Albanais de Saint-Aubin du Cormier. Ouest-France aidera-t-il les chômeurs Bretons ?

A LA UNE

12/05/2016 – 07H15 Saint-Aubin du Cormier (Breizh-info.com) –Le 10 mai 2016, le journal Ouest-France publiait sur son site Internet et dans son édition de Fougères un appel à venir en aide à une famille albanaise menacée d’expulsion. « La famille Karasani a fui l’Albanie en 2002. Depuis 2015, ils sont à Saint-Aubin-du-Cormier, où ils se sont bien intégrés. Ils doivent néanmoins quitter la France en juin. » commence l’article, qui ne précise pas que la page de soutien facebook à la famille ne recueille pour le moment que très peu de partage et de soutien.

Le quotidien subventionné détaille la vie de la famille – qui a fui l’Albanie en 2002 puis en 2012, d’après eux sous la menace de la mafia albanaise. Puis il revient sur la manifestation de soutien qui a eu lieu devant la mairie de Saint-Aubin du Cormier, lundi 9 mai au soir. Celle-ci n’aura réuni que quelques dizaines de personnes (sur 3700 habitants que compte la commune) dont des enfants, amenés par leurs parents, à qui l’on avait fait porté des pancartes comme : « nous sommes tous des étrangers sur la terre ».

Des élus municipaux, dont le maire Jérôme Bégasse, étaient également présents en soutien à cette famille. Il s’en est expliqué auprès de nous : « cette famille est très intégrée dans la commune, depuis plusieurs années. Ils aident à l’école, dans les associations, et les enfants sont appréciés de tous à l’école. Il y a des gens d’ici qui ne donnent pas autant à la ville . ». M. Bégasse affirme se porter garant de la bonne intégration de la famille et de leur souhait de travailler « et de ne pas vivre sur le dos des collectivités ». Il précise toutefois « en cas de décision de l’État de les expulser, je la respecterai. Je n’irai pas au delà de mes prérogatives de maire. Mais au delà de l’élu, c’est l’humain qui parle, même si je sais bien qu’on ne peut pas accueillir tout le monde en France ».

Après deux années durant lesquelles, de 2013 à 2015, elle a été prise en charge financièrement par la France en Centre d’Accueil pour les demandeurs d’asile, la famille Karasani a été déboutée (deux fois) de sa demande – ce qui signifie que l’État estime qu’ils ne sont pas en danger en Albanie – et doivent donc quitter le territoire rapidement. Nous avons tenté d’en savoir plus auprès de la Préfecture d’Ille-et-Vilaine, sans succès.

En fin d’article, le journaliste de Ouest-France écrit : « Des promesses d’embauche leur permettraient d’obtenir une Autorisation provisoire de séjour, avec un droit au travail pour subvenir à leurs besoins et enfin rester en France.» tout en communiquant les coordonnées du collectif de soutien à la famille Albanaise. Celui de La Chronique républicaine, qui évoque aussi le cas de cette famille, précise : « Actuellement, les enfants sont scolarisés à l’école Alix-de-Bretagne pour Kledian et au collège Pierre-de-Dreux pour Gentian. Les deux frères jouent tous les deux au football au Stade Saint-Aubinais et les parents sont bénévoles dans des associations de la commune.».

« C’est la technique classique pour faire pleurer dans l’opinion. On évoque le sort des enfants, toujours forcément parfaitement intégrés dans le village ou la ville, puis la menace qui pèserait sur eux là bas au pays. La France n’a pourtant pas l’habitude de renvoyer des gens vers une mort certaine » souligne Alix, un Internaute. « On peut toutefois s’interroger sur l’engagement d’Ouest-France aux côtés d’une famille expulsable. Cela signifie-t-il que le journal s’engage pour une immigration sans limite ? Car des cas par cas, des petits enfants qui jouent au football et des papas maçons qui prétendent vouloir s’intégrer, on peut en trouver dans de nombreuses villes de France ». Des mobilisations, locales, relayées par des journaux complaisants, qui expliquent aussi en partie peut-être que 96% des déboutés du droit d’asile ne soient pas expulsés de France, comme le stipule la Cour des Comptes.

Engagé du côté de la veuve et de l’orphelin – y compris lorsqu’ils seront bientôt dans l’illégalité – Ouest France va-t-il décider la gratuité de ses offres d’emploi pour les travailleurs bretons ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés