Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Côtes d’Armor. Multiplication des cambriolages dans le département

13/01/2016 – 05h30 Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – Le département des Côtes d’Armor aurait enregistré environ 4 cambriolages par jour sur l’année 2015. Si les habitations sont touchées, de nombreuses entreprises ont également été « visitées » ces derniers mois. En décembre, des vols avec effraction ont ainsi été enregistrés à Yffiniac, Hillion, Plémet, Saint-Carreuc, au Gouray, à La Malhoure, à Merdrignac, à Plouguenast, à Lannion, à Plouaret, à Châtelaudren, à Pléneuf Val André, à Colinée et à Lamballe.

Plusieurs interpellations ont eu lieu, notamment dans le milieu des gens du voyage, au mois de décembre ainsi que ce week-end, ce qui devrait permettre de résoudre plusieurs affaires. Reste à voir désormais le niveau des condamnations en justice …

Même si traditionnellement, le mois de décembre est plus « fertile » niveau cambriolages, les autorités appellent à la prudence.

Les victimes elles, sont excédées : «on ne sait plus quoi faire pour se protéger » nous explique un entrepreneur du secteur de Guingamp, cambriolé plusieurs fois en 2015. « On dépense des milliers d’euros , mais cela ne suffit pas. Il va falloir songer à d’autres méthodes … » nous dit-il, très en colère.

La peur de passer du statut de victime à celui d’accusé est également bien présente : dans le Doubs récemment, un septuagénaire a été mis en examen pour tentative de meurtre, alors qu’il avait tiré avec des munitions de type gomme-cogne sur son cambrioleur qui venait de le frapper. « A chaque fois que quelqu’un se défend lors d’un cambriolage, il est mis en examen » souligne Thérèse, l’une des victimes de ce gang appartenant aux gens du voyages, « pourtant on a rien demandé à personne. L’État doit déléguer à ses administrés le pouvoir de se protéger si les policiers ne sont pas en mesure de le faire, c’est inscrit dans la Constitution », nous dit-elle.

Parmi les solutions pour se protéger des cambriolages, l’adhésion au réseau Voisins Vigilants, qui permet de créer une communauté locale pour informer et se protéger mutuellement face à ce qui constitue pour les victimes une forte violence psychologique et parfois même le début de sérieux problèmes financiers.

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Un gang de roumains interpellé après des dizaines de cambriolages dans l’Ouest de la France et en Bretagne

Découvrir l'article

Sociétal

65% des habitants de Bretagne craignent d’être cambriolés cet été – comment se prémunir contre les cambriolages ?

Découvrir l'article

Economie

Optimiser, adapter et sécuriser les filières de traitement, améliorer la gouvernance ». Les recommandations de la CRC Bretagne pour le SMITRED Côtes d’Armor

Découvrir l'article

Concarneau, Ensauvagement, Justice, LORIENT, QUIMPERLé, Sociétal

Ensauvagement en Bretagne. À Lorient, un couple frappé et dépouillé par des racailles en plein centre-ville

Découvrir l'article

ROSTRENEN

Rostrenen. Un roumain condamné à 30 ans de prison pour meurtre et viol

Découvrir l'article

Local, NANTES

Nantes. Johanna Rolland embauche pour s’occuper des gens du voyage

Découvrir l'article

Justice, ST-BRIEUC

Saint-Brieuc. Un mahorais de 25 ans jugé aux Assises pour meurtre

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Société

Vendée : 28 cambriolages en deux semaines, une bande des pays de l’Est interpellée

Découvrir l'article

Ensauvagement, Guérande, Justice, Sociétal

Saint-Molf (44). En 3 heures, le maire fait expulser 50 caravanes de gens du voyage

Découvrir l'article

Economie, Local

Kermaria-Sulard (22). Une commune rurale à la démographie dynamique mais « qui présente une situation financière tendue, appelant des actions rapides »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky