23/12/2016 – 08h45 Carhaix (Breizh-Info.com) – Les attentats se suivent et les réactions des responsables politiques de gauche restent les mêmes : il en est ainsi de Richard Ferrand, député (PS) de la 6ème circonscription du Finistère, qui a qualifié de « répugnant », « l’amalgame » fait, selon lui, entre les migrants et l’attentat de Berlin.

Qualifiant sans la moindre pincette le parti Altenative für Deutschland de parti « raciste et extrémiste », le bras droit d’ Emmanuel Macron  insiste sur « notre devoir humanitaire vis à vis des migrants », tout en poursuivant avec le mythe du réfugié syrien, alors qu’une majorité des migrants accueillis en France récemment sont Soudanais, Afghans, Erythréens, Pakistanais, Maghrébins, comme nous l’avions déjà montré dans un article.

La scène s’est passée sur France Info (voir ci-dessous).

« La Palme du revient à , Député du pour ses propos sur l’attentat de  » a tweeté dans la foulée Bertrand Iragne, élu régional FN.

M. Ferrand n’a sans doute pas pris en compte le fait que l’intégralité des attentats islamistes commis en France ces dernières années étaient le fait de « migrants » (puisque c’est le mot à la mode actuellement), c’est à dire d’immigrés, arrivés ou bien fraichement ou bien dans les deux dernières décennies en France.

Récemment, lors de l’attentat sanglant de Nice, il s’agissait d’un islamiste tunisien fraichement débarqué en France, avec l’aval des autorités  et de l’administration – à qui les amis de M. Ferrand donnent les ordres. A Berlin cette fois-ci, c’est à nouveau un islamiste tunisien qui est recherché, et qui était demandeur d’asile, quelques mois après les agressions sexuelles de Cologne ..par des migrants.

La liste est longue, en France et en Europe, des exactions ou violences commises par une partie de ces individus. Pour Richard Ferrand, c’est donc bien le réel qui semble être répugnant  lui qui n’avait pas réagi concernant l’agression sexuelle d’Arzon, chez lui, en Bretagne..et par un migrant.

M. Ferrand n’est enfin pas le seul à refuser « l’amalgame », puisque Benoist Apparu, porte-parole de François Fillon, a lui aussi déclaré qu’il n y avait « pas de lien politique établi avec la politique migratoire » concernant l’attentat de Berlin. Nicolas Bay, du Front national, lui a alors répondu par un tweet qui se passe de commentaire.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

11 Commentaires

  1. Ce qui est répugnant, c’est le déni de réalité, c’est la complicité avec l’ennemi, c’est la subvention des mosquées, c’est l’encouragement à l’envahisseur, c’est la haine des français……….c’est le socialisme mondial utopique et cosmopolite piloté par qui on sait.

    • Ce qui est répugant et cosmopilite c’est que l’envahisseur français Ferrand puisse avoir mis les pieds en Bretagne. Il n’est pas complice avec l’ennemi, il est l’ennemi.

  2. Ce sont les politiciens comme lui qui font passer les étrangers avant les Français, qui pour moi, sont répugnants! En vrai socialiste, M. Ferrand ne démérite pas….A vomir!

  3. Contrairement à ce qu’affirme cet article mensonger, un type qui s’apelle Ferrand n’est et ne sera jamais « chez lui, en Bretagne ». Cet immigré français ferait mieux de retourner chez lui.

  4. Pour les Français, le train de l’Histoire arrive PEU à PEU à son terminus.
    C’est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.
    Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de souche ont
    quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge.
    De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris.
    Progressivement, viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème. Il faudra alors s’ écraser ou bien quitter le pays.
    Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux!!
    Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l’égout mais il est content………
    Dans la nature, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout.
    Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer.
    Quand il n’ y aura plus assez de travailleurs pour payer les impôts, ça sera le chaos et la violence.
    Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que « leur pain quotidien ».
    Et comme disait Vladimir Poutine : La France va devenir la colonie de ses anciennes colonies !

Comments are closed.