Étiquette : ouest-france

rap

Un photographe d’Ouest-France agressé à Saint-Herblon par un membre du groupe de rap PNL

Le 8 mai était décidément une journée prolixe en rixes – vers 8 heures du matin un photographe d’Ouest-France qui faisait des clichés d’un car où étaient les membres du groupe de rap PNL, accidenté sur le bord de la chaussée le long de l’A11 à Saint-Herblon (depuis 2016, c’est la partie nord de la commune nouvelle de Vair sur

Brest. Quand Ouest-France déroule une nouvelle fois le tapis rouge à une association qui aide les migrants

Le journal Ouest France est un journal quotidien militant : éditoriaux appelant à faire barrage à Marine Le Pen à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle, articles hebdomadaires sur l’accueil de migrants,  difficile d’y trouver une forme d’équilibre éditorial, ce qui interroge parfois pour ce qui est tout de même le quotidien le plus lu en France et qui

Carhaix. Propagande : Ouest-France évoque le cas de deux migrants « de 19 ans »

Le travail du journaliste est aussi de s’interroger sur les informations que l’on reçoit. Visiblement aveuglés (ou militants ?) par une obsession en faveur des migrants, deux journalistes d’Ouest-France à Carhaix n’en viennent même pas à s’interroger sur la véracité des informations publiées,  le 8 juin, au sujet de deux migrants qui doivent être expulsés du territoire mais qui pourraient

Immigration, délinquance et mineurs isolés. Des journalistes d’Ouest-France attaquent Éric Zemmour… et confirment globalement son analyse

Sur la question des mineurs isolés étrangers et des bandes venues d’Afrique du Nord qui pourrissent la vie des commerçants et des habitants du centre-ville de Nantes, les consignes semblent désormais données à la presse mainstream d’enfin en parler. Après des années d’omerta – Breizh-Info étant le seul journal de Bretagne à évoquer clairement ce phénomène depuis des années –

« Le suspect originaire de la ville ». Fake news d’Ouest France à propos du triple meurtre de Reading par un réfugié

« Royaume-Uni. Plusieurs personnes poignardées à Reading, l’attaque qualifiée de « terroriste » écrit Ouest France reprenant une dépêche AFP du 20 juin 2020, à propos du triple meurtre de Reading qui s’est déroulé le même jour au Royaume-Uni. Le journal rapporte une attaque au couteau qui a eu lieu samedi 20 juin au soir dans un parc à Reading,

Rennes vue du ciel, une ville déserte au temps du confinement

Une ville animée habituellement remplie de monde, qui vit désormais au ralenti. C’est l’image saisissante et exceptionnelle qu’offre Rennes en cette période de confinement inédite. La vidéo, filmée depuis un drone, a été réalisée par deux reporters photographes de Ouest-France, jeudi 19 mars 2020. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Festival Very Bad Mother. La brasserie Tri Martolod, Ouest-France et Le Télégramme pris en flagrant délit de soutien au féminisme LGBT et à l’antifascisme radical…

Avant de déguster ou d’acheter une bière produite par la brasserie Tri Martolod à Concarneau, il est important de savoir à qui l’on donne de l’argent. Idem lorsque l’on cherche un quotidien de qualité pour s’informer. « La norme de la famille nucléaire, « un papa une maman » est toute moisie » Eu égard du festival « Very Bad Mother »

Les journalistes de Ouest-France ne racontent qu’une partie de l’histoire…

C’est tout un art d’en dire un peu… mais pas tout. L’information incomplète est la règle qui s’impose aux journalistes de Ouest-France. L’art de la fake news par occultation… « L’info, c’est de l’urgent, mais pas seulement », tel est le litre d’un papier rédigé par Thomas Heng, journaliste à la rédaction de Nantes (Ouest-France, Loire-Atlantique, lundi 23 décembre 2019). Il a

