FC Nantes. De la contestation, des incidents et une belle victoire

FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents

15/05/2017 – 18h45 Nantes (Breizh-Info.com)  – Pour le dernier match à la Beaujoire, le FC Nantes a ravi ses supporteurs en remportant une victoire très nette face à Guingamp. Mais la soirée a été très animée en dehors du stade avec un cortège très revendicatif de plus de 2 000 supporteurs nantais et des fumigènes lancés sur la pelouse.

Un cortège de 2 000 supporteurs très revendicatifs

Plus de 2 000 supporteurs proches des ultras de la Brigade Loire s’étaient rassemblés pour le traditionnel cortège de fin de saison. Cette année, le ton des slogans et des banderoles était clairement revendicatif.

FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents
FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents

Dans un contexte de graves tensions avec la direction du FC Nantes et avec les instances dirigeantes du football français, la Brigade Loire n’entend pas lâcher la pression.

Au milieu des fumigènes, des banderoles engagées et des slogans contre la direction ou la Ligue de football professionnel, de nombreux chants plus classiques ont également été entonnés par les 2 000 supporteurs du FC Nantes.

FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents

Une belle victoire du FC Nantes face à l’En Avant Guingamp

Ils étaient motivés et l’avaient clairement annoncé. Pour les joueurs du FC Nantes, la rencontre face à Guingamp devait se solder par une victoire pour expier la courte défait face à Lyon la semaine passée.
Promesse tenue avec une superbe victoire 4 à 1 face à des Guingampais dépassés par l’équipe nantaise.

FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents

En début de rencontre, les Guingampais bien en place ont bien tenté de freiner les ardeurs des joueurs du FC Nantes mais la volonté des Canaris de tuer le match au plus vite a été la plus forte. Comme un symbole, c’est du duo Dubois-Thomasson, deux excellentes « découvertes » de la seconde partie de saison qu’est venu le premier but.

Si Emiliano Sala a beaucoup tenté sans succès, il a réussi à tromper le portier guingampais à la 51e en détournant une frappe de Valentin Rongier.

Les Joueurs du FC Nantes menaient donc 2 à 0 dans un match très maîtrisé, éclairé par le travail de Thomasson, Harit et Sala. A la 69e, c’est Nakoulma qui a marqué le troisième but, en force, après une superbe percussion collective.

Si Lucas Deaux réduisait la marque à la 74e, Emiliano Sala concluait définitivement la rencontre après une extraordinaire action collective à une touche de balle à l’orée de la surface guingampaise.

En conférence de presse, Kombouaré, beau joueur, admettait sa défaite : « On est tombé face à une équipe de Nantes beaucoup trop forte, il faut le reconnaître. »

Des fumigènes-parachute et trois stadiers blessés

Mais la superbe victoire nantais a été ternie par des incidents. Des pétards et des fumigènes ont été allumés dans le secteur où étaient replacés les ultras après la fermeture de leur tribune.

FC Nantes Guingamp FCNEAG Incidents

Puis, des fumigènes parachutés tirés de l’extérieur de l’enceinte ont atterri sur la pelouse en plein match, occasionnant un arrêt de jeu assez irréaliste. En même temps, un feu d’artifice était tiré depuis l’extérieur du stade.

« C’est une réaction disproportionnée mais je les soutiens car le bilan du président aurait été désastreux sans Conceicao. Waldemar Kita n’a aucune psychologie, il règle ses comptes personnels » nous confie un supporteur au moment de l’arrêt de jeu. Pour une spectatrice régulière, elle aussi interrogée au moment des arrêts de jeu, la condamnation est totale : « Ces gens prétendent vouloir défendre leurs droits à supporter leur équipe mais adorent se battre et enfreindre les lois ! Ils pénalisent le club… Qu’ils se calment une bonne fois pour toute et se contentent de chanter et d’agiter leurs drapeaux. »

Dans la confusion de la fin de match, trois stadiers ont été blessés dans un mouvement de foule avec les ultras. Des incidents qui ne seront pas sans conséquence pour le FC Nantes et ses supporteurs.

NF

Crédit photos : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS