Législatives 2017. Le point sur l’investiture des candidats les Républicains en Bretagne

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

17/01/2017 – 07H15 Nantes (Breizh-info.com) –  La commission nationale d’investiture du parti Les Républicains a désigné les candidats pour les prochaines élections législatives ce samedi, après l’investiture officielle de François Fillon pour la présidentielle. En Bretagne, une large majorité des circonscriptions ont été attribuées. Tour d’horizon :

Finistère :

Dans le Finistère, la commission valide les choix des candidats dans six circonscriptions sur huit : Véronique Bourbigot dans la 2e (Brest-centre) ; Marguerite Lamour dans la 3e (Brest rural) ; Maël de Calan dans la 4e (Morlaix) ; Gaëlle Nicolas dans la 6e (Châteaulin-Carhaix) ; Didier Guillon dans la 7e (Douarnenez-Pont-l’Abbé) ; Laetitia Boidin dans la 8e (Concarneau-Quimperlé).

La 1ère cironscription (Quimper) ainsi que la 5ème (Landerneau) n’ont pas encore été attribuées. Si Guillaume Menguy avait été désigné par l’équipe Sarkozy pour Quimper, il semblerait que l’accord avec l’UDI puisse le mettre de côté au profit de Claire Lévy-Gérard, fille de l’ancien maire de Quimper Alain Gérard, et membre de l’UDI. Dans la 5ème circonscription, ce serait le « divers droite » Patrick Leclerc qui aurait le soutien des Républicains.

Morbihan :

Pour le Morbihan, la commission a validé cinq candidats sur six . Celles de François Goulard pour la circonscription de Vannes, de Philippe Le Ray, député sortant pour celle d’Auray, de Soizic Perrault pour Pontivy, de Marie-Hélène Herry pour Ploërmel et d’Anne-Maud Goujon pour Hennebont-Gourin. C’est la circonscription de Lorient qui n’a pas encore été attribuée, toujours en raison des négociations qui doivent être engagées avec l’UDI. L’investiture, donnée en juin 2016 à Marie-Claude Gaudin est donc en suspens pour des raisons de cantine politique.

Loire-Atlantique :

1re circonscription (Nantes Nord/Orvault) : Julien Bainvel (LR), conseiller municipal et métropolitain nantais.
2e circonscription (Nantes centre) : Sébastien Pilard (Sens Commun), conseiller régional.
5e circonscription (Nantes nord/Nort-sur-Erdre) : Isabelle Grousseau (LR), 1ère adjointe au maire de Thouaré-sur-Loire
6e circonscription (Châteaubriant/Ancenis) : Alain Hunault (LR), maire de Châteaubriant, vice-président de la Région
7e circonscription (La Baule/Guérande) : Franck Louvrier (LR), vice-président de la région, adjoint au maire de La Baule
9e circonscription (Pornic) : Claire Hugues (LR), adjointe au maire de Pornic, conseillère régionale
10e circonscription (Vignoble) : Jérôme Guiho (LR), adjoint au maire de Vertou.

Trois circonscriptions n’ont donc pas été validées et dépendent toujours des négociations avec l’UDI.  Pourraient faire les frais de ces négociations, dans la 4ème circonscription, Sandra Impériale (LR), conseillère municipale à Bouguenais. Dans la circonscription de St-Nazaire (huitième), Florence Beveulet (LR) serait favorite. Dans la troisième (Nantes-Saint Herblain) la décision devrait se prendre entre Rozenn Hamel (LR), conseillère municipale nantaise, et Mathieu Hannereau, conseiller municipal LR à Saint-Herblain.

Ille et Vilaine :

Six candidats des Républicains, et deux de l’UDI. Voici la décision pour l’Ille et Vilaine.

Dans la première circonscription (Rennes sud) ce sera Catherine Rolandin, conseillère municipale d’opposition à Rennes, qui fera campagne, face notamment à Grégoire Le Blonde, maire de Chantepie (centre).
Dans la deuxième circonscription (Rennes Nord) , Bertrand Plouvier, chef de file de l’opposition à Rennes et conseiller régional, sera candidat, après avoir soutenu Alain Juppé puis François Fillon.
Dans la troisième circonscription, contre l’avis des militants locaux qui voulaient voir candidate Mélina Parmentier (Bécherel), la commission a décidé de réserver la place pour l’UDI.
Dans la quatrième circonscription (Bain de Bretagne) ce sera Jean-Marc Carreau, soutien d’Alain Juppé.
Dans la cinquième circonscription (Vitré), ce sera Isabelle Le Callennec, la députée sortante, et vice-présidente des Républicains.
Dans la sixième circonscription (Fougères), c’est Thierry Benoît (UDI) qui devrait tenter de conserver son siège de député, la commission ayant réservé cette circonscription .
Dans la 7ème circonscription (Saint-Malo), ce sera le député sortant Gilles Lurton.
Enfin, dans la 8ème, ce sera Amélie Dhalluin (Rennes centre), conseillère municipale d’opposition à Rennes.

Côtes d’Armor :

Pour les cinq circonscriptions de ce département, la commission nationale d’investiture du parti Les Républicains a désigné Sylvie Grondin pour la 1ère circonscription (Saint-Brieuc), Didier Déru, (Dinan) pour la deuxième , Marc le Fur (Loudéac) pour la troisième, Martine Tison pour la quatrième (Guingamp). Pour la 5ème circonscription (Perros-Guirec), le siège est réservé pour un candidat de l’UDI.

Très peu de nouveautés au final ont marqué ces investitures. Le soutien donné, lors des primaires de la droite, à d’autres candidats que François Fillon, y compris à Alain Juppé, n’a pas eu d’influence sur leur désignation. Reste désormais au parti de droite à éclaircir ses positions et son programme politique. En effet, son électorat semble peu enclin à reconduire ceux qui leur proposeraient la même politique que celle menée depuis plusieurs décennies déjà.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « Le retour de la droite en Bretagne est à portée de vote »

Après Thierry Burlot et Gilles Pennelle, voici les réponses d'Isabelle Le Callennec (LR) avant le deuxième tour des élections régionales. Sectaire, Claire desmares-poirrier (EELV)...

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie »), Gilles Pennelle (Rassemblement national)...

Régionales 2021. Les Républicains dévoilent leur liste en Bretagne

Samedi 1er Mai, dans les monts d’Arrée (381 m d’altitude) se déroulait la présentation de la liste Les Républicains menée par Isabelle Le Callennec,...

Julien Aubert (LR) : « On peut être ici 200, pendant 3h, séparés d’1 siège mais pas 50 pour prier 1h dans une église,...

Julien Aubert (LR) : « On peut être ici 200, pendant 3h, séparés d'1 siège mais pas 50 pour prier 1h dans une église,...