ouest_france_recul_tirage

Des migrants, partout ! Un jour dans la vie d’Ouest France

LE 26 DÉCEMBRE EST UN JOUR UN PEU SPÉCIAL. C’EST LE LENDEMAIN DE NOËL. LE PAPE A PRONONCÉ LA VEILLE SON DISCOURS « URBI ET ORBI ». CETTE ANNÉE ENCORE, LES MIGRANTS OCCUPENT UNE LARGE PART DE LA BÉNÉDICTION DU SOUVERAIN PONTIFE. LE QUOTIDIEN RÉGIONAL OUEST-FRANCE EST NON SEULEMENT EN PHASE AVEC LES POSITIONS PRO-MIGRANTS ET SANS FRONTIÈRES DU PAPE, IL L’APPUIE

En_dix_ans_Ouest-France_a_perdu_68 000_lecteurs

Ouest-France : 75 ans de réticence pour l’idée bretonne

A l’occasion de son 75ème anniversaire, rappel de quelques faits tabou sur Ouest France, l’empire de presse breton, qui ne va pas si bien. Winter is coming. Une réussite qui force le respect Premier quotidien de France et de très loin : 660 000 exemplaires, selon les chiffres claironnés à l’occasion de l’anniversaire (les vrais chiffres nous les donnons en fin

Groupe Ouest-France : l’absorption de Presse Océan se poursuit sur le web

Tout d’un coup, pfuiit ! disparu. Depuis ce 26 septembre, il n’y a plus de site indépendant de Presse Océan, le quotidien de Nantes intégré dans le giron du groupe Ouest-France qui venait de fêter ses 75 ans. Preuve que nous n’avions pas si tort en expliquant qu’il était plus près de la tombe que du renouveau. Désormais, c’est une rubrique

Rennes. Mais qui donc finance la Maison de l’Europe ?

À  Ouest-France, tout ce qui concerne la famille Hutin est sacré. Parmi les trains électriques de cette dernière, on trouve la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne installée place du Parlement de Bretagne à Rennes. Car la présidente de ce « machin – aurait dit Charles de Gaulle – s’appelle justement Jeanne-Françoise Hutin. Or des changements sont

drapeau_breton

Loire-Atlantique. Le directeur départemental de Ouest-France méprise la Bretagne [L’Agora]

Un banal tweet du directeur départemental des rédactions de Ouest-France en Loire-Atlantique en dit long sur son mépris de l’identité bretonne et sur les militants œuvrant pour la réunification. VigiBretagne interpelle Ouest-France Breizh-info avait déjà parlé il y a quelques mois de l’excellente association VigiBretagne. Cette dernière, créée en 2016, a pour objectif de signaler les médias, institutions, entreprises, etc.

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Arbre aux Hérons de Nantes : les dons des entreprises (peut-être) déductibles

Soudain, l’information paraît – avec trois mois de retard ! Nous avons souligné le 11 juillet l’omerta observée à Nantes autour du financement de l’Arbre aux Hérons. Ce grand projet des socialistes nantais consiste à ériger une immense construction métallique dans un jardin en cours d’aménagement dans l’ex-carrière de Miséry (Chantenay). Les responsables du projet avaient demandé aux services fiscaux un

Bretagne. Le grand débat ne passionne pas la presse locale

Des comptes rendus des réunions organisées à l’occasion du « grand débat national », voilà qui serait passionnant. Ce serait également un bon moyen de dynamiser le contenu de Ouest–France et du Télégramme. Mais y a-t-il encore des journalistes de terrain ? Ouest–France et Le Télégramme pratiquent le service minimum À coup sûr, à propos du grand débat national, Ouest–France et Le Télégramme

Quand Christophe Priou (LR) faisait son beurre…

Pourtant Arnaud Wajdzik, directeur départemental d’Ouest-France en Loire-Atlantique l’avait écrit : « Dire sans nuire (…) Dénoncer sans condamner » (Ouest-France, Loire-Atlantique, vendredi 4 janvier 2019). En racontant les petites histoires immobilières de Christophe Priou, lorsqu’il était député de Guérande, Michel Oriot, journaliste à La Baule, a-t-il enfreint la règle ? Car « on ne transige pas avec la déontologie », soulignait le premier. Quelquefois, les journalistes

