Médecine. Colère après la radiation du professeur Joyeux.

A LA UNE

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne. Un sondage LREM pour faire peur ?

 La République en Marche (LREM) a fait réaliser - et volontairement fuiter semble-t-il - un sondage sur les intentions...

« L’immigration est une chance pour la France » : 40 ans déjà

« L’immigration est une chance pour la France » : le plus souvent, de nos jours, cette formule est utilisée par antiphrase,...

Laurent Ryder : « La France compte plus de dix millions de joueurs et joueuses qui s’adonnent aux jeux vidéo »

E-sport, deviens le maître du jeu. Tel est le titre du livre de Laurent Ryder, aux éditions Dragon D'oc,...

Thierry Lentz : « Nous faisons tous du Napoléon sans le savoir » [Interview]

Thierry Lentz est le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique de Vendée. Il s'agit d'un...

Jean-Paul Gourévitch : « L’avenir de l’Union européenne ne se fera pas sans les Africains ni contre eux » [Interview]

La présence française en Afrique fait partie des tabous de l’Histoire. Depuis les indépendances, aucun pays d’Afrique francophone subsaharienne...

13/07/2016 – 07H45 France (Breizh-info.com) –Le professeur Henri Joyeux, à l’origine d’une pétition sur les dangers de certaines vaccinations, sera radié de l’Ordre des Médecins à compter du 1er décembre 2016. L’information a été révélée par APMNews.com, site d’information spécialisé dans la médecine et les politiques de santé, qui a obtenu une copie de cette décision prise vendredi 8 juillet par la chambre disciplinaire ordinale de première instance du Languedoc-Roussillon.

Le professeur Henri Joyeux a décidé de faire appel de cette décision – qui ne risque pas de réconcilier une partie de l’opinion de plus en plus défiante vis à vis des autorités de la Médecine et de la Santé. « Il est évident que je vais faire appel et l’appel est suspensif. Je continuerai à consulter, à conseiller » a déclaré le Professeur, cancérologue, qui était interrogé par RTL la semaine dernière : « Cette décision vient directement du ministère de la Santé et du Conseil de l’Ordre national qui cherche à me faire taire mais ils n’y arriveront pas ». Rappelons que le professeur Joyeux n’a jamais été contre les vaccins, mais contre la survaccination.

Alors que Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé l’organisation d’un grand débat autour de la vaccination durant cette année 2016, la radiation du Professeur Joyeux fait grincer des dents et interroge sur les collusions existantes entre ministère de la Santé, laboratoires pharmaceutiques, et Ordre des Médecins.

Jérôme Mercier, un citoyen en colère, s’est d’ailleurs fendu d’une lettre percutante adressée à l’Ordre des médecins, le lundi 11 juillet 2016 : « Le gouvernement verse dans une dictature mole, le monde médicale en fait aussi les frais. Je ne suis pas sans méconnaître les problèmes que vont poser un tier-payant obligatoire, et pourtant je fais partie des gens qui ne vont jamais chez le médecin car je n’ai pas les moyens d’avancer mes frais de santé.» explique-t-il. « Vous avez radié le professeur Henri Joyeux de l’ordre des médecin alors que cette homme se bat pour la santé de ses patients. J’imagine que vous avez reçu de l’État cet ordre et que vous y avez souscrit.» avant de poursuivre, vindicatif :  « Je vous dis franchement que le gouvernement actuel paiera pour sa forfaiture, car le peuple à compris que ce dernier fait tout pour le mener à la ruine. Ruine économique, ruine sociale, ruine sanitaire… Vous devez en savoir quelque chose. Il le paiera très cher. La radiation du professeur Henri Joyeux sonne comme un trahison. Les médecins, qui souffrent aujourd’hui des même maux dont souffre le peuple, bannissent de son ordre l’un des leur.»

Jérôme Mercier s’interroge : « De quel côté êtes vous ? Du côté de la finance qui gouverne en sous main les pantins qui sont au pouvoir, ou du côté de ce peuple délaissé qu’on trait comme une vielle vache et qui finira aux abattoirs de l’histoire ? Si De Gaule traitait les Français de veaux, les Français ont aussi montré que lors de sa ruine ils savaient renaître du chaos, parfois avec violence. Ne suivez pas les injonctions d’un État qui vous méprise. Vous risquez d’être méprisés également par ceux que vous soignez. Alors, de quelque côté où vous vous tournerez, c’est de mépris dont vous serez abreuvés.» avant de conclure : « Je vous demande solennellement de réintégrer le professeur Henri Joyeux dans l’ordre des médecins. Je sais qu’au nom d’Hippocrate, que vous honorez, vous allez le faire.».

Avec plus d’un million de signataires de la pétition pour le retour du DT-Polio sans aluminium, le Professeur Henri Joyeux semble disposer d’un bataillon de citoyens influents prêts à le soutenir.

Ci-dessous une interview du Professeur Joyeux menée par nos confrères de TV Libertés, qui permet de se rendre compte de ce que la Médecine perdrait avec la radiation de cet éminent chirurgien.

https://www.youtube.com/watch?v=RqAG72uOGuI

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

3 Commentaires

  1. Comment l’Ordre des médecins peut il se ridiculiser à ce point en essayant de radier un chirurgien humble et de grande valeur ?

    Absurde, pathétique et vain : un coup du lobby des fabricants de poisons qui ne songent qu’ à s’engraisser sur le dos des malades.

    Ils n’auront pas le dernier mot !

  2. De quoi méditer « Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d’état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé. » Gunther Schwab

  3. « Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d’état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé. » Gunther Schwab

Comments are closed.

Les derniers articles

Pr Christian Perronne : « La France est championne du monde de létalité du COVID »

André Bercoff reçoit le Pr Christian Perronne, chef du service d'infectiologie à Garches. Gestion du #Covid_19 : après le...

Brest. Nouvelle fusillade à Kerdern, un blessé

La guerre des gangs, ça se passe également à Brest, les métropoles bretonnes étant gangrénées, comme d'autres en France,...

La mairie de Nantes veut un sapin de Noël écolo, artificiel et énergivore

La France entière s’est moquée de Pierre Hurmic, le maire écolo de Bordeaux qui ne veut pas installer de sapin de Noël, un «...

Covid-19 : La macronie en déroute

Au programme de cette édition, l’exécutif étouffe ! Après plusieurs mois de crise sanitaire, les décisions du gouvernement sont toujours à rebours de toute...

Où sont les hommes ? Par Valek

L'instant détente du jour avec Valek, dans une vidéo intitulée « Où sont les hommes ? ». https://www.youtube.com/watch?v=vKcNj33gTh4 Illustration : DR Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie...

Paris. Des dealers coupent l’électricité d’un quartier pour vendre de la mort dans le noir

Dans le 19e arrondissement de Paris, les habitants de la cité Reverdy en ont ras-le-bol. Un réseau de trafiquants plonge régulièrement le quartier dans...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -