L’Afrique Réelle N°80 – Août 2016

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Le 80ème numéro de la revue « L’Afrique réelle », dirigée par Bernard Lugan, est sorti.

SOMMAIRE

Actualité :

Afrique du Sud : la «nation arc-en- ciel » entre naufrage économique, fractures raciales et implosion politique

Dossier : Quand le monde peul s’éveillera, le Sahel s’embrasera

– Qui sont Les Peul ?

– Mali : après l’Azawad, le Macina ?

– Peul, Bambara et Dogon : des conflits séculaires

Idées :

Charles Maurras et la colonisation

Editorial de Bernard Lugan

Deux politiques s’opposent en Libye[1] :

1) Celle de l’Union européenne, de la communauté internationale, du Qatar et de la Turquie repose sur l’illusion d’une réconciliation nationale à travers la fiction d’une Libye unifiée autour du Gouvernement libyen d’Unité nationale (le GLUN).
Installé à Tripoli, ce dernier est dominé par les Frères musulmans de Misrata et par les islamistes de diverses obédiences, dont les salafistes (voir mon communiqué daté du 25 juillet 2016).

2) De leur côté, en Cyrénaïque, l’Egypte, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite aident le général Haftar à combattre les islamistes. Or, tout renforcement du général, donc de l’identité cyrénénne, va à l’encontre de la politique visant, à travers le GLUN, à remettre la Libye unie aux Frères musulmans et aux islamistes de Misrata et de Tripoli.

Quant à la France, elle a soutenu la création du GLUN mais, en même temps, elle aide militairement le général Haftar. Le GLUN l’accuse donc de « violer » son territoire national quand l’UE et l’ONU lui reprochent d’affaiblir ce même GLUN.

Paris qui a, pour une fois, fait un bon choix, doit donc garder le cap et demeurer ferme face aux pressions internationales car, tout ce qui affaiblirait le général Haftar favoriserait les salafistes et les Frères musulmans.

*
Au Mali, la septicémie islamiste gagne le centre et le sud du pays. Ici, et je l’ai maintes fois expliqué, la religion est d’abord la surinfection d’anciennes plaies ethniques remontant à la période pré-coloniale[2].
Les beaux esprits persistent à dire que nous sommes uniquement face à un conflit politique… Certes, mais en l’occurrence le politique est ici à base ethnique… Or, ce qu’ils refusent obstinément de voir, c’est que la multiplicité et l’enchevêtrement des ethnies interdit toute solution démocratique. Le vote étant ethnique, les plus nombreux l’emporteront en effet toujours électoralement sur les moins nombreux.  C’est ce que j’ai baptisé du nom d’ethno-mathématique électorale.

A moins que, comme les Britanniques l’avaient primitivement pensé pour le Nigeria, il soit possible de définir un fédéralisme ethnique construit sur plusieurs grandes zones d’influence autour des ethnies régionalement dominantes. Dans un Mali qui conserverait ses frontières, mais qui deviendrait un véritable Etat ethno-fédéral, la région de Kidal serait ainsi confiée aux Touareg, celle de l’ouest de l’Azawad jusqu’à Tombouctou aux Arabes (Kunta), celle de Gao et de la Boucle aux Songhay et alliés, celle de Bamako aux Bambara et alliés, celle de Mopti aux Peul et celle de Bandiagara aux Dogon. La mosaïque ethnique ne serait  certes que partiellement calquée sur ces ensembles, mais existe-t-il une autre solution ?

[1] Pour tout ce qui concerne la question libyenne, voir mon livre Histoire de la Libye des origines à nos jours.
[2] Nous le montrons dans ce numéro de l’Afrique Réelle dont le dossier central a pour titre « Quand le monde peul s’éveillera, le Sahel s’embrasera ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo monsieur Lugan pour vos belles et justes analyses qui mériteraient d’être largement diffusées. (Donc merci à Breizh info !)
    Un Ancien de la Colo.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tchad. Les clés pour comprendre le conflit

Dans l’incertitude actuelle, en dépit des rumeurs, des jeux politiques, des déclarations des-uns et des autres, des questions sur l’avenir du G5 Sahel, du...

Danièle Obono contre Valeurs Actuelles, ou quand intellectuellement défaits, les décoloniaux se tournent vers les juges…

Le 14 avril 2021, le Parquet de Paris a donné suite à la plainte de Madame le Député Obono contre Valeurs Actuelles, décidant que...

Bernard Lugan : La vérité sur la guerre au Mali

L’historien et spécialiste de l’Afrique, Bernard Lugan, revient sur la guerre en cours au Mali et dans la bande sahélienne. Alors que plusieurs soldats...

Un député de la « France insoumise » tente de faire interdire l’audition de Bernard Lugan à l’Assemblée nationale

Mardi 2 mars 2021, passant outre à la tentative de censure de la « France insoumise », Bernard Lugan a été longuement auditionné par...