Belgique. Un homme attaque 2 policières avec une machette en criant «Allahu Akbar »

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

06/08/2016 – 21H45 Bruxelles (Breizh-info.com) – Un individu criant « Allahu Akbar » a tenté d’assassiner deux policières à la machette samedi après-midi dans le centre de Charleroi (200 000 habitants), une ville de Wallonie située au sud de Bruxelles. Les faits se sont déroulés à proximité de l’hôtel de police de la ville. La piste d’un nouvel attentat terroriste islamiste semble ne faire aucun doute.

Il était 16 heures, ce samedi, quand un homme s’est présenté au checkpoint de l’hôtel de police de Charleroi (photo). Il a sorti une machette de son sac et a frappé violemment une des policières présentes à la tête en criant « Allahu Akbar » ? Une autre policière a été touchée légèrement. Une troisième, également présente sur les lieux, a réussi à tirer sur le terroriste, le blessant au thorax et à la jambe. Transporté à l’hôpital Marie Curie, l’individu est décédé sur la table d’opération.

Selon le porte parole de la  police, les deux policières victimes de l’agresseur ont été hospitalisées. La plus touchée devra subir une intervention.

Intervenant sur RTL, le premier ministre belge, Charles Michel, a déclaré que les premiers éléments de l’enquête vont « très nettement vers la piste terroriste. Sur base des premiers témoignages qui ont été recueillis. Je veux évidemment être prudent à ce stade pour permettre à l’enquête de se développer, mais ça semble être de nouveau une attaque avec une connotation terroriste ». Il a convoqué un Conseil national de sécurité ce dimanche.

De son côté, le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, a condamné fermement ces attaques, «d’une cruauté sans nom à l’égard des forces de l’ordre ». Il a tenu à apporter son soutien à «  l’ensemble des effectifs de police qui font preuve d’un professionnalisme exemplaire pour assurer la sécurité des citoyens  ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

4 Commentaires

  1. Alors que Al-Baghdadi, le sac poubelle qui leur sert de chef, va bientôt se balancer au bout d’une corde,
    les fiottes de Daesh, après la déculottée que leur ont mise les combattantes kurdes, reviennent en Europe toucher les allocs et
    égorger des victimes à leur mesure, de préférence des femmes ou les octogénaires.

  2. Alors que Al-Baghdadi, le sac poubelle
    qui leur sert de chef, va bientôt se balancer au bout d’une corde,
    les fiottes de Daesh, après la déculottée que leur ont mise les
    combattantes kurdes, reviennent en Europe toucher les allocs et
    égorger des victimes à leur mesure, de préférence des femmes ou
    des octogénaires.

  3. Pas étonnant dans une ville où le centre ville ressemble plus à un souq qu’à une ville Européenne. Savez-vous qu’à Charleroi les professeurs de français pour les étrangers ne peuvent pas aborder tous les sujets (sexualité, réligions, …) sous peine de voir leurs élèves quitter la classe et ne plus revenir. Voilà les futurs candidats au passeport belge !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Ils avaient dénoncé l’Islamisme. Deux colleurs d’affiches de Génération identitaire condamnés par la justice

Le 18 juin 2021, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné Jérémie Piano et un autre militant aixois de Génération identitaire pour avoir collé des...

Islamisme. Le témoignage des policiers de la BRI qui étaient face aux terroristes au Bataclan

A 3 mois de l’ouverture du procès des attentats du 13 Novembre 2015, France 3 Paris Ile-de-France vous propose un document exceptionnel. Pour la...

Islamisme. Mila, le blasphème et la haine

Depuis le début du procès, il y a 10 jours, de ceux qui la menacent de mort pour avoir crûment critiqué l'islam, #Mila est...

Flandre. Des racailles francophones de Bruxelles sèment la terreur sur une plage de Gand [Vidéo]

Lors de la réouverture d'un domaine de loisirs à Gand, en Flandre, des « jeunes » francophones venus notamment de Bruxelles ont semé le...