Robert Paturel (ex du R.A.I.D) : « la police ne peut plus assurer toutes les missions, d’où la crise actuelle.»

A LA UNE

28/07/2016 – 08H15 Rennes (Breizh-info.com) –  Robert Paturel animera un stage de boxe de rue et de négociation les 5 et 6 Novembre prochains à l’invitation de Défenses Tactiques,  club sportif à Rennes. Celui qui a passé 20 ans dans le R.A.I.D a été par ailleurs en quelque sorte « nommé » représentant du mouvement de colère policier actuel, qui refuse d’être récupéré par des syndicats policiers jugés frileux et manipulables.

La presse subventionnée n’a d’ailleurs pas tardé à s’intéresser à Robert Paturel en évoquant une interview qu’il  avait donné à Breizh-info il y a quelques mois et dans laquelle il ne s’embarrassait d’aucune langue de bois.

Nous l’avons de nouveau interrogé, notamment à propos de sa prochaine venue à Rennes et de son rôle dans le mouvement de contestation policière.

Breizh-info.com : Vous vous déplacez dans toute la France pour former les gens à la boxe de rue et à la négociation. Pour vous, c’est important que les citoyens apprennent à se défendre et à gérer des situations difficiles ?

Robert Paturel : Je pense que ce sera de plus en plus important par les temps qui courent et il faut se préparer à des situations difficiles.

Breizh-info.com :  Quel sera le contenu de votre formation lors de votre passage sur Rennes ? Connaissez vous le club Defenses Tactiques où vous vous rendez ?

Robert Paturel : je suis déjà venu deux fois. C’est un club que je connais bien, l’entraîneur est un ami et les gens de ce groupe ont une bonne mentalité.

Breizh-info.com : Quelle est votre opinion sur le mouvement de colère qui parcourt la police aujourd’hui ? Les syndicats policiers sont ils encore représentatifs de leur base ?

Robert Paturel :  j’ai été plébiscité pour être leur porte parole, mais j’attends qu’ils se mettent déjà tous d’accord entre eux.

Breizh-info.com : Quelles sont les principales revendications de vos collègues ? La France est elle au bord de la guerre civile (quand une police se rebelle contre son gouvernement, n’est-ce pas un signe précurseur si on l’additionne à tous les autres mouvements qui parcourent le pays ?)

Robert Paturel :  Ne parlons pas de guerre civile. On n’en est pas là. L’abcès de notre police est très ancien et il arrive à « maturité » . Les policiers estiment que leurs syndicats sont inefficaces (ce n’est pas moi qui le dis). Je pense que les instances ministérielles n’ont pas encore pris la mesure de ce mouvement qui demande juste a être « écouté ».

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils m’ont demandé d’être leur porte-parole , mais je ne suis pas un meneur , ni un leader, juste un porte parole.

Breizh-info.com : La presse subventionnée vous attaque sur vos idées, notamment en raison de l’interview que vous nous avez accordé où vous disiez que les musulmans seraient prochainement majoritaires en France. Est-ce que cela vous impacte ? Maintenez-vous ces propos ?

Robert Paturel :  c’est un calcul simple que l’on peut tous faire, mathématiquement. Mais je me suis peut-être un peu trompé dans mes calculs … On me reproche certains propos , mais allez faire un tour à Nanterre et les gens vous diront tout ce que j’ai fait pour les jeunes des quartiers en salle de boxe et ailleurs.

Je suis né dans les quartiers , mes amis s’appelaient Mustapha ou Azize, mon club de boxe était à 80% occupé par des jeunes de toutes origines. J’aime être critiqué par des gens qui habitent les beaux quartiers et mettent leurs gosses en école privée.

Si je parle à Radio Courtoisie, TV libertés, ou Présent c’est qu’on m’offre des tribunes où je peux pousser mes coups de gueule sans censure, et dire des choses politiquement incorrectes. Je ne suis pas encarté, je suis un homme libre. et je ne suis pas manipulé. C’est tout ce que je peux dire.

Breizh-info.com : Les clubs de tir sont saturés en Bretagne – la plupart ont des listes d’attente . Des Français tentent de s’armer, d’apprendre à se défendre dans des clubs spécialisés. Pensez vous que cela soit une bonne chose ? Ne pensez vous pas que le gouvernement va chercher à restreindre encore plus les lois, notamment sur la légitime défense, la protection du domicile ..?

Robert Paturel : La Police ne peut plus assurer toutes les missions, d’où la crise actuelle. Les policiers municipaux vont récupérer de plus en plus de missions – ce qui est bien – et les gens ne se sentent plus en sécurité, car il n’y a plus de frontière. C’est donc normal que les gens se préparent.

Breizh-info.com : Avez vous lu des livres récemment qui vous ont marqué, notamment à propos de vos collègues ? Je pense à celui de Daniel Cerdan racontant l’assaut au Bataclan notamment ?

Robert Paturel : Oui, y compris celui du médecin du RAID Mathieu Langlois.  Je n’ai pas besoin de lire tout ça , mes collègues m’ont assez raconté. Et la vérité est anxiogène pour la population qui est déjà assez stressée .

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

2 Commentaires

  1. J’ai rien contre la boxe ou d’autres techniques de combat (notamment le krav maga), mais une bonne partie de la population est agée, ou faible physiquement (une femme de 50kg, même en faisant un entrainement régulier ne fera jamais le poids devant 1 ou plusieurs assaillants habitués au combat). Une fois que la négociation n’a pas abouti, elle fait quoi? Elle se laisse violer? Se massacrer? Il n’existe qu’une option qui met tout le monde au même niveau: le port d’arme citoyen (voir par exemple ARPAC.eu pour le rétablissement du port d’arme citoyen en France).

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés