Environnement. Le biodiesel plus nocif que l’essence

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

27/04/2016 – 05H30 Bruxelles (Breizh-info.com) – Le biodiesel, présenté comme l’un des moyens de réduire les émissions de carbone du secteur des transports notamment, serait plus nocif que l’essence, selon un rapport établi par l’ONG Transport and Environment . En effet, l’utilisation de biodiesel augmenterait les émissions polluantes de 4%, soit l’équivalent de la mise en circulation de 12 millions de voitures supplémentaires, selon l’étude.
Le site Euractiv rappelle qu’un quart des émissions de gaz à effet de serre de l’UE est généré par le secteur des transports.

Transport and Environnement a basé son analyse sur une étude appelée Globiom, étude commandée par la Commission européenne en 2013, et retardée jusqu’en mars 2016, ce qui a valu a Bruxelles d’être accusé de dissimulation sur les biocarburants. Toutefois, l’ONG reste critique sur ce rapport : « Cette étude ne porte que sur les émissions liées au changement d’affectation des sols, mais elle ne prend pas en compte les émissions directes liées à la production de ces biocarburants (tracteurs, engrais…) » indique-t-elle dans un communiqué.

Selon les calculs de T&E, le biodiesel produit à partir d’huile (soja, colza palmier à huile mélangées à des carburants fossiles) génère en fait 80% d’émissions supplémentaires que le diesel qu’il remplace. Si on utilise du soja ou de l’huile de palme, alors les émissions sont respectivement deux à trois fois plus importantes, leur culture étant largement responsables de la déforestation. Or, le biodiesel est le biocarburant le plus consommé en Europe et il devrait concerner 70% du marché des biocarburants de l’UE en 2020. 76% des biocarburants, incluant le bioéthanol et le biodiesel, utilisés dans l’UE en 2020 devraient donc avoir des émissions de gaz à effet de serre similaires ou supérieures à l’essence ou au diesel.

«Le remède est manifestement pire que la maladie. Les biocarburants à base d’aliments ne devraient pas compter comme des carburants à zéro émission. Il faut stopper les subventions vers ces agrocarburants et privilégier ceux qui sont plus efficaces», conclut Jos Dings, le directeur de T&E. Ainsi, les biocarburants de deuxième génération ont un impact bien meilleur en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Les responsables de l’étude Globiom sont un consortium de trois instituts de recherches reconnus (Ecofys, IIASA et e4trech) ; toutefois, face à ces révélations, le lobby du Biodiesel est rapidement monté au créneau : Raffaello Garodalo, secrétaire général du European Biodiesel Bord, a ainsi qualifié cette dernière de non fiable, tout en accusant Transport and Environment d’oeuvrer contre le biodiesel et pour les carburants fossiles.

D’ici à 2020, chaque État membre de l’Union Européenne devra faire en sorte que 10 % de l’énergie utilisée dans les transports provienne de sources d’énergies renouvelables telles que les biocarburants, le biogaz, l’électricité ou autres.

biodiesel_transport_et_environnement biodisel_2_transport_et_envt

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Environnement. A la recherche du verre marin

Créer du verre à partir de ressources marines, c'est le projet de Lucile Viaud à travers sa marque Ostraco. A 24 ans, la jeune...

Baie de Saint-Brieuc : les pêcheurs contre le retour de l’Aeolus sur le chantier du parc éolien

Ils espéraient bien remporter cette nouvelle manche du bras de fer en baie de Saint-Brieuc. Dans la nuit du 15 au 16 juillet, plusieurs...

Ils veulent sauver la Terre. Un reportage du Média pour tous

En avril 2019, Emmanuel Macron annonçait la mise en place d'un processus démocratique innovant : des Français allaient être tirés au sort pour former...

Conférence. Les super pouvoirs des insectes, par François Lasserre

Les adaptations et les capacités des insectes sont infiniment multiples et surprenantes. Non seulement ils sont les animaux les plus diversifiés du monde (entre...