23/12/2015 – 08H00 Nantes  (Breizh-info.com) – Le groupe  de rock celtique Tri Bleiz Die est de retour ! Les musiciens donneront une date unique – 10 ans après leur séparation – le 8 janvier prochain lors d’un concert au Ferrailleur, à Nantes. Ils joueront accompagnés du groupe hardcore Confront et du groupe punk-rock Angry Days. Début des festivités à 20h30. La page facebook de l’évènement est disponible ici. Le Ferrailleur se situe 21 Quai des Antilles.

Le 21 octobre 2006, Tri Bleiz Die avait joué un concert d’adieu, en compagnie notamment de Gweltaz Adeux, ancien chanteur et guitariste du groupe phare de la scène rock bretonne, EV.

Originalité du groupe fondé en 1998 ? Un chant exclusivement en breton ; les musiciens n’ont d’ailleurs jamais caché leur attachement fort à la Bretagne et au combat politique. Ils sont les auteurs d’une reprise du Bro gozh ma zadoù , l’hymne national Breton sur leur troisième et dernier album paru à ce jour. Sur leur première album intitulé « Dalc’homp mat», la chanson Aïta était d’ailleurs évocatrice de l’état d’esprit du groupe, qui a joué plusieurs fois en soutien aux militants bretons et notamment lors du « festival des libertés bretonnes » organisé en 2001 à Saint Aubin du Cormier.

AI’TA ! (Courage)

Ai ‘ta ! Bretoned, poent eo sevel hiriv
Poent eo bale stank-ha-stank war hentoù don ar vro
Poent eo mediñ an edoù hon eus ankounac’haet
Poent eo degas dour da vat d’hor meilhoù dilezet
Ai’ta ! ma mignoned.

Ai ‘ta ! Bretoned, dav eo sevel bremañ
Dav eo pediñ Sant Kado da reiñ frankiz d’ar vro-mañ
Dav eo deomp eostiñ frouzhennoù hon dispac’h
Dav eo deomp mont war-raok davit deiz ar gloar
Ai ‘ta ! a-benn bout dizalc’h.

Ai ‘ta ! Bretoned, ret eo sevel hor mouezh
Ret eo c’hwezhañ an tantad war-lein ar menez
Ret eo deomp derc’hel penn da vac’herien hor bro
Ret eo deomp chom disuj d’ar vourc’hizien atav

 Traduction

Courage ! Bretons, il est temps de se lever aujourd’hui
Il est temps de marcher en rangs serrés sur les chemins creux du pays
Il est temps de moissonner les blés que nous avons oubliés
Il est temps d’apporter de l’eau pour de bon à nos moulins abandonnés
Courage ! Mes amis.

Courage ! Bretons, il faut se lever maintenant
Il faut prier Saint-Kado de libérer ce pays
Il nous faut récolter les fruits de nos révoltes
Il nous faut avancer vers le jour de gloire
Courage ! Jusqu’à ce que nous soyons libres.

Courage ! Bretons, il faut élever nos voix
Il faut allumer le feux de joie au sommet de la montagne
Il nous faut tenir tête aux oppresseurs de notre pays
Il nous faut toujours rester insoumis aux bourgeois
Dépêchons ! Le temps passe…

La chanson « Les bleus » sortie sur le deuxième album ARABAT DEKONIÑ MEMESTRA évoque quant à elle les horreurs commises par les soldats de la République à l’encontre des Vendéens et des chouans.

Toutes les paroles du groupe sont disponibles ici. Pour ceux qui ne posséderaient pas les albums, certains sont encore en vente sur des sites d’occasion bien connus.

Pour les amateurs, rendez-vous donc le 8 janvier prochain, au Ferrailleur, à Nantes. En attendant, quelques morceaux du groupe ci-dessous.

 

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.