a qu’une seule race, la race humaine.
    Ces pub tv n’ont, à mon avis, qu’un seul but. Celui de vouloir diviser les français, en inspirant l’existence de tensions racistes au sein de la population française.

  3.  »Créée en 2003 par *Yannis Chebbi* et *Michaël Kazan*, Electron Libre Productions est une société de production spécialisée dans les films documentaires de prestige, le flux, la production et la captation d’événements musicaux d’envergure. »

  4. Lorsque j’avais 10 j’ai été violé par un Marocain.
    A 18 ans j’ai faillis etre lynché par des Maghrebins.
    A 30 ans j’ai été cambriolé par des Marocain.
    Je suis raciste. Etonnant , non ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés