page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest. La permanence du Front national dégradée pour la 13ème fois en 3 ans.

02/05/2016 – 14H30 Brest (Breizh-info.com) – Pour la 13ème fois depuis 2013, la permanence du Front national à Brest a été dégradée, ce dimanche 1er mai 2016. Coïncidence ou pas, les faits se sont déroulés quelques heures après la dispersion de la manifestation syndicale du premier mai, au sein de laquelle plusieurs militants appartenant à l’extrême-gauche radicale ont été identifiés. Cette fois-ci ce sont des tags qui ont été effectués sur les volets métalliques de la permanence – qui était fermée. « Nous sommes tous des enfants d’immigrés » pouvait-on lire notamment au 241 rue Anatole France.

Patrick Le Fur, conseiller régional de Bretagne (FN) et secrétaire départemental du Finistère, était particulièrement agacé après cette découverte, dénonçant le laxisme d’État : « 13ème dégradation de la permanence . les policiers connaissent les coupables.Action ?» a-t-il tweeté tout en interpellant Bernard Cazeneuve , ministre de l’Intérieur, dans la foulée : « Laxisme ou poursuite après ce 13ème acte anti-démocratique ? ».

Une plainte contre X, pour dégradation de bien appartenant à autrui, a été déposée ce lundi 2 mai 2016 auprès du commissariat central de Brest.

Depuis 2013, aucune plainte déposée par le Front national n’a abouti, les auteurs n’ayant pas été identifiés nominativement. Certains militants frontistes nous confient douter du sérieux des enquêtes et de la volonté réelle de la justice de retrouver les auteurs de ces dégradations. Impossible d’en savoir plus du côté de la police, peu bavarde sur ces affaires. François Cuillandre, le maire de Brest (PS) est par ailleurs viscéralement opposé à la pose de caméras de surveillance à Brest, ce qui ne facilite sans doute pas la tâche des enquêteurs.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Brest. La permanence du Front national dégradée pour la 13ème fois en 3 ans.”

  1. Pour une fois la violence change de camp ! Un retour de bâton ? *

  2. Martine dit :

    @Patriotes_unis c sur avec le lavage de cerveau des bretons qui ne s’ insurgent pas contre cette mosquée qui reste ouverte.

  3. Marie Martin dit :

    Ils ont assez de gros bras pour faire le pied de grue devant cette misérable permanence.

    • Eugenie1 dit :

      Quel humanisme ! Quel sectarisme primaire !! Les patriotes du FN ont droit à la même justice que les autres !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST, Santé

La thermoablation des nodules thyroïdiens : une révolution médicale à Brest ?

Découvrir l'article

BREST

Jeux sur l’eau, en quête de victoires. Une exposition du 5 juillet 2024 au 10 mars 2025 au Musée de la Marine à Brest

Découvrir l'article

NANTES, Politique, RENNES

Rennes, Nantes, Angers, Bordeaux…l’extrême gauche vandalise durant des manifestants anti RN

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Justice, Local, Société

Brest : Fellout a rae dezho bevañ en Arabia Saoudit, da c’hortoz ar vaouez e kane gloar d’an Hamas war internet

Découvrir l'article

BREST

Violente agression à Brest : un couple attaqué chez lui par un migrant sous OQTF

Découvrir l'article

Politique, RENNES

Julien Masson, porte-parole du RN à Rennes, agressé par des militants d’extrême gauche

Découvrir l'article

BREST

Vols à répétition à Brest : Un migrant algérien sous OQTF interpellé et écroué

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

BREST

Propriétaires victimes de squatteurs à Brest : une demande d’indemnisation de 675 000 euros

Découvrir l'article

Football, Sport

Le Stade Brestois décroche la troisième place de la Ligue 1 et se qualifie pour la Ligue des champions

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky