RC Vannes. Rencontre avec Conor Trainor [interview]

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

29/08/2016 – 8H45 Vannes (Breizh-info.com) – Conor Trainor a marqué de son empreinte le premier match entre le Rugby Club de Vannes et Montauban (victoire 23-20). Il est bien parti pour devenir – si ses performances se répètent – l’un des chouchous du stade de la Rabine.

A l’occasion du match, nous avons interrogé ce 3/4 polyvalent canadien (international de 26 ans), nouvelle recrue fraîchement débarquée à Vannes.

Breizh-info.com : Comment se passe votre acclimatation à la Bretagne ?

Conor Trainor : Ça a été assez simple grâce aux coéquipiers et au club. Tout le monde me traite très bien et les Bretons m’aident beaucoup. Quand je vais en ville par exemple, il y des choses que je ne sais pas faire, donc je me fait souvent gentiment aider et dès qu’ils apprennent que j’habite ici, ils sont encore plus gentils. Tout ça a rendu ma transition très facile.

Breizh-info.com : Connaissiez-vous déjà la Bretagne avant de venir?

Conor Trainor :  J’étais venu il y a 2 ans à Vannes pour un match avec le Canada contre Samoa et j’ai donc déjà joué au Stade de la Rabine. Mais quand on part en tournée comme ça, on passe notre temps à s’entrainer et dans notre hôtel, donc je n’avais pas pu beaucoup visiter la région. Mais maintenant j’ai réussi à aller sur quelques plages et je me suis baladé un peu ;  c’est magnifique. Je sais que c’est l’été pour l’instant. On verra comment la météo évolue plus tard dans l’année. De toute façon, je suis habitué  à la pluie au Canada, donc ça devrait aller !

Breizh-info.com : Quelle sont vos impressions sur votre premier match et votre essai ?

Conor Trainor : J’espérais faire un bon match. Tout d’abord nous voulions vraiment gagner avec l’équipe, donc je suis très heureux  qu’on obtienne cette victoire.

Etant un nouveau joueur ici et un Canadien, je sens qu’il y a un peu de pression sur mon niveau de jeu. La plupart des gens présument que les Canadiens sont forts au hockey sur glace et à pas grand chose d’autre, donc personnellement je suis très content d’avoir bien joué et d’avoir contribué à la victoire de l’équipe.

C’était bien aussi car nous avons joué intensément mais nous avons aussi fait beaucoup d’erreurs ; ce qui veut dire que l’on peut encore s’améliorer et battre des équipes plus fortes que Montauban.

Breizh-info.com : Encore plus motivé pour le prochain match alors ?

Conor Trainor :  Le prochain match est à l’extérieur, ce que je n’ai pas encore vécu ici. Au moins je ne comprendrais pas ce que le public dit sur moi, s’ils m’insultent ou s’ils m’encouragent !

Ça sera très certainement un gros match ; on veut essayer d’aller sur une deuxième victoire d’affilée en ce début de saison, et cela alors que les gens pensaient qu’on aurait même du mal à marquer quelques points.

Breizh-info.com : Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

Conor Trainor :  Pour l’équipe, c’est de rester en PRO D2. N ‘étant pas d’ici et découvrant ce championnat, je pense que je ne perçois pas totalement encore la difficulté de cet objectif ; je pense que l’on peut y arriver si toute l’équipe se fixe cet objectif.

On ne va pas arriver dans un match en se disant « ok on peut perdre celui-ci et ça ira », on va essayer de tous les gagner et je pense qu’on va surprendre quelques équipes cette année – au moins pour la première partie de la saison.

Je serais content de rester pendant les play-off, de contribuer à faire évoluer cette saison et rester ici plus longtemps en jouant bien et continuer à grandir avec cette équipe.

Breizh-info.com : Quel a été votre club favori ?

Conor Trainor :Je dirai Hong Kong. On ne pense pas que  c’est un endroit où le rugby est très présent mais les gens adorent ça là-bas. Les places des stades se vendent en quelques minutes.

Le stade est très raide (dans l’implantation des tribunes) donc on a vraiment l’impression que tout le monde est avec nous – je pense que c’est une de mes expériences de rugby préférée.

Savez-vous que le Canada a été découvert par un Breton ? Lequel ?

Conor Trainor : (silence puis on lui souffle la réponse) . Je ne savais pas pour Jacques Cartier. Ah ! J’ai surement appris cela à l’école. J’ai grandi sur une rue qui s’appelait « Cartier Street » donc j’aurais dû en savoir un peu plus !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr kentañ ar C'hanada a c'hellfe...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV. Il est également chroniqueur sur...

CasinoCanada.com devient disponible pour les joueurs francophones

CasinoCanada.com s'est déjà avéré être un site très apprécié des joueurs canadiens. En aidant les Canadiens anglophones à choisir le site parfait, nous avons...

Rugby. Le rêve brisé du RC Vannes, crucifié par Biarritz après la sirène

Il y a des manières de perdre un match, et de voir toute une saison s'effondrer, qui sont pires que d'autres. Le destin qu'ont...