L’UKIP attaque les responsables européens au portefeuille

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

30/12/2015 – 08H00 Londres (Breizh-info.com) ‑ L’United Kingdom Independence Party (UKIP) prépare le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne. artisan du « Brexit », il se montre pugnace. Et pas très respectueux des bonnes manières : il vient de publier un rapport qui frappe les dirigeants européens là où ils sont le plus vulnérables, au portefeuille. L’un de ses chercheurs, Tim Philpott, a fouillé dans les documents officiels pour établir The EU Rich List, qui dresse le palmarès des 200 fonctionnaires européens les mieux payés.

Dès son préambule, le rapport tape fort : « L’Union européenne a imposé des mesures d’austérité draconienne à ses États membres. […] Pourtant, au même moment, son propre budget augmente, et les hauts responsables de l’UE sont protégés contre les dures restrictions qu’ils imposent aux publics européens. » Et l’UKIP d’énumérer implacablement ses découvertes :

  • Les 200 plus haut responsables européens sont tous mieux payés que le Premier ministre britannique.
  • Ils reçoivent en moyenne dix fois plus d’argent que le travailleur britannique moyen.
  • Les impôts qu’ils paient sont inférieurs de 50.000 livres en moyenne à ce qu’ils paieraient au Royaume-Uni.
  • Il est prévu que leurs retraites coûteront 4,5 millions de livres chaque année aux contribuables européens.
  • Au total, ces 200 responsables devraient avoir coûté plus de 50 millions de livres au contribuable européen au cours de l’année 2014-2015.

Le numéro 1 de la liste, ô surprise est… un Grec, Vassilios Skouris, ancien président de la Cour de justice, qui aurait coûté 402.020 livres aux contribuables européens pendant l’année 2014-2015, soit plus de 543.000 euros. Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, n’arrive qu’en numéro 7, avec un coût de 342.505 livres (463.000 euros). Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne se classe seulement 39ème de la liste, dont la lanterne rouge dépasse tout de même les 200.000 livres par an. Le rapport détaille aussi le régime de retraite « plaqué or » et les avantages fiscaux très favorables que se sont concoctés les responsables européens

Aucun parlementaire européen ne figure sur la Rich List des 200 privilégiés de l’Union européenne, mais l’UKIP rassure ses lecteurs sur leur sort : ils bénéficient de « rémunérations généreuses » quoique largement opaques. Seule l’enveloppe totale des rémunérations des parlementaires européens est connue : près de 150 millions de livres en 2015, soit environ 200.000 livres (270.000 euros) par personne en moyenne.

Crédit photo : couverture du rapport de l’UKIP
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tour d’Italie (cyclisme). Caleb Ewan remporte la 5e étape du Giro 2021

La 5ème étape du Giro 2021 semblait réservée aux sprinteurs, c'est ce qui s'est passé. En conclusion, après une...

Argent public et immigration. Gilles Pennelle dénonce les manoeuvres de la Région Bretagne

Conseiller régional de Bretagne, Gilles Pennelle a dénoncé dans un communiqué une nouvelle subvention de la région Bretagne à...

Articles liés

Minority Safe Pack. Malgré un million de signatures récoltées, la Commission européenne rejette toute législation sur le sauvetage des minorités culturelles en Europe

Le 14 janvier 2021, la Commission européenne , institution non élue qui fait pourtant la pluie et le beau temps de l'Union Européenne, a décidé...

La Commission européenne voudrait régulariser 34 millions de migrants présents dans l’Union Européenne

La Commission européenne voudrait régulariser 34 millions de migrants. C'est ce qu'il ressort notamment de son plan d'action « pour l'intégration et l'inclusion »...

IMT Atlantique. Un projet d’Intelligence Artificielle pour l’usine du futur sélectionné

Un projet d'Intelligence Artificielle porté par IMT Atlantique a été retenu dans le cadre d'un appel à projets de la Commission Européenne. Comment prendre...

Nantes Métropole va célébrer son prix européen avec un an de retard

Nantes Métropole compte fêter au mois d’octobre 2020 une distinction qui lui a été décernée en septembre 2019 ! Il s’agit du prix « Capitale européenne...