ramadan2

07/01/2016 – 15h30 Londres  (Breizh-info.com) –  Le calendrier des examens scolaires au Royaume-Uni va être adapté à la période de ramadan afin de ne pas pénaliser les adolescents qui observent cette période de jeûne. Plusieurs centaines de milliers de scolaires sont concernés par cette mesure indique le Dailymail.

Le mois saint des musulmans se tiendra du 5 juin au 6 juillet 2016. Les examens principaux, tels les mathématiques ou l’anglais, seront ainsi avancés pour s’adapter aux exigences de la communauté musulmane d’Angleterre, toujours plus nombreuse et influente. C’est le « Join Council for Qualifications »- en charge des examens notamment dans le secondaire, qui a indiqué cela mercredi. « Là où c’est possible, les matières les plus importantes seront programmées avant le commencement du ramadan et une attention sera apportée à l’opportunité de les organiser plutôt le matin ou l’après-midi ».

« Comment peut-on changer les règles pour tout le monde seulement afin de satisfaire aux musulmans, qui sont minoritaires ? » s’interroge Colin Hart, membre d’une association chrétienne. Les musulmans représentent, selon les statistiques officielles du Royaume-Uni, 2,71 millions de personnes, soit 5% de la population.

Ce sont les syndicats d’enseignants – majoritairement à gauche comme en France – qui ont fait pression pour que cette réforme soit appliquée (elle pourrait s’étendre les trois prochaines années en fonction des dates du Ramadan) : « en tant qu’éducateurs, nous voulons que tous les enfants puissent donner le meilleur d’eux-mêmes lors d’examens si cruciaux pour leur avenir », a réagi Mary Bosted, secrétaire générale de l’Association des enseignants et conférenciers.

Un rapport publié par le Muslim Concil of Britain stipule qu’en une décennie le nombre d’enfants musulmans en Angleterre et Pays de Galles a doublé, et qu’un élève sur 12 est éduqué dans la foi islamique. Un tiers des musulmans en Angleterre et au Pays de Galles sont âgés de 15 ans et moins. Une analyse de recensement de 2011 déclare que la population musulmane a augmenté de 75 %. Le nombre de musulmans au Royaume-Uni a augmenté de 1,5 millions en 2001 à 2,7 millions en 2011. Dans certaines parties de Birmingham plus de 80 % des élèves sont musulmans.

La Grande-Bretagne est aujourd’hui une société multiculturelle. Celle ci a été imposée aux Britanniques, sans qu’ils aient été le moins du monde consultés. Avec les conséquences qui en résultent : Les Blancs fuient les centres-villes et les grands centres économiques, où ils y sont petit à petit remplacés par ces nouveaux arrivants, qui tendent désormais à imposer leur religion. Les Britanniques ont aussi à déplorer quelques dommages  collatéraux comme ces viols massifs de fillettes blanches par des Pakistanais à Rotheram. Mais pas question de faire ici  le moindre amalgame…

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

4 Commentaires

  1. sa me dégoûte c’est eux qui vienne chez nous et c’est a nous de nous adapté a eux. mais ou va t’on, du grand n’importequ’oi

  2. Attention à comparer la France, l’Allemagne à l’Angleterre. C’est une logique inverse de l’intégration. Ce genre de mesure va dans ce sens. Les turbans, les burquas … sont autorisés partout si l’employeur accepte … c’est un moyen de mettre chacun dans son quartier. The Queen, chef d’état officiel, est à la tête de l’église anglicane.

    UK est à la tête du Commonwealth (donc aussi de pays musulmans). Les anglais pratiquent la séparation culturelle. L’état fait des sondages ethniques.

    Les prélèvements sur le PIB sont 20% inférieurs. En cas de crise économique, les migrants devront partir ou dépérir. Il n’y a plus de controle d’identité une fois en UK. C’est ainsi qu’on retrouve les migrants pris à leur propre piége en surnombre dans les appartements condamnés aux petits boulots.

    Cameron vient encore de réduire drastiquement les aides sociales poussant encore le modèle. La logique anglo-saxone est : quand on veut des enfants : on les paie. Les français sont trop tendres pour fonctionner à la dure comme les anglais.

Comments are closed.