Coupe de France. Guingamp sans pression à Angers

25/04/2017 – 08h15 Angers (Breizh-Info.com) – Malgré une actualité fortement teintée de politique en cette fin de semaine, le football n’est pas en reste du côté de Guingamp. Ainsi, l’En Avant prépare la demi-finale de Coupe de France qui le verra affronter le SCO d’Angers mardi 25 avril.

Une rencontre qui se tiendra en Anjou, au stade Raymond-Kopa, tandis que les deux clubs se sont testés en championnat de Ligue 1 il y a quelques semaines seulement. Les angevins avaient alors pris l’avantage sur leurs voisins bretons par 3 buts à 0. Rappelons au passage que Guingamp est l’actuel septième au classement de la Ligue 1 tandis que le SCO d’Angers se place en treizième position.

Un engouement des deux côtés

Côté billetterie, le succès est au rendez-vous puisque plus de 2000 places furent vendues dans la première demi-heure après l’ouverture de la vente, mardi 18 avril au soir. Une vente qui était réservée aux abonnés angevins la semaine dernière. Le stade Raymond-Kopa sera donc très probablement à guichets fermés tandis que côté guingampais, les places pour la tribune « visiteurs » ont été commercialisées depuis jeudi 20 avril au matin. L’En Avant disposait de 600 places pour ses supporters, près de la moitié ayant déjà trouvé preneur à la mi-journée. La vente se tient à la boutique du club du Trégor, place du Vally, pour un tarif unique de 10 euros.

Guingamp rompu à l’exercice

Cette demi-finale sera peut-être l’occasion pour le SCO d’Angers de jouer la deuxième finale de Coupe de France de l’histoire du club, la dernière remontant à 1957, 60 ans plus tôt exactement.

Une finale de Coupe de France dont Guingamp est désormais familier depuis ses deux victoires en 2009 et 2014. Un double exploit à 5 ans d’intervalle pour l’En Avant, bien aidé il est vrai par le Stade Rennais, son adversaire lors des deux finales. Un Stade Rennais qui, quant à lui, a réussi l’exploit de ne gagner aucun titre depuis 1971… et une victoire de Coupe de France justement.

Enfin, cette finale sera un joli clin d’œil aux tenants de ce que beaucoup nomment désormais le « football business » puisque Guingamp, avec à peine 8000 âmes et un club dont le budget dépasse difficilement les 25 millions d’euros affrontera un SCO d’Angers dont les dotations financières quasi similaires en font le club le moins riche de la ligue 1. Vive le sport !

Crédit photo : Wikipedia (cc) (©Ciscouf 2014)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !