Nantes. Meurtre de Romain Barré : un Haïtien et un Congolais placés en détention provisoire

A LA UNE

12/10/2016 – 05h45 Nantes (Breizh-info.com) – On commence à en savoir un peu plus sur les meurtriers présumés de Romain Barré. Cet agent immobilier de 38 ans a été assassiné et jeté dans la Loire dans la nuit du 27 au 28 septembre 2016. Les deux meurtriers présumés sont Géraldino M, un Haïtien de 16 ans adopté, et Warren C, 19 ans, habitant le Blanc-Mesnil et originaire du Congo. L’information a été révélée en premier par la radio Kernews.

Ils ont été mis en examen pour « meurtre ayant pour objet la préparation d’un délit ou assurant l’impunité de son auteur », un chef d’accusation passible de la réclusion à perpétuité. Ils ont avoué leur crime durant leur garde à vue. Présentés à un juge d’instruction, ils sont actuellement en détention provisoire dans l’attente de leur procès.

Romain Barré, dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, aurait été attaqué  alors qu’il s’était endormi dans sa Peugeot 207 garée en centre-ville à l’issue d’une soirée passée au restaurant. Les deux individus voulaient au départ voler des objets dans sa voiture, comme ils l’avaient déjà fait au préalable pour d’autres véhicules.  Ils auraient tué l’automobiliste à l’aide d’un câble de batterie et d’un vêtement.

Une jeune femme âgée de 18 ans, Cécile Le C, a également été mise en examen pour « complicité de meurtre ». Elle aurait participé à la disparition du corps dans le fleuve. Elle a été placée en détention provisoire.

Par ailleurs, deux autres individus ont été placés sous contrôle judicaire et mis en examen pour  « non-dénonciation de crime » et de « recel d’un bien provenant d’un vol ». Là encore, il s’agit de deux mineurs de 16 et 17 ans.

Entre guerre des gangs de quartiers, agressions violentes dans le centre ville et trafic de drogue en plein jour, Nantes, capitale historique de la Bretagne, est fortement touchée par la délinquance. Celle-ci est l’oeuvre d’acteurs de plus en plus jeunes, parmi lesquels de nombreux étrangers. Dans un communiqué adressé à la presse, le Front national de Loire-Atlantique évoque « le laxisme politique de Johanna Roland, maire de Nantes », qui « ne peut plus durer » et en appelle à ce que « plus de policiers et de gendarmes patrouillent dans Nantes, et qu’ils soient armés pour  enrayer la spirale de l’ultra-violence.».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

8 Commentaires

  1. En France quand on adopte un enfant il devient Français quelle que soit son origine, donc vous auriez du écrire un Français et un congolais, mais vous êtes sans doute de ces gens qui veulent la pureté de la race..

    • Tu n’as pas remarqué qu’un type a été sauvagement assassiné. Il faut vraiment être fanatique pour oser faire de la petite politique gauchiste pour occulter ce fait. Sur les tombes, l’usage veut qu’on la ferme. En Normandie, il y a même des inscriptions racistes sur des tombes, des gens violés et tués par des soldats noirs US, par respect du malheur personne n’a jamais rien dit.

      Maintenant pour la partie dérisoise. On peut aussi avoir une double nationalité. Sur cette planète, il y a des usages, celui de qualifier quelqu’un par ses origines. J’ai des amis congolais au Congo, une amie a une double nationalité, je l’appelle toujours la congolaise, elle préfère. Idem pour le Kenya.

    • La nationalité est une notion juridique. Si l’on privilégie le côté administratif des choses, il faut en effet écrire « un Français ». Si l’on privilégie le côté humain, il est normal d’écrire « un Haïtien ». Invoquer la « pureté de la race » comme vous le faites, c’est tout mélanger : l’adoption n’y change rien, l’enfant adopté change de nationalité, rien de plus.

    • la purete ou surement la tranquilité mais on c est déja on ira votre vote a cause de personne comme vous la françe va mal parce qu elle n ouvre pas les yeux

  2. « Parmis lesquels de nombreux étrangers ». Un parti pris ou de l’information ? En citant le front nationale le choix est fait aparemment.

    • Je ne suis pas FN , je pense que maintenant il est trop tard …Par contre je ne me cache pas les yeux ,et je constate que ce sont un congolais et un haitien qui ont tué de façon abominable cette pauvre victime qui aimait la vie , c’est tout !

  3. Les parents adoptifs devraient etre responsables d’avoir fait rentrer sur notre territoire des tueurs ,et de ne pas les surveiller pour protéger des victimes innocentes !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés