Agression à Trégueux (22). Sa victime est désormais handicapée : un an ferme requis

A LA UNE

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

26/01/2017 – 09H15 Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – Trois ans de prison, dont un an ferme : voilà la peine requise à l’encontre d’un jeune forain ayant rendu handicapé un homme à Trégueux, après une agression en novembre 2014. La scène – que Breizh-info avait relaté – s’était déroulée à la sortie du cinéma de la commune.

Un jeune homme de 29 ans avait passé neuf jours dans le coma, après avoir été tabassé en sortant du cinéma. La raison ? Il avait demandé à son agresseur – manquant de respect à tout le monde et parlant fort – de se taire pendant le film. De « fermer sa gueule » selon les mots relatés par le juge du tribunal de Grande Instance ce mercredi 25 janvier 2017.

Mal élevé, ce forain – accompagné de deux autres personnes – n’a pas supporté de se faire rappeler à l’ordre par un homme qui voulait simplement regarder tranquillement un film. Déchainement de coups à la sortie du cinéma, puis fuite collective voyant la victime inanimée.

Plusieurs jours de coma plus tard, il a dû faire de la rééducation au centre de Trestel. Des séquelles au cerveau l’ont empêché de parler pendant plusieurs mois avant de pouvoir reprendre le travail le 1er août 2016. Sans pouvoir marcher correctement.

Le procureur – plus clément qu’à Vannes la semaine dernière où un coup de poing avec 2 jours d’ITT a valu une réquisition de 18 mois de prison dont un an ferme à un jeune de 19 ans – requiert trois ans d’emprisonnement dont un an ferme. Le juge rendra sa décision le 15 février.

Traduction : l’agresseur n’ayant jamais été placé en détention provisoire lors de son arrestation fin 2014, il n’ira sans doute jamais en prison si les juges validaient les réquisitions du procureur, puisqu’un an de prison ferme permet, de manière générale aujourd’hui en France depuis la réforme pénale de Christiane Taubira, de bénéficier d’un aménagement de peine.

Il devra également par ailleurs sans doute payer toute sa vie – il vit toutefois à la charge de ses parents – puisque la CPAM réclame déjà près de 145 000 € de frais médicaux.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Etrekeltiek An Oriant : Diwan a vo en Dibunadeg Veur

Gant diviz Kuzul ar Vonreizh da heul al lezenn Molac emañ diasur dazont Diwan, gwasoc'h eget biskoazh. Penaos e...

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Articles liés

CHU Hôtel-Dieu à Nantes : deux agressions et la fresque collaborative taguée

La chaleur moite qui règne sur Nantes et la Loire-Atlantique ne réussit pas à tout le monde. Après un demandeur d'asile somalien – pourtant...

Sainte-Reine de Bretagne : une collégienne agressée à l’arrêt de bus

Après Pontchâteau où un agresseur d’enfants en récidive a manqué d’étrangler une collégienne sur le chemin des cours, en pleine ville, c’est à Sainte-Reine...

Auray. Deux blessés après une bagarre au couteau. Pronostic vital engagé pour une victime

Nouveau drame ce vendredi 21 mai, à Auray. Une bagarre a éclaté entre plusieurs individus. Un homme d’une vingtaine d’années a été blessé par...

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et barre de fer par plusieurs...