RC Vannes – Narbonne (21-27) : la douche froide !

A LA UNE

17/10/2016 – 05h45 Vannes (Breizh-info.com) – Après plus de deux années d’invincibilité à la Rabine, le RC Vannes est tombé vendredi soir, face à Narbonne, lanterne rouge de Pro D2 : 21-27.

Et pourtant, tout était du côté des Bretons avant ce match : une dynamique positive à domicile, une équipe de Narbonne encore dans le doute et dernière du classement (elle avait échappé de justesse à la relégation administrative en fin de saison dernière), et surtout, un long et éprouvant déplacement en bus à faire pour les joueurs afin de se rendre à Vannes.
Tous les bookmakers donnaient d’ailleurs le RC Vannes gagnant, largement (la côte se situait entre 1,2 et 1,3 selon les sites de paris en ligne).

Les hommes de Jean-Noël Spitzer ont pourtant échoué à remporté ce match, réalisant sans doute – malgré de très belles mais trop irrégulières phases de jeu – la plus faible prestation de la saison. Et à domicile qui plus est.

Douchés d’entrée par deux pénalités suite à des hors-jeu (0-6), ainsi que par deux blessures importantes (Garcia et Vola) les joueurs du RC Vannes marqueront ensuite un essai par Boleinavalu avant d’en encaisser un dans la foulée, pour finir mené à la mi-temps, 7 à 13. Les joueurs du RC Vannes auront par la suite l’occasion de joueur pendant presque toute une mi-temps à 15 contre 14 après l’expulsion litigieuse de Guillaume pour Narbonne (un jaune aurait pu suffir).

Il n’en fût rien puisqu’ils prirent un essai dès la reprise, avant, comme contre Dax, de revenir dans le match et de connaitre vingt minutes de Furia, poussés par un public globalement plus silencieux qu’à l’accoutumée. Deux essais et deux transformations plus tard, voici le RC Vannes à 21-20, à 8 minutes de la fin.

A la 76ème minute, Phelipponeau pris un carton rouge sans que l’on sache pourquoi (impossible de voir la faute sur les caméras après le match d’ailleurs). Dans la foulée, selon la règle de la carence en mêlée, souvent incomprise par le grand public, Vosawai a dû sortir également pour que la mêlée puisse être simulée.

Eadie, l’homme du match pour Narbonne avec 20 points, s’en alla ensuite crucifier Vannes à deux minutes de la fin, marquant un nouvel essai (essai transformée). Pas de bonus défensive, première défaite à domicile, soirée cauchemar.

« On est un peu dans le dur, avec pas mal de blessés, il va falloir courber l’échine et repartir. » déclarait Jean-Noël Spitzer après la rencontre.

Il faudra aller impérativement chercher quelque chose, au moins un point de bonus défensif, la semaine prochaine, à Colomiers, qui affrontait dimanche Aurillac. Au classement Vannes pointe à la 12ème place, tandis que l’autre promu, Soyaux-Angoulême, fait un étonnant deuxième.

Voir le résumé du match ici.

RC Vannes – Narbonne : 21-27 (7-13).

Arbitre : M. Blasco Baque (Midi-Pyrénées). 6 200 spectateurs environ.

RC VANNES. 3 essais de Boleinavalu (24’), Anga’aelangi (58’), Gougeon (72’). 3 transformations de Moeke (24’), Bouthier (59’, 72’). Carton rouge : Phelipponneau (76’).

NARBONNE. 3 essais de Edmonds (28’), Eadie (43’, 79’). 3 transformations de Eadie (28’, 43’), Fournil (79’). 2 pénalités de Eadie (5’, 17’). Carton rouge : Guillaume (40’).

RC VANNES : Bouthier – Duplenne, Trainor, Burgaud (puis Gougeon 66’), Gougeon (Paagalua 54’) – (o) Moeke (Lacelle 47’), (m) Payen (Roussarie, 49’) – Stoltz, Boleinavalu, Kafotamaki (Vosawaï. 58’) – Van Jaarsveld (Lagioiosa, 45’), Delangle – Garcia (Jadot 17’), Garcia Veiga (Anga’aelangi 55’), Vola (Phelipponneau, 6’). Entraîneurs : Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye.

NARBONNE : Klur – Giorgis, Plessis-Couillaud (Ravuetaki 68’), Eadie, Navakadretia – (o) Dut (Fournil,  66’), (m) Rouet (Weepu, 52’) – Belzon, Herjean, Guillaume – Strauss (Bellafiore, 60’), Nkinsi – Chocou, Edmonds (Deligny, 70’), Innocente (Falatea 41’ puis Baron (72’)). Non entré en jeu :  Montgomery. Entraîneurs : Christian Labit et Steve Kefu.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés