Vidéosurveillance : Carquefou installe 8 caméras, Saint-Herblain, Pornic et Pornichet en rajoutent

A LA UNE

09/11/2015 – 08H00 Carquefou  (Breizh-info.com) – Encore une. La commune de Carquefou, au nord-est de l’agglomération nantaise, va installer huit caméras sur les ronds-points situés aux entrées de la ville. Pendant ce temps là les deux communes de Pornic et Pornichet vont muscler leur dispositif de vidéosurveillance. En Loire-Atlantique, plus de 16 communes sont équipées d’un réseau de vidéosurveillance public – hors déchetteries. Encore 11 envisagent de s’équiper, dont Saint-Nazaire, Saint-Sébastien sur Loire, Guérande ou encore Montoir de Bretagne.

A Carquefou, l’arrêté préfectoral du 21 octobre 2015 a autorisé l’installation de 8 caméras, sur les ronds-points de Port-Jean, du Clousy, du Bois saint Lys, Joseph Cugnot, Racovita, de l’ONU, du Housseau, de la Sauvaudière. L’installation des caméras – qui va coûter 200.000 € à la commune – était une promesse de campagne de la mairesse Véronique Dubettier-Grenier. Elle coïncide aussi avec les demandes de la gendarmerie, qui pousse désormais les communes à privilégier l’installation de caméras sur les ronds-points donnant accès aux entrées de ville afin de pouvoir disposer des meilleurs emplacements pour surveiller les flux.

Le même jour, le préfet a renouvelé l’autorisation du système de vidéosurveillance de Saint-Herblain, qui existe depuis 2000 et comptait jusqu’alors 20 caméras. Deux autres caméras situées rues du Charron et du Chêne Lassé seront ajoutées au système. Par ailleurs huit caméras existantes sont repositionnées pour surveiller notamment le parc Savèze, l’avenue de l’Angevinière face à la percée du Sillon de Bretagne, le Leclerc Express bd Salvador Allende, l’impasse du Forgeron, le square des Richolets, l’arrêt de tram Schoelcher, l’angle des rues du Tisserand et du Rémouleur, la rue de Dax et le bâtiment du site de la Carrière.

Pornichet, qui caressait le projet d’ajouter 17 caméras dans le quartier de la Gare aux sept qui y existaient déjà y est autorisé par la Préfecture. Celles-ci seront installées avenues Mazy, de la Mer, du Général de Gaulle, Charlotte et Coicaud pour améliorer la sécurité du quartier et profiter de l’évolution technologique qui rend les caméras plus fiables la nuit.

Pornic muscle sensiblement sa vidéosurveillance

Enfin Pornic a lancé fin septembre et clôturé mi-octobre un appel d’offres de moins de 90.000 € HT pour installer 15 caméras supplémentaires en ville et en améliorer deux existantes, à la fourrière et sur la plage de la Noëveillard. Huit caméras supplémentaires protégeront le centre-ville – dont une devant la gare – et les autres seront placées en périphérie aux ronds-points DIFA, du Golf, Pollono, sur la plage du Porteau, à la Fontaine-aux-Bretons, devant le lycée et le complexe du Val-saint-Martin.

Elu d’opposition à Pornic, Philippe Gautreau (PS), n’est « ni pour, ni contre » car certaines caméras lui paraissent justifiées. « En centre-ville, il n’y a guère d’intérêt à mon avis. En revanche sur les plages et en périphérie, c’est intéressant », pour deux raisons, « parce que l’été c’est un peu tendu sur les plages » et « car ça coïncide avec les demandes de la gendarmerie ». L’opposition, qui note « des soucis techniques avec les caméras existantes », annonce sa volonté de « discuter avec la mairie au sujet des emplacements futurs des caméras ».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés