[MAJ : Valls giflé Vidéo] Manuel Valls à Lamballe. Les socialistes ont-ils peur de se rendre sur le terrain ?

A LA UNE

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

MAJ 17/01/2017 : 18h30 : Manuel Valls a été légèrement giflé alors qu’il était accompagné de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. La scène s’est passée sous les caméras d’un hebdomadaire local, à la sortie de la mairie. Le jeune homme, qui aurait déclaré ne pas apprécier la manière dont l’ancien Premier ministre se comportait avec les citoyens, a été par la suite vivement plaqué au sol par un homme chargé de la sécurité. Avant d’être interpellé et placé en garde à vue. Le jeune homme – connu uniquement pour une vieille affaire de stupéfiants – sera poursuivi pour violence sans ITT sur personne chargée d’une mission de service publique, l’ex-Premier ministre ayant récupéré son fauteuil de député. Un délit aggravé pour lequel il encourt trois ans de prison.

Très rapidement, les services de Manuel Valls ont décrété qu’il s’agissait d’un « militant d’extrême droite », ce qui – au vu du profil Facebook du jeune homme – ne semble pas être le cas. Il s’agit d’un individu particulièrement jeune (tout juste majeur) sans aucun passé militant. Son seul fait d’arme ? Une photo mise sur sa page Facebook en train d’effectuer une quenelle, tandis que d’autres vantent des rappeurs noirs américains.


Lamballe. Manuel Valls giflé par Letelegramme

17/01/2017 – 08h30 Lamballe (Breizh-Info.com) – En ce moment, les candidats à la Primaire de la gauche débattent entre eux sur les plateaux de télévision. Mais la confrontation avec le terrain semble plus compliquée pour des socialistes aux abois. Entre les annulations pures et simples et la révolte enfarinée qui gronde, le PS semble complètement dépassé par sa gauche. Après avoir annulé un meeting à Rennes, Manuel Valls va tenter de faire bonne figure en se rendant à Lamballe.

L’extrême-gauche dicte sa loi aux socialistes

L’extrême-gauche ne laisse aucun répit à ceux qui voulaient incarner le « changement » en 2012. Après que les extrémistes nantais aient obtenu la déprogrammation de l’université d’été 2016 du PS dans leur ville, les visites officielles des responsables socialistes sont désormais strictement limitées dans la cité des Ducs. Et lorsqu’elles ont lieu, le dispositif policier est massif pour assurer la sécurité des officiels.
Lors de la visite de Manuel Valls au congrès de l’Union sociale pour l’habitat (USH) en septembre dernier, le dispositif de sécurité était ainsi conséquent avec plusieurs dizaines de CRS mobilisés, des accès strictement contrôlés et la présence d’un hélicoptère dans le ciel nantais.

Récemment, à Strasbourg, il avait été enfariné par un individu aux cris de « 49.3, on n’oublie pas ».

Annulation du meeting de Rennes. Éviter la honte ?

Manuel Valls, candidat à la primaire de la gauche avait prévu de tenir un meeting hier, lundi 16 janvier à Rennes. Il devait être accompagné de Nathalie Appéré, député-maire de Rennes et soutien officiel de sa candidature, et du président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian.

Finalement, en raison de l’absence de ce dernier pour assister à une réunion stratégique contre l’État islamique, le rassemblement a été annulé.
Certaines mauvaises langues y voient plutôt une reculade apeurée face aux appels à la mobilisation de l’extrême-gauche ainsi qu’une peur de ne pas réussir à remplir un minimum la salle.
Il faut dire que son meeting précédent, à Liévin dans le Pas-de-Calais, n’avait réuni que 200 personnes. Un véritable camouflet.

Lamballe. Une visite tenue secrète

La rumeur couvait depuis quelques jours… Finalement, Le Penthièvre l’annonçait hier, 16 janvier au matin.
Jean-Yves Le Drian accompagnera l’ancien Premier ministre dans une visite qui s’étalera sur l’après-midi. Après un accueil à la Mairie par Loïc Cauret, maire de Lamballe, Manuel Valls visitera le centre Ressourc’ECO, permettant la réinsertion par le travail.

Manuel Valls visitera ensuite une société discrète mais prospère : Centigon. Cette entreprise spécialisée dans la production d’automobiles blindées destinées aux zones de conflit est un des joyaux de la région. Rachetée par des actionnaires chinois en 2015, elle développe chaque année son activité. Les différentes crises mondiales lui offrant des opportunités importantes, les ventes sont en constante augmentation.

Enfin, l’ancien Premier ministre rencontrera des militants socialistes locaux.

Gageons que les services de sécurité tenteront de protéger Manuel Valls contre d’éventuels fauteurs de trouble. Si la sécurité de Manuel Valls sera plus facile à assurer qu’à Rennes, des appels à la mobilisation essaiment déjà sur les réseaux sociaux à l’initiative de sympathisants de gauche.

Nicolas Serrand
Crédit Photos : Lorenz Böck [CC BY-SA 3.0] / Claude Truong-Ngoc [CC BY-SA 3.0] / Thesupermat [CC BY-SA 3.0]
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ur gwaz aet da vaouez a glask bezañ anavezet evel ur tad

Biskoazh luzietañ ! C. a zimezas gant N. e 1999. D'ar mare-se e oa ur gwaz. E 2011 e cheñchas...

Loudéac. Du rap, des Roumains, des Mahorais… et un climat d’insécurité.

Certains habitants de Loudéac ne se sentent plus en sécurité du fait d'incidents à répétition dans la petite ville...

14 Commentaires

  1. Claqué par un de ces extrémistes de gauche qu’il a laissé libre depuis trois ans d’occuper les rues! Ceux qui ont mis Rennes et Nantes à sac. Ceux là même qui s’opposent par la violence à toutes les manifestations du FN et qui mobilisent pour empêcher la tenue des meetings de campagne. il y une justice. Même pas désolé.

    • Rhooo, extrémiste, tout de suite les grands mots ! Non c’est juste un mec sain qui baffe un petit politicien de merde. Ne vous inquiétez pas pour le FN, eux aussi ils ont des têtes à se faire baffer par des Bretons de 19 ans.

      • Y a des chances que c’est toi qui risque de t’en prendre une de la part d’un breton de 19 ans…
        En Bretagne on commence on être gavé par la gauchiasse.

  2. Valls n’est pas député , il est seulement un citoyen se présentant à une élection d’une association politique…
    Quand on interdit le drapeau breton sur le propre sol de la Bretagne , et que l’on ne respecte pas les identités régionales, on ne peut s’attendre qu’à du mépris.
    Monsieur VALLS a oublié que l’Espagne et bon nombre d’espagnols ont subi FRANCO et « d’autres » se sont soumis à son Dictat.
    N’oubliez pas que la Révolution, la vraie, pas celle de « Républicains » qui ont éradiqué des familles par les gaz, les noyades et les armes venant de Paris, a démarré par la Bretagne.
    Monsieur VALLS est un député, oui, mais il est au service du peuple. Ses déplacements sont payés par le peuple et non par ses deniers personnels (comme son voyage au match de foot avec ses enfants), donc soit il est député et il est payé par le peuple, soit il est un citoyen et il débourse de son porte monnaie.
    Si c’est pour sa campagne des primaires , cela s’appelle « détournement de fonds public à des fins personnelles »…..
    L’agression par le service d’ordre et la manière (prise de combat visant les carotides) du jeune est totalement disproportionnée, il faut être frappé. C’est révoltant et lâche.
    Être indépendantiste breton , ce n’est pas un gros mot. Est ce que être Socialiste en est un ???
    A bon entendeur salut.

  3. Ce 17 janvier 2017, où le très méprisant et très hautain Manuel Valls, reçoit une gifle d’un jeune Breton, restera pour nombre de nos compatriotes, un moment savoureux et inoubliable. Que ce triste politicien dont l’arrogance est difficilement dissimulable et dont l’expression du visage trahit parfois la haine la plus profonde, ressente une grande humiliation, ne laisse aucun doute.
    Les Bretons n’ont pas à faire cas de ce donneur de leçons. Qui plus est, d’un personnage dont la naturalisation sent encore la peinture fraîche.
    C’est en tous cas, une bien petite punition au regard de sa politique d’intimidation et de répression menée à l’encontre de ses opposants (ex. Manif pour tous…) et de sa politique de collaboration avec l’invasion migratoire. Pour ne citer que ces deux exemples.
    On n’oublie pas. Et, par ces temps où les moments de satisfaction se raréfient, nous aurions tort de ne pas nous repasser en boucle cette vidéo vivifiante. On ne s’en lasse pas…

    • Ouais mais carrément, je gagne un an d’espérance de vie à chaque visionnage. Ce jeune Breton à tout compris. Il faut organiser une cagnotte, il faut le submerger d’ofrandes, d’argent, de femmes…

      • Ne pas oublier le soutien à apporter aux 4 militants d’Arzon qui passeront devant le tribunal de Vannes ce jeudi 19 janvier à 13 heures. Les travailleurs Bretons analphabètes s’occuperont de Macron ensuite…Ar c’hallaoued er maez!

  4. […] Pauvre gars, je pense qu’il l’a bien mérité. Je peux pas le voir se type. Plus menteur et comédien que lui, tu meurs. Il y a des vidéos sur youtube, où tu le vois dire des choses et il est comme il est maintenant que depuis quelques années. Quand on le voit faire des discours de morale à la façon du gars en chemise brune, comme dirait les bobos pour stigmatiser ceux qui pense pas comme eux, mais qui leur ressemble plus que tous les autres. [MAJ : Valls gifflé vidéo ] Manuel Valls à Lamballe. Les socialistes ont-ils peur de se rendre su… . […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...