Ploërmel. P. Le Diffon (UMP) veut apporter son aide à l’invasion migratoire

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

08/09/2015 – 07H00 Ploërmel (Breizh-info.com) – Voilà qui devrait encore donner de l’eau au moulin de ceux qui dénoncent une certaine « UMPS » : Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel (56) , vient de se prononcer pour l’accueil d’immigrés dans sa commune du Morbihan.  « Accueillir des migrants, je n’y suis non seulement pas opposé, mais au contraire favorable au regard du contexte géopolitique actuel. » a indiqué l’édile de la commune, attendant que le préfet lui indique la marche à suivre pour pouvoir mettre son projet en oeuvre en fonction des capacités d’accueil.

Faisant fi de la volonté manifeste d’une majorité de Français (selon les sondages) de ne pas accueillir ces populations venues d Moyen-Orient, mais aussi d’Afrique ou d’Asie, les responsables politiques de tous bords multiplient les appels d’airs, rejoints par les artistes (la fameuse « main tendue ») et les médias dominants.

Selon les chiffres de l’Insee de 2012, Ploërmel avait un taux de pauvreté parmi sa population de 11,2% et un taux de chômage de 11,6%.

Elu dans une triangulaire en 2014 face notamment à Paul Anselin et à la maire sortant (PS),  Patrick Le Diffon – par ailleurs conseiller général – joue ainsi sur la corde sensible du « devoir de solidarité et d’humanité » , imposé par la gauche dans le discours politique.

 Ce dernier était récemment à Saint-Gildas de Rhuys, aux côtés de Marc Le Fur et de David Robo, maire de Vannes, à l’occasion d’une réunion publique en vue des élections régionales. Des élections que la droite bretonne risque fort de perdre à nouveau, coincée  entre une gauche bien en place et finalement peu critiquée et un Front national mené par le très offensif Gilles Pennelle, auquel les ténors de la droite bretonne ont visiblement abandonné le terrain de l’immigration et de la sécurité Deux sujets qui font pourtant partie, avec l’emploi, des principales préoccupations des électeurs.

 Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

7 Commentaires

  1. Tous ces élus de Bretagne ne sont pas des Bretons mais des Jacobins.
    Donc, l’installation de migrants, clandestins, salafistes, terroristes, … c’est tout à fait normal pour eux.
    Bretons, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

  2. on en veut pas chez nous !!!! je ne suis pas raciste loin de la, se qui m’énerve c’est que eux il vienne chez nous on leurs PRÊTE un logement, on leurs verse 300euro par mois et sa ne va pas leurs suffire donc il vont vendre de la drogue et raquété nos enfant a la sortie de l’école. moi je galère les 30 dernier jours du mois et personne ne viens a mon aide il faut qu’il pense au français avent de pensé au autres, surtout qu’il y a plein de SDF en france qui eux on bien besoin d’aide c’est inadmissible je me demande bien comment le couillon va faire pour faire baissé les impôt comme promis de 2 milliard et la baisse du chômage, 23000 chomeur en plus elle est belle la progression

  3. Droite bretonne sous emprise de la doxa, comme partout en France. Pour ajouter à la liste, Cesson-Sévigné (LR) est fière de faire savoir sur la page de la ville qu’elle accueillera aussi des migrants-refugiés-clandestins dans des logements communaux.
    En tout accord avec la faisant office de maire de Rennes, celle qui avait promis de ne jamais se présenter aux élévations municipales.
    Au passage et hors-sujet, bien décidée à pourrir la vie de ses concitoyens, elle va faire passer la vitesse sur les rocades à 70 km/h.

  4. Pourquoi les richissimes pays arabes du Golf (Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Koweit, Qatar…) n’accueillent-ils pas leur coreligionnaires dans la détresse ?
    Pourquoi ces réfugiés sont-ils composés à 80 % d’hommes jeunes ?
    Comment ont-ils faits, dans leur situation économique et financière dramatique, pour posséder les sommes délirantes qui leur sont, soi-disant, réclamées par les passeurs ?
    DAESH (DASH comme dit notre brillant Président) a annoncé officiellement qu’il avait déjà, grâce aux vagues de migrants, introduits 4000 de ses agents en Europe.
    Les services de renseignements français et européens ont déjà identifiés dans les films et les photographies de migrants d’anciens combattants de DAESH et d’Al Qaïda.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Le .bzh refusé par les impôts ?

Le député de Bretagne Marc Le Fur a alerté le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, au sujet de l’impossibilité de déclarer ses revenus...

Saint-Herblain subventionne l’invasion migratoire, la « droite » met en scène son opposition

À la suite d'autres collectivités locales de gauche bretonnes, la mairie socialiste de Saint-Herblain a octroyé une subvention de 6 000 € à SOS...

Ploërmel. Se tenant dans un collège catholique, le conseil municipal déménage suite à des pressions « laïques »

Alors que le conseil municipal de Ploërmel se tenait depuis quelques semaines dans une salle prêtée par un collège privé catholique en raison des...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle on pouvait lire « Paris garde...