Porcaro : pas de pardon pour les motards

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

12/08/2016 – 07H00 Ploërmel (Breizh-info.com) – Le couperet est tombé mercredi soir : le traditionnel pardon des motards, qui réunit chaque année pour le weekend du 15 août des milliers d’entre eux à Porcaro (Morbihan), n’aura pas lieu cette année. En cause, le risque lié au terrorisme islamiste.

Par un communiqué, la mairie de cette petite commune proche de Ploërmel (Morbihan) a annoncé avec « déchirement » la décision d’annulation du pardon prise après  « une réunion organisée en préfecture avec l’ensemble des partenaires, commune, organisateurs et services de l’État ».

Il est apparu en effet  «impossible de contrôler toutes les personnes devant accéder au campement», comme «de filtrer l’accès de tous les véhicules sur le campement, le terrain des cérémonies et le départ de la balade». De même, il a paru « impossible de mobiliser suffisamment de bénévoles et agents de sécurité » et «de procéder à la fermeture de tous les lieux».

Créé il y a 37 ans par le père Louis Prévoteau, le pèlerinage de la Madone des Motards réunit chaque année entre 15.000 et 18.000 motards venus de toute la France mais aussi d’Europe pour se mettre sous la protection de la Vierge de Fatima. Avec le public, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui se rendent à Porcaro. Le site du pardon, qui couvre un périmètre de plusieurs hectares, est impossible à clôturer. Les organisateurs ont jugé également que la promenade d’une trentaine de kilomètres sur les routes du coin serait très difficile à encadrer et surveiller.

La décision n’a pas manqué d’interpeller les 500 bénévoles qui préparent l’événement. Pierre Hamery, le maire de la commune, déplore « une véritable catastrophe ». Pour lui, les organisateurs ont pourtant tout fait pour répondre aux demandes de sécurité – mais bien entendu le risque zéro n’existe pas.

Mécontents, de très nombreux motards ont annoncé qu’ils se rassembleraient quand même devant l’église de Porcaro ce dimanche 14 août à 15 heures. L’un d’entre eux, Bernard, un Nantais précise : « On ne va pas se dégonfler. Je serai à Porcaro dimanche, histoire de montrer aux mecs de Daech qu’ils n’ont pas encore gagné ! ».

Jamais la devise du pardon – « souviens-toi, sois prudent » – n’aura été autant d’actualité que cette année…

Photo : madonedesmotards.over-blog.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

5 Commentaires

  1. Certains rassemblements INTERDITS, d’autres aucun souci !
    Un exemple assez parlant : le FIL en ce moment à Lorient, vous y allez comme dans un moulin, quelque forces de l’ordre pas plus, pas moins qu’auparavant.
    Nuits Magiques au stade du Moustoir : vous y allez comme d’hab !
    Ailleurs, c’est aussi très aisé.
    Quelques plots en béton pour montrer qu’il y a un semblant de sécurité sauf que : DAESH aurait de quoi faire un carton plein en musique.
    Comme tout le monde le sait : Lorient ville Le Drian.

  2. Les valets de Paris ont abandonné Dieu pour le fourchu depuis des lustres. Pas de fêtes chrétiennes et populaires en Bretagne, les Abbés Perrot, Lec’hvien, Rallier et Tretout ont payé de notre sang cette vérité. Comme l’affiche Adsav! Breton Maître chez Toi et les Harley et autres Triumph à Porcaro.

  3. les bretons va falloir se réveiller. Je ne vote et voterai jamais a gauche. j’ai honte de ce vote gauchiste breton. L Iiman de brest julie le goic , certains quartiers de grande ville bretonnes deviennent des portes ouvertes pour daesh. Ca se voile et on se voile la face depuis tellement d’année avec les votes. Va falloir grandir et changer de fusil d’épaule politiquement parlant.

  4. C’est choquant!

    Déjà que ce pardon n’a jamais eu la couverture médiatique qu’il méritait, car chrétien et en Bretagne (faut pas se voiler la face….! Pour déchristianiser de la Bretagne, il n’y a peu eu besoin d’attendre DAESH…!)

    Mais on le sait il y a une certaine résistance qui échappe tant à la compréhension de la République qu’à l’Église…: maintient des partons, remise sur pied du Tro Breizh et réalisation de la Vallée des Saints…!

    (Saints bien peu romains comme on le sait, l’église romaine n’ayant pas eu beaucoup d’émotion face à cette déchristianisation massive et récente qui allait en parallèle avec la politique de dé-bretonnisation…! Suffit de voir l’inertie de nos prêtres qui ont oublié avec convenance depuis déjà bien longtemps que la Bretagne est la terre d’Europe avec la plus grande densité de monuments chrétiens!)

    En Bretagne, les églises sont vides (nous sommes devenu moderne, Français et Républicain…) mais nous continuons à faire vivre nos pardons (dont l’origine remonte à la genèse de notre Nation, à la fois aux origines chrétiennes mais également pré-chrétiennes les deux ayant formés un tout)!

    Vu de l’extérieur, il y a donc quelque chose qui ne tourne pas rond!!!

    Du coup, c’est à se dire si l’insécurité liée aux attentats n’est pas d’une certaine manière une bénédiction pour certains!

    Reste à savoir, si les Bretons vont encore se trouver des excuses pour abandonner leur culture!
    Les Corses, ont le sait, on déjà fait savoir qu’il n’était pas question pour eux de continuer à agir ainsi, de continuer à se renier!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Terrorisme, la menace sans fin. Nouveau numéro de la revue Conflits

C'est un sujet particulièrement d'actualité que traite la revue de Géopolitique Conflits, ce mois-ci. Avec un dossier consacré au Terrorisme, cette menace sans fin,...

Loi antiterroriste. Les renseignements auront-ils accès à nos historiques ?

A défaut de lutter réellement contre l'islamisme, à la racine, les autorités entendent surveiller, fliquer toujours un peu plus l'intégralité de la population. Quelques...

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Terrorisme : « Il faut s’attendre à des attaques de type militaire ou guérilla », selon Me de Montbrial

Rétablir l’autorité pour restaurer l’unité de la nation: c’est le pari que veut faire l’avocat Thibault de Montbrial, président du Centre de réflexion sur...