Election de Donald Trump : excepté le FN, les responsables politiques paniquent en Bretagne.

trump

10/11/2016 – 06H15 Bretagne (Breizh-info.com) – L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis ce 9 novembre 2016 constitue, comme le rappelle le philosophe Alain de Benoist,  l’un des évènements les plus importants depuis la chute du Mur de Berlin en 1989. Nul doute que cette élection restera un évènement majeur dans l’histoire du XXIème siècle, au même titre que le Brexit.

En Bretagne, sans surprise, les réactions politiques ont été quasiment unanimes – suivant ainsi les pas de la presse subventionnée qui n’a cessé d’attaquer Donald Trump sans jamais s’intéresser à son programme politique (voir notre article sur son livre , l’Amérique paralysée).

Les électeurs de la droite costarmoricaine seront sans doute surpris d’avoir vu la première réaction d’Alain Cadet, président du conseil départemental des Côtes d’Armor et membre des Républicains : « Ils ont osé le faire !!!! C’est à désespérer de la première démocratie du monde . Après Nixon, Reagan, Bush ils ont trouvé pire !!! ». On s’attendait plutôt à une telle réaction dans le camp de la gauche – et cette réaction est à l’image de la droite en Bretagne ; en perdition totale , prise en étau entre la gauche dominante et un Front national qui incarne désormais sa seule opposition.

Pour Bruno Retailleau, président du conseil régional des Pays de la Loire, pas non plus d’extase, mais une certaine sobriété : « Il faut respecter la démocratie, a gagné parce qu’il a écouté une Amérique qui se sentait méprisée depuis trop longtemps.»

Pour Maël de Calan (LR) , porte parole roscovite d’Alain Juppé, c’est la « Victoire du populisme aux USA qui accentue le chaos mondial. Plus que jamais, besoin en France de leaders crédibles, honnêtes, compétents. ». Là encore, un réflexe classique au sein d’une droite complexée.

Pour Marc le Fur, qui est le seul à droite en Bretagne à s’exprimer de cette façon , cette élection est  « la preuve de l’aveuglement des instituts de sondage et de qui ne veulent pas comprendre le pays réel.»

4 réponses

  1. Les réactions de certains partis politiques français et européens ne sont pas démocratique, c’est honteux. On voit leur arrogance dés qu’ils sont au pouvoir !
    Pour l’élection de Hollande il n’y a pas eu cela et pourtant, au vu du résultats, on est vraiment des « petits » !!!! Les français vont peut être réouvrir les yeux ?

  2. Je me réjouis chaque fois que le socialisme est remis en question de par le monde,car c’est toujours une bonne nouvelle.
    Là,pour le cas,ma satisfaction est totale,et j’espére bien que ce premier événement qui redonne espoir va faire des émules
    Ne boudons pas notre plaisir,amusons nous de la mine défaite et des propos affligeants des actuels déçus,qu’ils soient politiques, médias ou simples citoyens formatés et inconscients!
    Il reste maintenant à remettre le pays dans le bon sens,mais j’ai confiance,car quand on a vu la capacité de nuisance des récentes présidences,on se dit qu’il doit bien exister le pendant dans l’autre sens…
    Bravo encore Messieurs les Américains,vous ouvrez notre voie.

  3. C’est bien qu’ils paniquent et je leur souhaite un bon nombre de nuits blanches avant les élections! Petite vengeance des « sans-dents » et des « ploucs » …

  4. Comme le précise le slogan du FN : l’espérance Bleu marine.
    Ils peuvent toujours espérer, la Marine ne sera jamais élue puisque de l’extrême gauche en passant par la gauche, le centre et la droite, tous ce ligueront contre elle au 2° tour, si elle y parvient.
    Même la dédiabolisation ça ne marche pas !
    Il faut revenir aux fondamentaux du FN comme au temps du « vieux » puisque le contexte est d’autant plus favorable.
    L’équipe des élus du FN en Bretagne se prend pour l’équipe Trump sauf qu’il faut comparer ce qui est comparable !
    Tous ceux qui ont peur de l’arrivée de Trump voient en lui la fin des petites combines de la bien-pensance.
    Bravo les cowboys.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS