Formation d’un « gouvernement provisoire breton » en exil

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

20/08/2016 – 05H30 Bruxelles (Breizh-info.com) – Claude Guillemain, entrepreneur, président du Réseau des Bretons de l’Etranger, vient d’annoncer , alors qu’il se trouvait à Bruxelles, la création d’un « gouvernement provisoire breton en exil », le 27 juillet 2016.

« Forts des échecs répétés des entreprises politiques bretonnes, et forts de l’échec global de l’état français, il est temps que nous en tirions tous les enseignements. Nous n’avons plus à reproduire les réflexes et les idées qui nous faisaient tourner en rond, sans nous en rendre compte, depuis 45 ans. L’incurie du pouvoir français a fait le reste. Au lieu de répondre favorablement à nos revendications, il a sous-estimé notre détermination et la qualité du personnel politique breton. C’est cette attitude irresponsable qui est sanctionnée par l’histoire qui nous a poussés vers cet acte salvateur pour le peuple breton de mettre sur pied un gouvernement provisoire en exil.» indique le communiqué adressé à la presse.

Il décline ensuite les premières actions mises en place : « J’annonce solennellement la création d’un gouvernement provisoire breton (GPB) en exil qui aura pour mission de mettre en place les institutions officielles de la Bretagne, et de représenter celles-ci auprès de la communauté internationale. Ce gouvernement durera jusqu’à la reconnaissance officielle de la Bretagne en tant que peuple et en tant que nation par l’État français.

Afin de renforcer la légitimité du gouvernement provisoire breton, j’annonce la mise en place d’une Commission de Dialogue et de Consultations (CDC) pour prendre langue avec les organisations politiques, le monde associatif et les personnalités bretonnes susceptibles de donner textes, avis et conseils pour la constitution de ce Gouvernement dans un délai ne pouvant excéder un mois.

Sont également concernés et membres à part entière de cette Commission (CDC) les Bretons de l’Etranger et les Ambassades créées ou à créer à l’Etranger.»

Avant de conclure : « J’annonce également la reprise du dialogue avec la Plateforme Politique des Nations sans Etat, et la reprise de notre revendication au droit à l’autodétermination dans une Europe unie politiquement où tous les peuples seront respectés. Cette nouvelle évolution montre que la Bretagne continue malgré tout à défendre la Charte Européenne pour l’Autonomie Locale (CEAL), et son incorporation immédiate dans l’ordonnancement juridique des états l’ayant ratifiée, et, en plus des exigences précitées, la détermination de ses frontières historiques avec la France et sa séparation officielle.
Le peuple Breton est une fois de plus au rendez-vous avec l’Histoire.».

L’initiative pourrait faire sourire, mais pour son auteur, elle est on ne peut plus sérieuse :« Plus la demande citoyenne sera forte, plus la classe politique réagira.» explique Claude Guillemain. « C’est ce qui s’est passé en Corse où malgré un référendum négatif, la classe politique Corse a obtenu par la loi la création d’un Conseil de Corse fusionnant les trois collectivités existantes. Rappelons que cette même classe politique avait obtenu auparavant le détachement de la Région Corse de l’ensemble Provence-Corse-Alpes-Côte d’Azur. Ce que la loi a fait, elle peut le défaire. Ce que la loi a mal fait, elle peut le faire en mieux. Il nous paraît important de développer notre propre organisation politique. Cela ne pourra qu’encourager d’autres éléments de la classe politique bretonne à batailler sur les mêmes thèmes.».

Reste à voir désormais ce qu’il adviendra de cette nouvelle initiative – qui fait également suite à une autre (indépendante) nommée « Parlement de Bretagne » et visant à constituer un Parlement parallèle en Bretagne. Pour l’heure, une page facebook vient d’être lancée.

Depuis plusieurs décennies déjà, des acteurs du Mouvement Breton multiplient des initiatives de ce type sans que pour l’instant, la population n’y adhère. Les temps changent toutefois …

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

14 Commentaires

  1. Cette initiative est d’un ridicule achevé ! L’opinion indépendantiste en Bretagne n’existe pratiquement pas (1% lors des dernières élections régionales), cette initiative à 0% de chances d’aboutir à quoi que ce soit; elle s’inscrit dans cette série d’initiatives farfelues qui va de celle du marquis de Pontcallec à cette dernière en passant par celle de 1940 !

