Bretagne. Le Drian sur les starting-blocks

15/10/2015 – 06H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le vrai/faux suspense savamment entretenu par Jean-Yves Le Drian  prendra fin officiellement vendredi 16 octobre. Mais c’est désormais une certitude. Le ministre de la Défense sera bien candidat tête de la liste de gauche aux élections régionales en Bretagne, son entourage vient de le faire savoir à la presse. Un soulagement pour les socialistes bretons qui se voyaient mal faire campagne sans lui.

Faveur exceptionnelle – qui fait grincer des dents à droite – il a obtenu de son ami François Hollande la permission de rester à son poste de la rue Saint Dominique pendant la durée de la campagne. Il est vrai que celle-ci ne devrait pas poser trop de problème au ministre.

Si aucun sondage n’a encore été officiellement publié – ça ne devrait plus tarder – on peut penser que Jean-Yves Le Drian en a un dans son coffre-fort. Il n’est pas trop inquiet. Très certainement parce qu’il sait que la victoire est assurée. Ce qui expliquerait son peu d’empressement à se lancer dans la campagne. Donc, pas de précipitation, d’autant plus que les électeurs commenceront à s’intéresser à la question seulement dans les dernières semaines…

Photo :Jyc1/Flickr  (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Une réponse

  1. Le Drian est-il un exemple ? Est-il est le favori pour les régionales en Bretagne ? Mais n’a-t-il pas vendu des armes à l’Arabie Saoudite et au Qatar ? C’est vrai, ces pays sont des exemples de démocratie ? Hollande ne peut en aucun cas les comparer à la Syrie !!!!!!!!!!!!!!!! Alors le Drian, un humaniste ?
    Les français et surtout les bretons doivent ouvrir les yeux sans complaisance.
    L’upr avec François Asselineau rappelle l’histoire et surtout celle de la Résistance pour démontrer où nous allons avec les régions : « Les euro-régions : Allons-nous laisser démanteler la France ? » et rappelle que Morvan Marshall n’est pas un exemple d’exemplarité et que la partie américaine du drapeau breton n’est pas reluisante, au contraire de l’hermine.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS