Nantes. Des fêtards détroussés près des Machines de l’île

A LA UNE

22/05/2017 – 06H00 Nantes (Breizh-info.com) – Ce week-end, des fêtards attardés ont encore été détroussés aux abords du Hangar à Bananes. La semaine dernière, au moins sept personnes auraient été la cible de voleurs violents qui les ont frappés à coups de cutter, de batte ou de poing. Ils ont été délestés de leurs valeurs (blousons, porte-monnaies, portables).

Ces vols seraient devenus fréquents depuis qu’une bande aurait pris ses quartiers aux abords des établissements nocturnes de l’île de Nantes, au vu et au su de tous.

Selon nos informations, elle comprendrait cinq à six jeunes majeurs qui seraient issus du quartier sensible de Bellevue. Ils se positionneraient entre le pont Anne de Bretagne et les machines de l’île, du jeudi au samedi vers 4 heures du matin. Les arbres disséminés sur l’esplanade, déserte à cette heure ci, permettent de se dissimuler avec succès.

Par ailleurs c’est par là que passent la plupart des fêtards, passablement ivres à cette heure, pour rejoindre le centre-ville. Ils sont la cible prioritaire ainsi que les petits groupes de jeunes, notamment de filles.  Cela se reproduirait régulièrement depuis plusieurs semaines  à cet endroit, 

Reste à savoir ce qu’attendent les pouvoirs publics pour réagir; ont ils peur que le mythe de « Nantes, ville où il fait bon vivre » soit brisé ? Qu’une victime soit sérieusement blessée, voire décède, sous les coups de ses voleurs ?

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Liger-Atlantel : ar c’huzul departamant a ro arc’hant da Afrika

Ur gwir bod-espern eo ar re wenn, neketa ? Milionoù ha milionoù a zivroidi a zo war hon douar, maget...

i-Média n°372. L’islamo-journalisme au secours de Belattar !

i-Média n°372. L'islamo-journalisme au secours de Belattar ! 01:58 Image de la semaine Jean Castex est déclaré positif au covid....

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés