Nantes. Laurence Garnier parle de « désaveu » pour Johanna Rolland

laurence_garnier

24/01/2017 – 13h30 Nantes (Breizh-info.com) – Laurence Garnier, chef de fille de la droite et du centre, à Nantes, s’est fendue d’un communiqué insistant sur le désaveu que constitue pour Johanna Rolland – soutien de Manuel Valls – la victoire de Benoît Hamon lors du premier tour de la primaire du PS (Parti Socialiste).

« Scrutin après scrutin, le maire de Nantes apparaît en décalage croissant avec les attentes des Nantais et des sympathisants de la gauche locale » explique-t-elle, en faisant par ailleurs référence au choix de Manuel Valls en faveur de Notre-Dame-des-Landes (Benoît Hamon y étant opposé). 

« Le positionnement du maire en faveur du projet de transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’avait déjà pas été suivi d’effet puisque les Nantais n’avaient été que 50 % à approuver ce projet.  Sur cette primaire socialiste, les scores de Manuel Valls sont très largement inférieurs à la moyenne nationale, 23 % à Nantes contre 31 % au niveau national. Benoît Hamon rassemble plus de 44 % des suffrages, soit huit points de plus que son score national. Scrutin après scrutin, le maire de Nantes apparaît en décalage croissant avec les attentes des Nantais et des sympathisants de la gauche locale. Ce scrutin marque donc un nouveau désaveu du maire qui ne trouve à travers ses positionnements nationaux aucun écho auprès de sa population ».

La bataille pour les élections à venir est belle et bien lancée à Nantes également.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !