obertone_guerilla

12/10/2016 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – L’écrivain Laurent Obertone sera en conférence en Bretagne, les 11 et 12 novembre prochain, afin de présenter (et de dédicacer) son ouvrage Guerilla, ainsi que la version augmentée d’Utoya, le livre qui suit la trace d’Anders Breivik. (Voir notre interview de l’auteur réalisée à propos du livre)

Le vendredi 11 novembre, Laurent Obertone sera à Nantes à l’invitation de Breizh-info.com. Cela se passera la salle Bretagne, 23 Rue Villebois Mareuil, à partir de 20h. Les inscriptions pour la conférence de vendredi 11 novembre à 20h, salle Bretagne à Nantes, ne sont plus accessibles en ligne mais uniquement sur place. Le tarif est désormais unique, de 10 euros par personne pour les retardataires .

Le samedi 12 novembre, il sera à Quimper, aux Halles St François (salle n°1), à partir de 20h. Les inscriptions peuvent se faire ici.

Attention, pour les deux événements,  compte tenu du nombre limité de places, les inscriptions doivent être réalisées au préalable sur les deux liens communiqués ci-dessus.

Guerilla, roman d’anticipation boycotté par la presse subventionnée, est paru aux éditions Ring. Il figure actuellement dans le top 5 des meilleurs ventes de livres sur Amazon.fr (1er en littérature générale). Cela démontre qu’un grand romancier n’a plus besoin des médias subventionnés pour vendre et plaire à un lectorat de plus en plus important.

Actuellement, nous avons recensé des chroniques outre sur Breizh-info.com, sur Lengadoc-info.com, sur Nouvelles de France, sur Atlantico, sur Le Rouge et le Noir. Seuls BFMTV et RMC ont également pris la peine d’inviter Laurent Obertone, qui avait fait scandale avec son premier ouvrage « la France Orange Mécanique » devenu best-seller. Le journal suisse Le Temps évoque lui aussi le roman, ainsi que le boycott dont il fait l’objet de la part d’une certaine presse en France.

Laurent Obertone ne manque d’ailleurs pas une occasion, sur sa page facebook, pour rappeler à quel point il dérange et à quel point certains font semblant de ne pas voir ; « Guerilla is on fire, toujours 1er en littérature générale. Pendant ce temps, Le Point nous apprend que « les éditorialistes s’inquiètent de l’incroyable violence dont ont été victimes des policiers ». Diantre ! Les éditorialistes ? Inquiets ? Les mêmes qui n’osent pas parler de Guerilla ? Les mêmes qui n’ont jamais osé parler de La France Orange Mécanique ? Les mêmes qui criminalisent VOS inquiétudes depuis quarante ans ? Mon roman est plus vrai que leur journalisme…  Encore un effort, messieurs. Le réel pique les yeux, mais vous verrez que ça intéresse les gens.»

Il est vrai que le drame de Viry-Châtillon, dans lequel des policiers ont été attaqués et grièvement blessés pour certains (l’un d’entre eux étant entre la vie et la mort) à coup de cocktails molotovs par des racailles, « des sauvageons » pour un Bernard Cazeneuve dont le bilan au ministère de l’Intérieur ne cesse de s’alourdir, est là pour rappeler, froidement, la réalité à ceux qui ne veulent pas la voir.

Vintage Halloween Poster 2 Print

Vintage Halloween Poster 2 Print

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine