Loudéac : le désert médical, c’est maintenant

A LA UNE

23/10/2015 – 08H00 Loudéac (Breizh-info.com) – Les évolutions attendues du nombre de médecins dans les départements bretons ne laissent pas craindre une pénurie sauf… pour le Centre-Bretagne et les Côtes d’Armor en particulier. A Loudéac, on y est : les chiffres sont très alarmants et bien en-deça de la moyenne régionale (B4).

Un arrêté de la préfecture des Côtes d’Armor, pris le 7 août dernier et qui a paru dans le recueil normal des actes administratifs du 29 septembre, constate l’afflux de patientèle sur le territoire de premier recours de Loudéac. Celui-ci comprend les communes de Grâce-Uzel, Hémonstoir, Loudéac, La Motte, Saint-Barnabé, Saint-Caradec, Saint-Maudan, Saint-Thelo, Trévé, Saint-Hervé et Uzel. La situation a été causée par le départ récent en retraite de plusieurs médecins qui n’ont pas été remplacés. Résultat : sur le territoire de Loudéac, il y a 6.4 médecins pour 10.000 habitants, contre une moyenne de 9.4 en Bretagne administrative et de 9.6 à l’échelle de la France entière. Cependant, ce territoire n’est classé que « fragile », et non « prioritaire ».

En 2014, 25 territoires bretons sur le continent connaissaient un manque très important de médecins par rapport aux moyennes nationales et étaient classés en zone prioritaire, comme on peut le voir sur la carte. Sur ces territoires vivent 173 128 habitants, soit 5.45% de la population de la Bretagne administrative suivant le recensement INSEE de 2009 et 3,9% de la population de la Bretagne historique. La quasi-totalité d’entre eux se trouvent dans le Centre-Bretagne. L’installation des médecins en zone prioritaire permet le déblocage de nombreuses aides, qui peuvent notamment être attribuées aux étudiants en médecine ou aux professionnels déjà installés, ainsi que des exonérations d’impôt, des mises à dispositions de locaux et de logements par les collectivités et une majoration incitative des honoraires.

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N'eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n'eo ket evit...

Immigration et racket du contribuable. Un milliard d’euros pour l’aide médicale d’État (AME) aux migrants dans le budget 2022

Un milliard d'euros. 14 euros par Français, pris dans vos poches. Selon le projet de loi de finances annoncé...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés