Conseil régional à Rennes. Le Front national contre l’extrême-gauche et …. le Pays de Galles ?

A LA UNE

30/06/2016 – 07H10 Rennes (Breizh-info.com) –Le Front national veut-il rompre le partenariat Région Bretagne – Pays de Galles suite au Brexit ? C’est la question que l’on se pose après avoir pris connaissance d’une question orale qui sera posée par Emeric Salmon, conseiller régional FN, lors de la session parlementaire des 30 juin et 1er juillet au Conseil régional de Bretagne, à Rennes.

« La Région Bretagne est engagée dans des coopérations inter-régionales avec le Royaume-Uni, particulièrement avec le Pays de Galles. Le programme 607 du Budget primitif prévoyait d’ailleurs de renforcer cette coopération. La nouvelle donne introduite par le BREXIT qui permet aux Britanniques de retrouver leur liberté et leur souveraineté va à terme remettre en cause ces programmes. Allez-vous, Monsieur le Président, continuer à financer dans les mois qui viennent des actions alors que la Coopération Territoriale Européenne (CTE) avec ces régions britanniques va disparaitre.» écrit M. Salmon.

Ce dernier nous explique : « le but 1er de la question est de parler du Brexit au sein de l’assemblée régionale. Ensuite, nous avons orienté notre question en ce sens, car les programmes en question sont des programmes cofinancés par la Région et par l’UE dans le cadre de contrat inter-régionaux. Ces programmes (ceux inscrits au budget de la région dans le programmes 607) sont voués à disparaître lorsque le Brexit sera effectif. Notre question a donc pour but de savoir si nous devons aujourd’hui continuer à financer des projets amener à disparaître d’ici deux ans. Par ailleurs, il n’est bien sur pas question de couper des budgets qui seraient de la propre initiative de la région Bretagne dans le cadre de coopération avec le Pays de Galles.»

Cette question intervient alors que le Pays de Galles entretient un partenariat culturel, historique, linguistique et depuis plusieurs années financier avec lequel la Région Bretagne . Le Pays de Galles – en pointe dans l’affirmation de l’identité culturelle, y compris de celle des Bretons – vient par ailleurs de signer un rapprochement avec la Ligue de Bretagne de Football  . Les coéquipiers de Gareth Bale séjournent à Dinard depuis un mois, avant d’affronter la Belgique en quart de finale de l’Euro vendredi à 21h.

Parallèlement à cette question orale, Gilles Pennelle et le Front national proposeront qu’un voeu soit adopté par le Conseil régional, visant les groupes d’extrême-gauche : « Depuis des mois, le centre-ville de Rennes est la proie des casseurs d’extrême-gauche. Vitrines brisées, biens publics dégradés, commerces contraints à la fermeture, salariés retranchés derrière des palissades, centre-ville déserté … Rennes paye très cher ce qui s’apparente à une véritable guérilla. Les habitants et les commerçants réclament des autorités compétentes de pouvoir vivre et travailler normalement. Relayée très largement par les médias nationaux, cette violence a profondément et durablement terni l’image de Rennes et de la Bretagne. Le Conseil régional de Bretagne, inquiet de cette situation, demande à Monsieur le Ministre de l’Intérieur de démanteler les réseaux d’extrême gauche et de dissoudre les associations qui sèment la terreur dans le centre-ville Rennais et appellent clairement à la haine sur leurs sites internet.»

Ce voeu – qui se rapproche plus de la pensée des électeurs du FN qu’une remise en cause d’un partenariat historique entre deux régions soeurs – est sans aucun doute partagé par nombreux élus de droite et du centre. Mais ces derniers devraient toutefois à minima s’abstenir, comme ils le font systématiquement à la Région depuis décembre 2015 lorsqu’il s’agit d’une proposition émanant du Front national.  « C’est fatiguant et absolument pas constructif d’agir ainsi », soupire Catherine Blein, conseillère régionale FN, désabusée par l’attitude de conseillers régionaux de droite qui font du zèle, toujours au nom d’un « cordon sanitaire » qui n’existe plus dans la tête d’une majorité de leur électorat comme le montrent la plupart des sondages d’opinion.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

  1. « il n’est bien sur pas question de couper des budgets qui seraient de la propre initiative de la région Bretagne dans le cadre de coopération avec le Pays de Galles. »
    Ce n’est pas clair. De quoi est-il question alors ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés