Jacques Le Nay (UDI) aurait fabriqué des adhérents…

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

24/04/2016 – 06H30 Hennebont (Breizh-info.com) – La commission nationale d’arbitrage et de contrôle de l’UDI a décidé d’opérer un contrôle complet dans cinq fédérations : le Morbihan, la Corse ; les Vosges, le Vaucluse et le Maine-et-Loire. « Il y a eu dans les quinze derniers jours de décembre des adhésions nouvelles et massives, laissant craindre des opérations et adhésions douteuses. », annonce Jean-Christophe Lagarde, président national de l’UDI. (Ouest-France, 16-17/04/2016). Ceci explique cela : Jacques Le Nay, maire de Plouay (Morbihan), a décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat de président de la fédération du Morbihan de l’UDI (OF, 09-10/04/16). On comprend maintenant pourquoi…Sa remplaçante, Hortense Le Pape, sera donc chargée de faire le ménage.

Cette décision des instances nationales de l’UDI ne constitue pas véritablement une surprise. En effet Le Nay et ses amis revendiquent un effectif de 300 adhérents dans le Morbihan. Ce qui relève évidemment de l’illusion. Dans ce parti sans militants, sans cadres, ne comptant qu’une  poignée d’élus, s’il y a une centaine d’adhérents – à jour de leur cotisation – dans ce département, c’est le bout du monde.

Jacques Le Nay termine donc sa carrière politique comme il l’avait commencée, sur une tromperie. Tout démarre, aux législatives de 1993. On assiste alors à un raz-de-marée en faveur de la droite. A tel point qu’en Bretagne, la gauche ne conserve que cinq circonscriptions (Dinan avec Charles Josselin, Concarneau avec Louis Le Pensec, Rennes-sud avce Jean Michel Boucheron, Saint-Herblain avec Jean-Marc Ayrault et Rezé avec  Jacques Floch) contre trente et une pour la droite ( dix candidats UDF et RPR sont élus au premier tour). Edmond Hervé (PS), maire de Rennes, ancien secrétaire d’État à la Santé, est battu. Même sort pour Jean-Yves Le Drian (PS), maire de Lorient, ancien secrétaire d’État à la Mer.

A coup sûr, la situation la plus curieuse se trouve dans la circonscription d’Hennebont. Les candidats du PS, du PCF, des Verts et du FN ayant été éliminés, on assiste au second tour à un duel entre un candidat UDF, Jacques Le Nay, et un candidat RPR, Michel Morvant, tous les deux conseillers généraux et maires. Pourtant dans les accords électoraux signés entre le RPR et l’UDF, il avait été prévu qu’il n’y aurait qu’un seul candidat de droite par circonscription. Or, faute de pouvoir trouver un terrain d’entente dans celle d’Hennebont, Le Nay et Morvant s’étaient présentés. Un second UDF, Pierrrick Nevannen, figurait même sur la ligne de départ ! Mais, publiquement, Le Nay et Morvant avaient pris un engagement fort : celui qui obtiendrait le meilleur résultat se maintiendrait au second tour tandis que l’autre se retirerait. C’était dit et redit par Ouest-France et Le Télégramme interposés. Au premier tour, Michel Morvant arrive en tête (12 529 voix), suivi de Jacques Le Nay (10 693 voix). Soit une différence de 1836 suffrages. C’est clair, c’est net, c’est indiscutable. Pourtant Le Nay ne respecte pas l’accord et se maintient ; il parvient à battre Morvant au second tour grâce à une petite avance de 117 voix (21 692/21 575). La messe est dite. Le Nay sera régulièrement réélu en 1997, en 2002 et en 2007. Il faudra attendre 2012 pour qu’un nouveau venu, Philippe Noguès (PS), adjoint au maire d’Inzinzac-Lochrist, parvienne à renvoyer dans ses foyers le sieur Le Nay. Au second tour, Noguès devance en effet Le Nay de 1652 voix (28 726/27 074).

L’année précédente (25 septembre 2011), Jacques Le Nay avant tenté un repli stratégique au sénat en compagnie de François Goulard (UMP), député de Vannes. Ils furent tous les deux battus, de nombreux grands électeurs n’appréciant pas leur tentative de reconversion ; ils entraînèrent même dans leur chute Joseph-François Kerguéris (UMP), sénateur sortant et président du conseil général.

Gageons que Michel Morvant n’a pas pleuré à l’annonce des trois malheurs de Jacques Le Nay : défaite aux sénatoriales, défaite aux législatives, abandon de la présidence de la fédération UDI du Morbihan.

B.M.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Vaccin Covid-19. Le Dr. Louis Fouché humilie deux élus LREM et UDI en direct

Le Dr. Louis Fouché humilie deux élus LREM et UDI en direct. https://www.youtube.com/watch?v=s4c3ytZC28o Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous...

Jean-Christophe Lagarde (UDI) : « La famille Le Pen, par ses excès et ses mensonges, a fini par interdire le débat sur l’immigration en...

MAJ : la liste pour les élections européennes est bouclée, la voici ci-dessous : 1. M. Jean-Christophe LAGARDE 2. Mme Nora BERRA 3. M. Louis GISCARD D'ESTAING 4....

Orvault. Un électeur interpelle Julien Bainvel (LR-UDI) sur l’immigration

06/06/2017 – 07h50 Orvault (Breizh-Info.com) – Dominique Gautier est électeur à Orvault, dans la première circonscription de Loire-Atlantique. Dans une lettre ouverte adressée à la presse,...

Nantes. Julien Bainvel, candidat UDI-LR aux législatives, veut relancer l’économie et incarner le renouvellement

23/05/2017 - 07h30 Nantes (Breizh-Info.com) - Julien Bainvel est le candidat d'union LR-UDI sur la 1ère circonscription (Nantes, Orvault, Sautron). Ce conseiller municipal de...