Jean-Jacques_Urvoas

Permanence parlementaire de Jean-Jacques Urvoas à Quimper. L’affaire sera dépaysée devant le TGI de Paris

L’affaire qui oppose le lanceur d’alerte Jérôme Abassene à l’ancien Garde des sceaux Jean-Jacques Urvoas et à Christian Gouerou, directeur départemental d’Ouest France dans le Finistère, sera dépaysée devant le TGI de Paris. Retour sur l’affaire de la permanence parlementaire Jean-Jacques Urvoas avait intenté en 2017 une procédure judiciaire au civil contre Jérôme Abbassene, un jeune juriste lanceur d’alerte membre

vivre_ensemble

Polémique et arnaque médiatique à Rennes. Des assises nationales de la citoyenneté et du vivre ensemble… sans aucun contradicteur

Vivre ensemble, mais uniquement entre gens qui pensons globalement la même chose. Tel pourrait être l’appellation des « assises nationales de la citoyenneté et du vivre ensemble » qui se déroulent les 18 et 19 janvier, à Rennes, pour la deuxième édition (nous avions déjà évoqué ces « assises de l’entre-soi » l’an passé). Des assises organisées par Ouest-France, financées en grosse partie sur

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre

Ces temps-ci, les attaques des Gilets jaunes contre les « journalistes  collabos » incitent les responsables d’Ouest-France et de Presse Océan à expliquer les règles rédactionnelles en vigueur dans les deux titres. On est très loin du vivant, du vécu, de l’humain qu’attendent les lecteurs. On connaît le « règlement intérieur » d’Ouest-France. Mais Arnaud Wajdzik, directeur départemental de la Loire-Atlantique, a jugé utile

rap

Un photographe d’Ouest-France agressé à Saint-Herblon par un membre du groupe de rap PNL

Le 8 mai était décidément une journée prolixe en rixes – vers 8 heures du matin un photographe d’Ouest-France qui faisait des clichés d’un car où étaient les membres du groupe de rap PNL, accidenté sur le bord de la chaussée le long de l’A11 à Saint-Herblon (depuis 2016, c’est la partie nord de la commune nouvelle de Vair sur

Brest. Quand Ouest-France déroule une nouvelle fois le tapis rouge à une association qui aide les migrants

Le journal Ouest France est un journal quotidien militant : éditoriaux appelant à faire barrage à Marine Le Pen à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle, articles hebdomadaires sur l’accueil de migrants,  difficile d’y trouver une forme d’équilibre éditorial, ce qui interroge parfois pour ce qui est tout de même le quotidien le plus lu en France et qui

Carhaix. Propagande : Ouest-France évoque le cas de deux migrants « de 19 ans »

Le travail du journaliste est aussi de s’interroger sur les informations que l’on reçoit. Visiblement aveuglés (ou militants ?) par une obsession en faveur des migrants, deux journalistes d’Ouest-France à Carhaix n’en viennent même pas à s’interroger sur la véracité des informations publiées,  le 8 juin, au sujet de deux migrants qui doivent être expulsés du territoire mais qui pourraient

Immigration, délinquance et mineurs isolés. Des journalistes d’Ouest-France attaquent Éric Zemmour… et confirment globalement son analyse

Sur la question des mineurs isolés étrangers et des bandes venues d’Afrique du Nord qui pourrissent la vie des commerçants et des habitants du centre-ville de Nantes, les consignes semblent désormais données à la presse mainstream d’enfin en parler. Après des années d’omerta – Breizh-Info étant le seul journal de Bretagne à évoquer clairement ce phénomène depuis des années –

« Le suspect originaire de la ville ». Fake news d’Ouest France à propos du triple meurtre de Reading par un réfugié

