Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Qu’auraient appelé à voter l’ensemble des électeurs Mélenchon s’ils avaient eu la parole ?

04/05/2017 – 08H00  Paris (Breizh-info.com) –  La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon a organisé jusqu’au 2 mai midi un vote en ligne auprès de ses adhérents pour déterminer la position officielle du mouvement dans l’optique du second tour de l’élection présidentielle. Les résultats sont les suivants : C’est le vote blanc ou nul qui est arrivé en tête (36,12%) tandis que l’abstention complète le podium (29,05%); 65,17% ne voteront donc pas pour Emmanuel Macron. Environ 55% des 440.000 insoumis inscrits avant le premier tour ont pris part à la consultation, soit 243.000 personnes.

Dans le cadre du rolling (baromètre en continu à télécharger ici pour le 2 mai) Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio, l’Ifop s’est intéressé, en plus des indicateurs habituels, aux préférences de l’ensemble des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (et non seulement les membres du mouvement) sur le sujet.

A peine quatre électeurs de Jean-Luc Mélenchon sur dix (41%) souhaitent que le mouvement se prononce en faveur d’Emmanuel Macron  

En reprenant les modalités exactes de la consultation effectuée par la France Insoumise auprès de ses adhérents, c’est-à-dire en rejetant l’option Marine Le Pen, l’Ifop observe que moins d’un électeur Mélenchon sur deux se prononce en faveur du vote blanc ou nul (45%), contre 41% pour la candidature d’Emmanuel Macron. Quant aux autres (14%), ils déclarent préférer appeler à l’abstention.

Si l’option du vote frontiste leur avait été offerte, à peine 12% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon auraient souhaité que leur mouvement se prononce en faveur de Marine Le Pen  

Dans la configuration « réelle » à laquelle les électeurs de Jean-Luc Mélenchon seront confrontés au second tour (c’est-à-dire avec la présence dans l’équation du second tour de Marine Le Pen), on observe que seuls 12% de son électorat souhaite que son mouvement appelle à voter Marine Le Pen dans le cadre du second tour. La candidate du Front National attirerait tout particulièrement les « Insoumis » appartenant aux catégories populaires, les personnes peu diplômées ou vivant en milieu rural.

Dans cette hypothèse, la part des électeurs favorables au vote blanc ou nul diminue, passant de 45% à 37% (soit 8 points de moins que lors que Marine Le Pen n’est pas soumise au choix des électeurs). La part de l’abstention diminue quant à elle de 4 points (10%). L’appel au vote en faveur d’Emmanuel Macron conserve le soutien qu’il avait de la part de quatre électeurs de Jean-Luc Mélenchon sur dix (41%) tout en progressant au sein de certaines catégories comme les jeunes de 18 à 24 ans (52%, soit une progression de 3 points) et les catégories supérieures (52%, soit une progression de 10 points).

Les aspirations des électeurs à l’égard de la conduite du mouvement restent assez proches de leurs intentions de vote personnelles

A noter que le souhait de l’électorat Mélenchon concernant l’attitude du mouvement à adopter au second tour est assez proche de leurs intentions de vote. En effet, dans le cadre du rolling du jour, on note que sur 100 électeurs de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l’élection présidentielle, seulement 13 ont l’intention de voter pour Marine Le Pen au second tour. Les autres électeurs se partagent soit en faveur d’un vote pour Emmanuel Macron (50%), soit pensent s’abstenir ou voter blanc ou nul (37%).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. Les résultats dans toute l’Europe.

Découvrir l'article

International, Politique

Flandre. Le Vlaams Belang en tête de tous les sondages à quelques jours des élections

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon face aux interdictions

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Nantes. En pleine conférence à l’université, Jean-Luc Mélenchon réclame publiquement le scalp des jeunes militantes de Némésis [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Eric Naulleau : Grandeur et déchéance du camarade Mélenchon

Découvrir l'article

International, Sociétal

Expatriation : elle tente 1 jeune Français sur 2 mais pas les électeurs de Macron

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Faut-il recoloniser l’Algérie ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Tribune libre

Médine à l’UDT de la France Insoumise..Mais quel est le problème ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique

LFI. Les « frères ennemis » étaient tous les deux à Saint-Brevin-les-Pins

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky