Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Manuel Valls, l’Éducation nationale, la langue corse et le ramadan

06/07/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) –Deux affaires particulièrement symboliques se sont déroulées en France ces derniers jours. On a ainsi pu voir Manuel Valls, Premier ministre, déclarer qu’il était impossible pour la France de reconnaitre la co-officialité de la langue corse avec le français, sur l’Île de beauté, quand dans le même temps, la Maison des examens d’Ile de France, qui dépend de l’Éducation nationale, a publié une note autorisant à décaler les oraux de rattrapage du baccalauréat pour les élèves musulmans désireux de suivre la fin du ramadan. Quand l’État pratique un communautarisme à la carte.

«Il y a des lignes rouges qui ne peuvent pas être discutées», avait déclaré le Premier ministre en décembre 2015, alors que l’indépendantiste Jean-Guy Talamoni, élu lors des régionales en Corse, avait prononcé son discours d’investiture en langue corse.

Manuel Valls a par ailleurs rappelé hier qu’il n y aurait pas d’amnistie pour les prisonniers politiques corses (à qui l’État français refuse d’ailleurs de reconnaître ce statut, les prisonniers corses étant traités en prison comme des délinquants de droit commun).

Ces deux événements qui viennent se juxtaposer ne manqueront pas de faire réagir les observateurs. D’un côté, il est refusé aux Corses, sur leur propre territoire, une revendication d’égalité entre leur langue et la langue française. De l’autre, il est autorisé pour les musulmans, au nom d’une religion récemment implantée en France et selon une décision de l’État (et non pas une revendication de la communauté musulmane) un aménagement d’un examen national et scolaire.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Sociétal

CNEWS, le procès de Moscou

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Strade Bianche 2024. Parcours, start-list, présentation

sommeil

Santé

Procrastination du sommeil : un fléau moderne aux lourdes conséquences

Politique

Exclu de son lycée pour une question posée sur le génocide vendéen et pour son engagement politique ?

afp_desinformation

Sociétal

“Fact-checkers” : à gauche toute !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

« Terra corsa a i Corsi ». La Terre corse aux Corses par Nicolas Battini

Découvrir l'article

A La Une, Education, Sociétal

Langues régionales. À Paris, 40 élèves bilingues tentent de se faire entendre

Découvrir l'article

Sociétal

Nationalisme Corse. Mossa Palatina, nouveau parti politique, est né

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Corse et « communauté de destin ». A Chjama Patriotta : « Nous ne pouvons plus accepter personne. Quelle que soit l’origine » [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Un jeune Corse agressé au couteau. Des organisations réagissent

Découvrir l'article

Politique

Décès de Patrick Buisson. Retour sur le parcours d’un homme qui a influencé la droite française

Découvrir l'article

Sociétal

Comment soutenir financièrement et moralement les prisonniers politiques de Romans sur Isère ?

Découvrir l'article

International

Il y a 36 ans mourait le combattant corse Ghjuvan Battista Acquaviva en opération pour le FLNC

Découvrir l'article

Politique

Corse : ne pas mélanger  tiers-mondisme et nationalisme

Découvrir l'article

Politique

Autonomie de la Corse: le discours en intégralité d’Emmanuel Macron sur l’île

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