« Royaume-Uni. Plusieurs personnes poignardées à Reading, l’attaque qualifiée de « terroriste » écrit Ouest France reprenant une dépêche AFP du 20 juin 2020, à propos du triple meurtre de Reading qui s’est déroulé le même jour au Royaume-Uni. Le journal rapporte une attaque au couteau qui a eu lieu samedi 20 juin au soir dans un parc à Reading,

Rennes vue du ciel, une ville déserte au temps du confinement

Une ville animée habituellement remplie de monde, qui vit désormais au ralenti. C’est l’image saisissante et exceptionnelle qu’offre Rennes en cette période de confinement inédite. La vidéo, filmée depuis un drone, a été réalisée par deux reporters photographes de Ouest-France, jeudi 19 mars 2020. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Festival Very Bad Mother. La brasserie Tri Martolod, Ouest-France et Le Télégramme pris en flagrant délit de soutien au féminisme LGBT et à l’antifascisme radical…

Avant de déguster ou d’acheter une bière produite par la brasserie Tri Martolod à Concarneau, il est important de savoir à qui l’on donne de l’argent. Idem lorsque l’on cherche un quotidien de qualité pour s’informer. « La norme de la famille nucléaire, « un papa une maman » est toute moisie » Eu égard du festival « Very Bad Mother »

Les journalistes de Ouest-France ne racontent qu’une partie de l’histoire…

C’est tout un art d’en dire un peu… mais pas tout. L’information incomplète est la règle qui s’impose aux journalistes de Ouest-France. L’art de la fake news par occultation… « L’info, c’est de l’urgent, mais pas seulement », tel est le litre d’un papier rédigé par Thomas Heng, journaliste à la rédaction de Nantes (Ouest-France, Loire-Atlantique, lundi 23 décembre 2019). Il a

ouest_france_recul_tirage

Des migrants, partout ! Un jour dans la vie d’Ouest France

LE 26 DÉCEMBRE EST UN JOUR UN PEU SPÉCIAL. C’EST LE LENDEMAIN DE NOËL. LE PAPE A PRONONCÉ LA VEILLE SON DISCOURS « URBI ET ORBI ». CETTE ANNÉE ENCORE, LES MIGRANTS OCCUPENT UNE LARGE PART DE LA BÉNÉDICTION DU SOUVERAIN PONTIFE. LE QUOTIDIEN RÉGIONAL OUEST-FRANCE EST NON SEULEMENT EN PHASE AVEC LES POSITIONS PRO-MIGRANTS ET SANS FRONTIÈRES DU PAPE, IL L’APPUIE

En_dix_ans_Ouest-France_a_perdu_68 000_lecteurs

Ouest-France : 75 ans de réticence pour l’idée bretonne

A l’occasion de son 75ème anniversaire, rappel de quelques faits tabou sur Ouest France, l’empire de presse breton, qui ne va pas si bien. Winter is coming. Une réussite qui force le respect Premier quotidien de France et de très loin : 660 000 exemplaires, selon les chiffres claironnés à l’occasion de l’anniversaire (les vrais chiffres nous les donnons en fin

Groupe Ouest-France : l’absorption de Presse Océan se poursuit sur le web

Tout d’un coup, pfuiit ! disparu. Depuis ce 26 septembre, il n’y a plus de site indépendant de Presse Océan, le quotidien de Nantes intégré dans le giron du groupe Ouest-France qui venait de fêter ses 75 ans. Preuve que nous n’avions pas si tort en expliquant qu’il était plus près de la tombe que du renouveau. Désormais, c’est une rubrique

Rennes. Mais qui donc finance la Maison de l’Europe ?

À  Ouest-France, tout ce qui concerne la famille Hutin est sacré. Parmi les trains électriques de cette dernière, on trouve la Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne installée place du Parlement de Bretagne à Rennes. Car la présidente de ce « machin – aurait dit Charles de Gaulle – s’appelle justement Jeanne-Françoise Hutin. Or des changements sont

drapeau_breton

Loire-Atlantique. Le directeur départemental de Ouest-France méprise la Bretagne [L’Agora]

Un banal tweet du directeur départemental des rédactions de Ouest-France en Loire-Atlantique en dit long sur son mépris de l’identité bretonne et sur les militants œuvrant pour la réunification. VigiBretagne interpelle Ouest-France Breizh-info avait déjà parlé il y a quelques mois de l’excellente association VigiBretagne. Cette dernière, créée en 2016, a pour objectif de signaler les médias, institutions, entreprises, etc.