  2. Le régionalisme, fait partie du plan pour le Nouvel Ordre Mondial qui veut la disparition des États. La France n’a plus la souveraineté de sa monnaie, de sa politique, de son armée supplétive de l’OTAN……….Il serait plus urgent d’essayer de secouer le joug maçonnique cause de la ruine du pays depuis plus de deux siècles, cause de la révolution, cause de l’abolition des privilèges ceux de la Bretagne y compris……..Face à la barbarie, il est plus que temps de se convertir, et pas au druidisme, pas au hard-rock, pas au métal, pas au socialisme, mais à la seule vraie religion, sinon nous allons périr sous les couteaux des égorgeurs.

  3. Cette initiative rejoint la multitude des créations d’associations et réseaux que nous connaissons en Bretagne. C’est à la fois un signe de notre dynamisme, mais aussi de notre totale désorganisation. Ce n’est pas en multipliant à l’extrême des micros initiatives dont chacune à pour ambition au minimum de sauver la Bretagne que l’on pèse, mais en constituant un pôle puissant et organisé. Voir notre fameux CR B4 qui est exclusivement aux mains des plus beaux jacobins qu’ils soient, PS et FN!

    Les commentaires sont typique des Bretons d’aujourd’hui et du déclin de la Bretagne : le Breton se croit « grand » en se disant « Français »… c’est à dire en adoptant une identité qui n’est pas la sienne!

    Je doute qu’un Français, un vrai, qui connait son histoire et sa culture considère qu’un Breton soit un Français… sauf à travestir sa propre identité!
    Et je doute qu’un Français connaissant sa culture et son identité ait beaucoup de considération pour un Breton qui se prend pour un Français, c’est à dire pour une personne qui n’assume pas sa propre identité!

    Breizh-Info travaille avec I-TV et TV Liberté, c’est une très bonne idée car ils possèdent un vrai savoir faire et nous avons besoin de ce savoir faire.

    Mais je pense que la majorité des membres de ce groupe comprend et respecte un Breton qui n’a pas peur d’affirmer avoir pour son pays et sa culture le même amour qu’ils ont également pour leur pays et leur propre culture….!

    1% d’indépendantiste? C’est sûr qu’avec officiellement 80% de Bretons en totale ignorance de leur histoire, tradition et culture et pour ceux qui connaissent un minimum une majorité écrasante de Socialistes… on arrive à ce chiffre lors des élections! Pas de quoi s’en féliciter tellement c’est peu glorieux!

    Est-ce si différent en France où l’enseignement de l’histoire et de la culture est travestie et où l’immense majorité vote pour ceux qui représentent l’oligarchie au détriment du peuple….?

    La seule union véritable entre Bretons et Français semblent se faire autour d’un désamour commun pour soi-même, sa culture, son pays et ses semblables!

  4. Ahurissante initiative que celle de la création de ce gouvernement en exile! Sachez qu’en connaissance de causes, Claude Gulilemain fut approché à maintes reprises pour rejoindre d’autres mouvements; Faisant partie de KAD, il a rejoint un bref instant un autre gouvernement, le Gouvernement du Duché de Bretagne de Marc Le Bayon. Par décence, je ne donnerai pas de détail sur leur brève collaboration. Toujours est-il, qu’en créant un second gouvernement pour la Bretagne, cela va nuire à l’image de notre Nation: que vont dire les différents intervenants en apprenant que la Bretagne dispose de 2 gouvernements?

    Breizh a besoin d’une chose: que tous les mouvements soient unis, et certainement pas d’une organisation supplémentaire!

    Par ailleurs, sachez que dans sa déclaration, il est dit : « Sont également concernés et membres à part entière de cette Commission (CDC) les Bretons de l’Etranger et les Ambassades créées ou à créer à l’Etranger. » Sauf erreur de ma part, il n’existe aucune autre ambassade de Bretagne autre que celle créées par l’organisation que je préside (Ambasad Vreizh), et si certains de nos ambassadeurs représentent officiellement le gouvernement du Duché de Bretagne, il ne serait être question que leur mission devienne « diplomatique » en leur forçant la main par une prise d’otages! J’ai moi-même été intégré (à mon insu) dans le gouvernement Guillemain à l’aube de sa création, sans qu’il n’y ait eu aucune concertation au préalable. Ambasad Vreizh est une ONG indépendante et tout comme ses ambassadeurs ou consuls, nous tenons à notre indépendance.

