15 août. À Kernascléden (Morbihan), un pardon à ne pas manquer

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

13/08/2016 – 08H00 Vannes (Breizh-info.com) – Lundi 15 août aura lieu le traditionnel pardon de Notre Dame de Kernascléden (Diocèse de Vannes). Outre la messe en breton, latin et français, avec procession des bannières, Ar Gedour annonce en exclusivité qu’il y aura en fin de procession, juste avant l’Angelus, une bénédiction des costumes bretons.

En outre, le 14 août (lors de la veillée mariale à 20h) et lors du pardon un nouveau cantique dédié à la patronne de la paroisse sera interprété. Il s’agit d’un cantique dont Olivier Tromilin, un habitant membre de l’ensemble Gedour ar Mintin, avait retrouvé les paroles composées par Yann Dour. Après de nombreuses recherches concernant la partition de ce chant, qui se sont révélées infructueuses, il a été proposé de composer un air spécifique pour avoir un troisième cantique. « A force de ne plus chanter nos cantiques bretons, certains airs finissent par tomber aux oubliettes », indique le site Ar Gedour qui annonce l’événement.

Ar Gedour rappelle que Goulven Airault, maître de chapelle à la cathédrale de St Brieuc, et ancien chef de choeur des Gedourion, a composé un air dans la ligne des plus beaux cantiques bretons traditionnels et dont le refrain est en polyphonie. L’arrangement du quatrième couplet à 3 voix est d’une particulière beauté, écrit dans une langue à la fois simple, classique et majestueuse, tout en gardant de beaux « pourlétismes ».

Uisant ar Rouz a toutefois retouché la traduction pour la rendre à la fois moins mot-à-mot et plus littéraire tout en collant au texte. En proposant également une petite modernisation orthographique et en corrigeant quelques légères erreurs de transcription. L’apprentissage est en cours avec les Gedourion du Kreiz Breizh et certains paroissiens composant la chorale de ce grand pardon, conquise par ce nouveau cantique.

Pour Uisant ar Rouz, « sur un autre plan, je suis presque sûr que l’air d’origine était tout simplement le même que le cantique actuel « Gwerhiéz Vari a Garnasenn ». Le nombre de vers par couplet me porte à penser ceci. Le refrain devait être chanté sur l’air de « Gwerhiéz Vari a Garnasenn » et les couplets étaient un mix de l’air des couplets plus l’air du refrain. Ce procédé est assez courant pour d’autres cantiques paroissiaux et il n’était pas rare dans la première moitié du XXème siècle d’avoir des cantiques parfois éphémères écrits sur l’air du cantique de référence qui mixaient allègrement les mélodies des couplets et des refrains. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne chose d’avoir un air nouveau qui mettra en valeur ces belles paroles sans les laisser dans l’ombre du cantique principal qui est désormais un classique.»

On pourra découvrir ce nouveau chant à la veillée mariale (14 août à 20h30) et le lendemain à la messe (10h30).

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

Signature de la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !”

La région Bretagne vient de signer, avec chaque partenaire, la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !” qui vise à favoriser l’usage du...

Manifestadeg Gwengamp, fulor ar Vretoned

Kuzul ar Vonreizh he deus korbellet al lezenn Molac votet e miz Ebrel. Ar brezhoneg, e-lec’h mont war-raok, en deus graet meur a gammed...

Ur Redadeg evit ar c’horseg

Goude degouezh ar Redadeg e Gwengamp e c'hello ar rederien kenderc'hel gant o c'hoant da c'haloupat e Bro-gKorsika. « A Currilingua » a loc'ho eus Borgu...

Langue bretonne. 50 ans de combat. An Alc’hwez Aour

Er barzhoneg-mañ e kont Anjela Duval ez eus bet taolet un alc'hwez aour en traoñ ar mor. Ur rummad tud nevez a rank adkavet...