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Arbre aux Hérons de Nantes : les dons des entreprises (peut-être) déductibles

Soudain, l’information paraît – avec trois mois de retard ! Nous avons souligné le 11 juillet l’omerta observée à Nantes autour du financement de l’Arbre aux Hérons. Ce grand projet des socialistes nantais consiste à ériger une immense construction métallique dans un jardin en cours d’aménagement dans l’ex-carrière de Miséry (Chantenay). Les responsables du projet avaient demandé aux services fiscaux un

Bretagne. Le grand débat ne passionne pas la presse locale

Des comptes rendus des réunions organisées à l’occasion du « grand débat national », voilà qui serait passionnant. Ce serait également un bon moyen de dynamiser le contenu de Ouest–France et du Télégramme. Mais y a-t-il encore des journalistes de terrain ? Ouest–France et Le Télégramme pratiquent le service minimum À coup sûr, à propos du grand débat national, Ouest–France et Le Télégramme

Quand Christophe Priou (LR) faisait son beurre…

Pourtant Arnaud Wajdzik, directeur départemental d’Ouest-France en Loire-Atlantique l’avait écrit : « Dire sans nuire (…) Dénoncer sans condamner » (Ouest-France, Loire-Atlantique, vendredi 4 janvier 2019). En racontant les petites histoires immobilières de Christophe Priou, lorsqu’il était député de Guérande, Michel Oriot, journaliste à La Baule, a-t-il enfreint la règle ? Car « on ne transige pas avec la déontologie », soulignait le premier. Quelquefois, les journalistes

Jean-Jacques_Urvoas

Permanence parlementaire de Jean-Jacques Urvoas à Quimper. L’affaire sera dépaysée devant le TGI de Paris

L’affaire qui oppose le lanceur d’alerte Jérôme Abassene à l’ancien Garde des sceaux Jean-Jacques Urvoas et à Christian Gouerou, directeur départemental d’Ouest France dans le Finistère, sera dépaysée devant le TGI de Paris. Retour sur l’affaire de la permanence parlementaire Jean-Jacques Urvoas avait intenté en 2017 une procédure judiciaire au civil contre Jérôme Abbassene, un jeune juriste lanceur d’alerte membre

vivre_ensemble

Polémique et arnaque médiatique à Rennes. Des assises nationales de la citoyenneté et du vivre ensemble… sans aucun contradicteur

Vivre ensemble, mais uniquement entre gens qui pensons globalement la même chose. Tel pourrait être l’appellation des « assises nationales de la citoyenneté et du vivre ensemble » qui se déroulent les 18 et 19 janvier, à Rennes, pour la deuxième édition (nous avions déjà évoqué ces « assises de l’entre-soi » l’an passé). Des assises organisées par Ouest-France, financées en grosse partie sur

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre

Ces temps-ci, les attaques des Gilets jaunes contre les « journalistes  collabos » incitent les responsables d’Ouest-France et de Presse Océan à expliquer les règles rédactionnelles en vigueur dans les deux titres. On est très loin du vivant, du vécu, de l’humain qu’attendent les lecteurs. On connaît le « règlement intérieur » d’Ouest-France. Mais Arnaud Wajdzik, directeur départemental de la Loire-Atlantique, a jugé utile

À LA UNE

Ronan Loas, le candidat Macron désavoué par la Macronie !
A travers chants…Un carnet de chants édité par la Nouvelle Librairie
Fusillades, rixes...La situation est explosive dans les camps pour migrants dans le Nord
Rennes, Lorient, Quimperlé...urgences sous tension, lits fermés...vers une rupture du service public et des soucis dans les hôpitaux de Bretagne cet été ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !