Primaires de la droite : combien de Bretons se déplaceront ?

A LA UNE

27/10/2016 – 08H30 Nantes (Breizh-info.com) – Qui, à droite, affronterait Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle en mai 2017 ? Sarkozy ou Juppé ? Telle est la grande question qui taraude les états-majors. Étant entendu que cet heureux homme l’emporterait aisément. Quasiment sans combattre. Comme Jacques Chirac en 2002. En attendant, la bataille de la primaire de la droite fait rage. Car gagner en novembre 2016, c’est dans l’esprit des candidats gagner en mai 2017.

« Reste une inconnue de taille : l’ampleur de la participation et le profil des votants. L’ancien président (Nicolas Sarkozy) profiterait à l’évidence d’un corps électoral centré sur le noyau dur de LR, qui lui semble acquis. Toute autre est la stratégie de M. Juppé, qui mène une campagne de rassemblement et a tout intérêt à ce que les centristes, ainsi que les « déçus » de François Hollande, participent au scrutin qui – au vu de l’état de la gauche – pourrait bien désigner sinon le prochain président de la république, tout au moins le futur adversaire au second tour de la présidente du Front national, qui y figurera selon toutes probabilités. » (Le Monde, 27/09/16).

L’institut Kantar Sofres a étudié les intentions de vote à la primaire selon le niveau de participation. Les sondeurs ont d’abord envisagé l’hypothèse large, avec la participation la plus forte (environ 5,2 millions d’électeurs). Dans l’hypothèse restreinte, on a la participation la plus faible (environ 1,8 million d’électeurs). Dans les trois cas, Alain Juppé fait la course en tête, devançant Nicolas Sarkozy : 40/32% dans la première hypothèse, 40/36% dans la seconde et 39/33% dans la troisième. Quant au second tour, il est toujours favorable au maire de Bordeaux : 59/41, 55/45 et 59/41 (Le Figaro, 28/09/16). Rappelons qu’en 2011, le PS avait drainé près de 2,9 millions d’électeurs pour départager, lors du second tour, Martine Aubry et François Hollande.

Reste à régler la question des bureaux de vote. Si, en 2011, le PS et le PRG avaient ouvert 9425 bureaux, la droite fait aujourd’hui mieux ace 10 228. Le comité d’organisation du scrutin a mis en place une clé de répartition dès l’été 2015. « Celle-ci table sur les scores cumulés de Nicolas Sarkozy, de François Bayrou (Mouvement démocrate) et de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) au premier tour de la présidentielle de 2012. Les circonscriptions où ces trois candidats ont eu les meilleurs résultats sont les mieux loties. L’équipe de M. Sarkozy avait tenté de faire plutôt prendre en compte sa performance au second tour, ce qui aurait permis de minorer l’influence des voix centristes. Mais les autres candidats n’ont pas accepté. » (Le Monde, 01/10/16).

Des millions d’électeurs sont donc attendus. « Chaque circonscription législative de métropole et d’outre-mer disposera au minimum de neuf bureaux de vote, ce qui représente un total de 5 094. Afin de s’adapter au nombre d’électeurs potentiels, les 4 352 bureaux restants sont distribués proportionnellement en fonction des scores cumulés de Nicolas Sarkozy, François Bayrou et Nicolas Dupont-Aignan au premier tour de la présidentielle de présidentielle de 2012. » (Le Monde, 1/09/2015). Pour la Bretagne cela donne 128 pour le Finistère, 113 pour le Morbihan, 178 pour la Loire-Atlantique, 147 pour l’Ille-et-Vilaine et 75 pour les Côtes d’Armor.

Au premier tour de l’élection présidentielle de 2012, la droite avait recueilli 1 071 971 suffrages en Bretagne (5), soit 38,93 % des exprimés : elle était donc nettement minoritaire dans la région. Avec la répartition suivante : 709 755 pour Sarkozy, 312 388 pour François Bayrou et 49 828 pour Nicolas Dupont-Aignan.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

5 Commentaires

  1. Se déplacer pour soutenir les pro-Qatar ou les pro-Arabie Séoudite ?
    Non merci.
    Un seul sort du panier de crabes, c’est le Poisson !
    Pour le reste, laissons la nasse au fond de l’océan.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés