Sécheresse : la Coordination Rurale demande l’autorisation de faucher les jachères

secheresse

05/05/2017 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – La Coordination Rurale a sollicité, mercredi 3 mai, le ministre de l’Agriculture afin qu’il accorde très rapidement au bénéfice des éleveurs le droit de faucher les jachères sans décompte sur les surfaces d’intérêt écologique (SIE). En raison des épisodes de sécheresse et avec la Politique agricole commune (PAC) actuelle, d’un côté des producteurs de grains vont broyer des parcelles classées en J6S (jachères non exploitables) et d’un autre des éleveurs vont se trouver en déficit de fourrage.

« Par pur bon sens, et pour éviter une énième catastrophe que les éleveurs ne pourraient supporter, la Coordination Rurale a demandé cette autorisation au ministre.» explique les responsables du syndicat.

« Les conditions climatiques du début d’année sont particulièrement défavorables. Les pluies de ces derniers jours ne suffiront pas à combler les déficits en eau, qui se traduiront inévitablement par des déficits en fourrage, et les prévisions météorologiques à moyen terme sont peu encourageantes, explique Bernard Lannes, président de la Coordination Rurale. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles… Espérons que le ministre en ait conscience. »

Les nappes phréatiques se sont asséchées en Bretagne ces dernières semaines, et notamment en Ille et Vilaine ou dans les Côtes d’Armor. Par ailleurs, le département du Morbihan a été placé en état d’alerte sécheresse de niveau 1. Le préfet du Morbihan a signé un arrêté préfectoral imposant des mesures de restriction de l’usage de l’eau.

Le mois de Mars a été conforme aux normales en première partie de mois, cependant les conditions anticycloniques ont rapidement pris le dessus à partir du milieu de mois et les pluies se sont faites de plus en plus rare. En parallèle, les températures largement excédentaires (+2 à 3°c) ont favorisées le réveil brutal de la végétation sur la région qui, pour se développer,  va avoir besoin de chercher ses ressources en eau dans  les nappes phréatiques.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. Bonjour,
    Demander l’autorisation pour s’occuper de ses terres, Grave.
    Plus d’eau dans les nappes, est-ce que le remembrement des années 65/70 en serait la cause ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !