Rolling Thunder, le film qui prône la légitime défense

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

19/07/2015 – 07h30 Culture (Breizh-info.com) – En 1973, le major Charles Rane (William Devane) retourne dans son Texas natal, à San Antonio, avec le sergent Johnny Vohden (Tommy Lee Jones), après avoir passé sept ans comme un prisonnier de guerre à Hanoi. Rane se rend compte que son fils ne se souvient pas de lui et que le policier Cliff est devenu, en son absence, l’amant de son épouse. Rane accepte cette nouvelle situation. Il renoue avec son fils en lui offrant le petit drapeau américain qui l’a aidé à tenir en captivité. Considéré comme un héros de guerre par sa ville, il reçoit lors d’une fête officielle des cadeaux : une Cadillac rouge et 2555 dollars d’argent (une pièce pour chaque jour de captivité). Il fait la connaissance de sa « marraine de guerre », la charmante Linda Forchet (Linda Haynes). Rane semble résigné à perdre sa femme, mais il veut garder son fils. Un jour, quatre bandits lui volent les dollars en argent. Ils torturent Rane puis tuent son épouse et son fils. Rane dit à la police qu’il ne se souvient de rien. Mais en réalité, il connait l’identité de ses agresseurs et prépare sa vengeance. Il aiguise le crochet qui a remplacé sa main droite. Il emmène Linda au Mexique à la recherche des criminels. Vêtus de leurs uniformes militaires, Rane et Vohden vont massacrer les criminels dans une maison close, lors d’une sanglante fusillade…

Légitime Violence (Rolling Thunder) est un film américain réalisé par John Flynn, sorti en 1977. Le scenario a été imaginé par Paul Schrader, qui vient de finir celui du chef d’œuvre Taxi Driver (1977), sur une thématique assez proche. Le film s’ouvre sur le retour triomphal au pays de Charles Rane. La première partie dresse le portrait d’un ancien prisonnier de guerre au Vietnam qui revient brisé après 7 années de détention. Contrairement à d’autres films américains, l’ancien du Viêt-Nam est ici considéré comme un véritable héros.

Lors de la scène de torture par les bandits, le réalisateur insère des passages en noir et blanc rappelant intelligemment les terribles geôles vietnamiennes. Rane va trouver par la vengeance la possibilité de sortir vainqueur de cette nouvelle épreuve. Il reprend vie en préparant méticuleusement ses armes et en aiguisant un terrifiant crochet qui lui sert désormais de main. Ce film méconnu exalte ainsi la justice privée.

Rolling Thunder, 30,08 euros, Wild Side Vidéo.

Kristol Séhec

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un récit qui, autrement, paraîtrait invraisemblable…...

Jehanne. Un court-métrage d’animation sur Jeanne d’Arc réalisé par Atam Rasho

Ce film de 18 minutes est réalisé par le dernier lauréat du prix de dessin de l'Académie des beaux-arts. Atam Rasho, né en 1985...

Éric Werner : « À partir du moment où l’État n’assure plus la protection du citoyen, ce dernier récupère ipso facto son droit naturel...

Les étudiants de La Cocarde étudiante viennent de publier une interview particulièrement intéressante et d'actualité du penseur Éric Werner, au sujet notamment de l'explosion...

Si Philippe Monguillot avait eu une arme à feu sur lui, il ne serait sans doute pas mort… [L’Agora]

Si Philippe Monguillot, le chauffeur de bus de Bayonne, avait eu une arme à feu sur lui, il ne serait sans doute pas mort...