Maritime. Le port de Nantes Saint-Nazaire regarde vers la Chine

A LA UNE

29/10/2016 – 06H30 Nantes  (Breizh-info.com) – Le grand port maritime de Nantes Saint-Nazaire cherche de nouvelles opportunités du côté de la Chine. C’est dans cet état d’esprit qu’une délégation composée de plusieurs acteurs économiques du principal port de Bretagne s’est rendue en Chine dans le cadre d’une mission commerciale.

Le Port Atlantique de Bordeaux était aussi du voyage pour mettre en avant ses atouts. Le contingent de Nantes Saint-Nazaire a notamment profité de ce déplacement pour mettre en avant ses infrastructures logistiques et ses services maritimes tels que le remorquage ou le pilotage. Ce dernier est assuré par les Pilotes de la Loire. Il permet aux navires se rendant en escale commerciale à Nantes de remonter le fleuve sur près de 60 kilomètres en toute sécurité.

Mais au-delà de la recherche de nouveaux partenaires et du développement de nouveaux flux, il était aussi question pour le port de Nantes Saint-Nazaire de renforcer et pérenniser les relations existantes avec les ports de Canton, Shenzhen et Hong-Kong. Une éventuelle coopération commerciale semblerait d’ailleurs envisageable avec Canton, selon le compte-rendu de ce voyage fait par le site du port nantais. Par ailleurs, des investisseurs chinois ont des vues sur l’hinterland du port de Nantes Saint-Nazaire pour développer leurs activités, qu’il s’agisse de chargeurs ou de logisticiens.

Lors de ce déplacement en Extrême-Orient, la délégation bretonne a par ailleurs participé à deux forums sur l’économie maritime, le « 21st Century Maritime Silk Road » et le « Port Chain Strategy of Shenzhen ». Suite à ces rencontres, un accord de coopération stratégique a été signé entre Nantes Saint-Nazaire et 11 ports majeurs dans le trafic maritime international : Hambourg, Halifax, Rotterdam, Copenhague/Malmo, Anvers, Incheon, Zeebruge, Barcelone, Sohar port and Freezone, Port Klang et Indonesian Corporation Group.

Cette coopération stratégique va se concrétiser par des échanges d’informations en ce qui concerne les évolutions environnementales et les avancées technologiques tout en permettant de renforcer la cohésion entre ces différents ports et leurs acteurs. La mise en commun des savoirs est plus que jamais d’actualité. La performance dans le monde du transport maritime dépend bien souvent de celle des partenaires situés à l’autre bout du monde.

Par la suite, les représentants du port de l’estuaire de la Loire ont rencontré d’autres acteurs économiques chinois afin de conforter des relations commerciales déjà effectives dans les secteurs de l’agroalimentaire et de l’industrie, notamment avec les ports de Shanghai et Qingdao. Après des années difficiles causées par la baisse du frêt, le soleil pourrait de nouveau se lever à l’Est sur les quais nazairiens.

4595576_3_2514_le-port-de-yangshan-dans-la-zone-franche-de_5041ad5f16e1de085b1985782f8b3b5e

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

5 Commentaires

  1. Et voilà pourquoi il faut l’aéroport de N.D des Landes, notre région avec Nantes St Nazaire qui est l’escale la plus proche de la sortie du nouveau canal de Panama qu’empruntera obligatoirement le futur trafic maritime Asie Europe. Il faut donc développer les transports aériens, ferroviaires et routiers afin de permettre aux hommes et marchandises de circuler vers l’Europe centrale. Déjà et par la faute de Lionel Jospin et de Voynet nous avons raté la mise au gabarit européen du canal Rhin Rhône qui devait permettre à Mulhouse et son bassin potassique d’être le premier port fluvial d’Europe. Ne recommençons pas cette erreur….mais il faut savoir que nous avons les mêmes adversaires encore aujourd’hui et avec les mêmes raisons qu’hier….détruire la France en empêchant son essor!

    • Euh le rapport entre l’aéroport NDDL et le port, non désolé là je vois pas. Restons les deux pieds sur terre voulez-vous, et la tête sur les épaules. Le nouveau canal de Panama n’est que le canal ancien élargi. Il n’a pas changé de place, et sa principale vocation est de desservir le Pacifique depuis l’Europe ou la Côte Est des USA, sans passer par le Cap Horn. L’essentiel du trafic Asie (Chine) vers Europe, transite par le canal de Suez. Nantes qu’est qu’une étape parmi d’autres sur la route des navires porte-conteneurs remontant vers le nord (mer du Nord et Baltique). Vu les difficultés accrues du transport par voie terrestre en Europe, et son coût de plus en plus élevé, les opérateurs du transport maritime cherchent à avoir un port d’entrée le plus proche possible de leur hinterland. D’où le succès que connaissent le Havre, Anvers ou Rotterdam par exemple, dans le trafic de conteneurs. Dans ce domaine, Nantes se développe assez lentement, malheureusement, souffrant de la concurrence des ports du Nord, plus proches des grands pôles urbains, mais tirant sa croissance du dynamisme des régions de l’Ouest. Bref rien de très nouveau pour ce qui est du port de Nantes, et ce qui est sûr c’est que les marchandises une fois arrivées par la mer, ne vont pas être rechargées pour ensuite rejoindre leur destination par les airs ! Ce serait une incohérence logistique majeure. Donc oubliez NDDL qui est totalement hors-sujet dans cet article.

      • Etant transporteur routier et faisan du container maritime, je suis bien placé pour dire que je ne sais pas où est le « succès » du port du Havre. Anvers, et Rotterdam oui, mais les ports français, qui sont aux mains de la CGT, sont ridicules et perdent des marchés à longueur de semaines. Idem pour le terminal Haropa du Havre, qui devait envoyer des containers vers Paris, par péniches. La France est ridicule, comparée aux ports étrangers. Il n’y a qu’à regarder par « Googleearth », les vues satellites des ports et comparer les surfaces de stockage des containers. Il en est de même avec le site « Marinetraffic », qui nous montre en direct, les emplacements des navires dans le monde, et dans les ports.
        Il y a franchement de quoi avoir honte de l’économie française.

      • Les ports français sont aux mains de Paris (et de Londres et Bruxelles), pas de la CGT.
        Plutôt que de s’acharner à boucher les voies d’eau au Havre (ou à Marseille, vu le bordel autour de Suez), on ferait mieux d’investir prioritairement à Nantes, la Rochelle et Bordeaux.
        L’arc atlantique n’a jamais décollé mais c’est d’abord par manque de volonté.
        Si Guillard a raison sur une chose, c’est Panama. Les projets autour de ce canal ont bien plus de perspectives qu’ailleurs. Mais NDDL n’aiderait en rien. Les C Chinois mettent leurs billes sur le maritime et le ferroviaire (Shanghai – Lyon ou le marché allemand). Dans les aéroports, ils investissent dans ce qui est déjà construit, pas le neuf.
        On a beaucoup à apprendre d’eux. Même si c’est humiliant et pas rassurant sur le long terme. Mais ce n’est pas pire que de s’accrocher comme une moule à la coque du navire US qui sombre.

    • Voilà pourquoi il aurait fallu laisser le projet NDDL dans les cartons.
      Une délégation de N-SN en Chine en … 2016 ! Bravo les visionnaires !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés