10 millions de Français touchés par les maladies chroniques

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

18/12/2016 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) – Les Français sont de plus en plus touchés par les maladies chroniques. Selon le dernier bilan de l’Assurance Maladie, plus de 10 millions d’entre eux étaient concernés en 2015. Le nombre de patients pris en charge est en constante augmentation avec un coût de plus en plus important.

Les Français se révèlent particulièrement sensibles face aux affections de longue durée. C’est en tout cas ce que précise le dernier bilan dressé par l’Assurance Maladie. Selon le document, plus de 10 millions de Français, soit 16,6% des assurés, ont été concernés par une affection de longue durée, les ALD, en 2015. Un chiffre qui ne cesse de croître et qui a même doublé en 20 ans. En effet, ils n’étaient que 5 millions en 1996. De plus, sur la seule année 2015, 1,4 million de personnes du régime général de l’Assurance Maladie ont été nouvellement affiliées au dispositif des affections de longue durée.

Un dispositif qui permet la prise en charge des patients ayant une maladie chronique comportant un traitement prolongé.

Près de 30% des assurés vivent avec la maladie depuis au moins 10 ans. Et cela représente un coût thérapeutique extrêmement onéreux. 13 milliards d’euros seraient ainsi dépensés pour les cancers et 8 milliards pour le diabète. Ces deux maladies représentent la plus forte hausse des dépenses. L’année dernière, 2,47 millions de Français étaient touchés par le diabète et 2 millions par les tumeurs malignes.

Cependant, les augmentations les plus importantes du nombre de malades concernent les néphropathies, les insuffisances cardiaques et les AVC invalidants. Cette augmentation du nombre de malades s’explique par le vieillissement de la population et le développement continu des affections chroniques. Les progrès des diagnostics seraient également à prendre en compte.

En additionnant tous ces facteurs, les dépenses liées à ces affections atteignaient 89,3 milliards d’euros en 2013, selon les derniers chiffres disponibles. Ce qui représente 60,8% du total des remboursements de l’assurance maladie. 60,8% du total des remboursements pour environ 16% des assurés, un déséquilibre qui n’a pas échappé à la Cour des Comptes.

La juridiction financière a donc constaté une dégradation de la couverture sociale des autres assurés. Une dynamique de dépenses qu’elle juge pas maîtrisée. Néanmoins, cette part de remboursement ne peut qu’augmenter dans les années à venir.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Michel Onfray / Patrick Buisson : La rencontre exclusive !

Michel Onfray et Patrick Buisson sont les invités d'Éric Morillot à l’occasion de la sortie de leurs nouveaux livres...

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas le vieillissement de la population ni les progrès des diagnostics qui expliquent ces dernières décennies l’augmentation importante des cancers, du diabète, des maladies neurodégénératives(Alzheimer et autres), de l’augmentation de l’infertilité, des malformations uro-génitales chez le nouveau-né et de toutes ces maladies civilisationnelles ! C’est la mal-bouffe, la pollution, les perturbateurs endocriniens, etc….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Euro 2021. Les résumés d’Allemagne-France et de Hongrie-Portugal

On jouait les derniers matchs de la première journée, ce 15 juin. Voici les résumés d'Allemagne-France et de Hongrie-Portugal L'équipe de France l'a emporté face...

Dr Maurice Berger : « Là ou je travaille, 10% des mineurs extrêmement violents proviennent de familles françaises de souche »

Dr Maurice Berger : « Là ou je travaille, 10% des mineurs extrêmement violents proviennent de familles françaises de souche » Dans Faire face à la...

La Hongrie va prendre des mesures contre la promotion de l’homosexualité et des LGBT auprès des mineurs

La Hongrie a décidé de protéger sa jeunesse de la promotion de l'idéologie LGBT. Le Fidesz vient en effet de déposer des amendements visant...

Naufrage ou fin d’une nation ? Par Jean-Luc Baslé [ L’Agora]

La France traverse à nouveau une période difficile de son histoire. La crise du Covid l’a affaiblie alors qu’elle doit se renforcer pour faire...