    Dans les premières mesures immédiates annoncées sur le groupe secret, TOUTES les mesures annoncées n’étaient qu’un positionnement anti-islam et anti-socialisme. On ne peut créer un gouvernement ou un programme pour Breizh en se positionnant ainsi, dans le rejet de l’autre, Breizh n’est ni de gauche, ni de droite, pas plus qu’elle est anti-islam et pro-chrétienne. Que deviennent nos racines celtiques? Que devient le droit coutumier breton? ETC.
    Breizh mérite beaucoup mieux!!!

    • Ah bon ! Il y a un autre gouvernement breton en exil et qui plus est, un gouvernement du Duché de Bretagne ! J’espère que l’existence de ces multiples gouvernements restera inconnue du public parce que, pour le coup, c’est certain, les Bretons passeront pour des andouilles de compétition.

  5. Bonjour Je me présente tanneguy le gouvello de la porte, Ambassadeur officiel du duché de Bretagne à Madagascar, reconnue par l’ONU, je trouve pathétique cette actions étrangère que j’associerais a un canulars, dût fait qu’un gouvernement légitime est reconnue par l’ONU et dont plusieurs pays nous reconnaisse légitime, (https://ambasadvreizh.wordpress.com, pour plus d’info), là c’est comme si Mr Strauss Kahn ce présenter aux journalistes comme le président de la France…MDR

    • « Ambassadeur officiel du duché de Bretagne à Madagascar » : c’est d’un grotesque !

      Par ailleurs, avant de se targuer d’être un ambassadeur de la Bretagne, même de façon triviale et officieuse, la moindre des choses serait de parler breton pour représenter notre nation à la face du monde et d’écrire correctement le français, sans faute et sans utiliser d’aussi ridicules expressions que « MDR ». La fonction d’ambassadeur implique une certaine élégance et étiquette qui vous font défaut. Vous êtes encore plus ridicule que monsieur Guillemain, c’est dire !

      • Bonjour monsieur, je m’excuse d’être handicapé bipolaire de ce fait, je pense trop vite ce qui m’a handicapé en orthographe mais là discrimination et le propre du faible qui n’a d’autres argumentaire que de jugée sans connaitre, sinon qu’en on vous recherche on ne vous trouve nul part, le propre de celui qui ce cache pour critiquer, après ma légitimité à être représentant et dût au fait de mes origines http://www.tudchentil.org/IMG/pdf/Le_Gouvello.pdf, après je n’est a me justifier d’être, après la noblesse Bretonne n’avais le droit de parler le Breton mais devais utiliser le Français pour information

  6. Pegen mat ar menozh-man !
    Kendalc’hit war an hent ar frankiz Vreizh !
    Ar c’halloued er maez….et les français dehors !
    L’Irlande..seul Etat Celte Libéré,..notre exemple !

  7. bonjour cher breton indépendantiste….si j’ai bien compris,pour fonder une autonomie ,il faut un peuple le désirant !!??
    donc vu que ceux sont les bretons qui ont permis l’élection de flanbi ,vous allez avoir du bouleau….avec un tas de pro muzz anti identitaire humaniste !!!!
    excusez moi mais la , je me marre …..bon courage ! lombard eric

    • Salut,
      et tu sais pourquoi ils votent Flamby ? Pour les prestations sociales… Ils préfèrent ça à l’invasion des migrants. Comment peut-on demander l’indépendance ou l’autonomie lorsqu’on se comporte comme un plouc sans fierté ?
      C’est mort d’avance.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La Bretagne, malade de l’ammoniac. l’enquête de Splann !

France 3 Bretagne s'associe à Splann ! et publie l'enquête de Caroline Trouillet sur les rejets d'ammoniac, précurseur de particules fines, dans l'air breton....

Régionales 2021. Que contient le pacte régional pour la sécurité proposé par Gilles Pennelle (RN) ?

Gilles Pennelle, tête de la liste "Une Bretagne forte" (RN) aux élections régionales, vient de dévoiler mercredi un pacte régional pour la sécurité comprenant...

Elections départementales 2021 Ille-et-Vilaine : Le débat

Suite des débats organisés sur France 3 Bretagne au sujet des élections départementales. Un débat entre 6 candidats aux élections départementales en Ille-et-Vilaine était organisé...

Régionales 2021 en Bretagne. Pourquoi les listes autonomistes/régionalistes ne pèsent pas sur la société bretonne ?

A chaque élection locale ou régionale, on constate l'échec à toucher les masses des listes autonomistes/régionalistes, en Bretagne. Cela devrait être le cas de...