Le Croisic. La Crêperie Le Bot veille sur la tradition

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Si l’été vous donne l’occasion d’aller faire un tour sur la Côte Sauvage de la Presqu’île de Guérande, vous ferez forcément une halte sur le port du Croisic. Après avoir flâné sur les quais du port de pêche aux airs de Basse Bretagne, n’hésitez pas à franchir la porte de l’ancienne criée toute proche pour découvrir l’exposition estivale dédiée au sculpteur breton et membre des Seiz Breur Jean Fréour, artiste aussi méticuleux que prolifique .

Aussi, la meilleure adresse pour se restaurer en sortant se situe non loin de là, au 6, rue de la Marine.

Alors que la côte bretonne n’est pas avare en restaurants aux cartes surchargées et autres usines à touristes, ici vous ne trouverez pas de moules frites, d’hamburgers couleur locale ni de pizzas aux crevettes : depuis 1936, la Crêperie Le Bot se contente de faire des crêpes sucrées ou salées (nous précisons donc amicalement que l’on peut aussi parler, dans ce cas, de « galettes » pour éviter les confusions chez les néophytes et les habitants de l’Est de la Bretagne), et les fait très bien !

Le lieu d’à peine une trentaine de couverts vous laissera le choix entre une petite terrasse dans une ruelle plutôt calme et la salle en profondeur d’où vous pourrez voir vos crêpes prendre forme sur les billigs à proximité, jouant ainsi la transparence sur la confection et la fraîcheur des produits. Quelques meubles bretons sculptés (dans le style Seiz Breur, pour ne pas dépareiller) viennent agrémenter le décor sobre et traditionnel de la pièce. Ne laissant rien au hasard, les assiettes et bolées à cidre sont en faïence quimpéroise,  de chez Henriot évidemment.

Quant à la carte, on retrouve les classiques qu’une bonne crêperie se doit de proposer. La texture, ferme et craquante, revient aux fondamentaux de la crêpe de blé noir et la garniture suffisamment fournie. La « jambon, fromage » est à un peu moins de 7 euros quand les différentes complètes, à l’andouille ou au bacon par exemple, varient entre 8 et 10 euros. Des spécialités sont également proposées, notamment la « Ker Le Bot », garnie d’une saucisse artisanale bretonne pochée au cidre, d’un confit d’oignons et du fameux fromage fait maison.

Le sucré n’est pas en reste et les crêpes traditionnelles laissent un vaste choix, de 3 à 7 euros selon les budgets et les appétits. De plus, des flambées mais aussi quelques glaces plus rafraîchissantes selon le temps sont par ailleurs à votre disposition.

Enfin, différents cidres, bruts ou doux, connus et reconnus en Bretagne accompagneront le repas selon vos envies.

En sortant de table, l’addition ne laisse pas de mauvais goût. Le service est irréprochable et le patron prend le temps de discuter avec les clients et l’on apprendra ainsi que l’ensemble des produits est issu du terroir breton, notamment le sarrasin.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne connaissez pas de bonne crêperie sur la côte sud !

Crêperie Le Bot

6 Rue de la Marine

44490 Le Croisic

02 40 23 02 07

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Réunification de la Bretagne. 80% des électeurs de Loire-Atlantique veulent pouvoir choisir par référendum

Les résultats du sondage commandé à l’IFOP par les collectifs citoyens Unis pour un grand Val de Loire, Décidons en Vendée et À la bretonne ! sont tombés. En...

Loire-Atlantique : Wiker, la plateforme collaborative qui monte

Collaborative et participative, la plateforme Wiker, se fait le relais de l’actualité des communes rurales. Un retour à la proximité et une volonté de...

Saint-Nazaire : le Rassemblement National présente ses candidats pour le 1er canton

Après le 2nd canton, où Gauthier Bouchet et Nicole Pétrel sont candidats pour le Rassemblement National (RN) dans le canton de Philippe Grosvalet, président...

Nantes. Création du collectif pour l’enseignement en breton dans les écoles publiques de Loire-Atlantique (Cebep 44)

Le mardi 23 février a été officiellement lancé le collectif pour l’enseignement en breton dans les écoles publiques de Loire-Atlantique (Cebep 44). Evoquant la «...